Aujourd’hui17 événements

Pastel Coast « Vague noire »

Pastel Coast « Vague noire »

Pastel Coast Vague Noire Style : Dream Pop

Site Web

Son nom ne trompe pas sur la marchandise. Pastel Coast vient de la Côte d’Opale, et scrute du haut du Cap Gris-Nez ses influences d’outre-manche. Bercé par la New Wave de The Cure ou la dream pop des Cocteau Twins, le boulonnais  Quentin Isidore joue en solo, entouré de ses loops et noyé de reverb.

Vague Noire, dream pop française

Son dernier EP “Vague Noire” est fraîchement sorti et les premières notes de “Roses” donnent la couleur. Pastel Coast s’inscrit délibérément dans la vague indie-pop américaine portée depuis quelques années par Diiv, Future Islands ou encore Beach Fossils dont il a assuré la première partie le mois dernier à la Cave aux Poètes. Rythmiques implacables, minimalistes, mélodies réverbées et mélancoliques, la recette est basique, classique, mais toujours efficace.

Pour ce troisième EP,  l’artiste choisit de composer en français, en rupture avec ses premiers opus. Encore peu de groupes se risquent au Français dans les scènes indés de l’hexagone, et on ne peut que saluer ce signe de distinction. Souhaite-il façonner son identité musicale, ou se dévoiler un peu plus ? Pas facile à dire mais Pastel Coast aborde en 5 titres des amours, des envies, avec l’air marin en fil conducteur. La Côte d’Opale est sa muse et il puise en elle son inspiration. Ses paroles,toujours teintées de mélancolie, sont abstraites, imagées et se fondent naturellement dans la musique. Un peu à la manière d’un Etienne Daho, Pastel Coast ne cherche pas la prouesse lyrique et chante de manière sobre dans une esthétique pop 80’s en cohérence avec sa musique.

Quentin Isidore n’invente rien et ne cherche sans doute pas à le faire. Mais son style s’enrichit au fil des compos pour se détacher d’une simple copie. Et Pastel Coast relève un défi avec brio : nous faire danser et pleurer sans que l’on se rende compte.

Pastel Coast en live

Son projet grandit, poussé par le dispositif Tour de Chauffe dont il est lauréat cette année. Il ouvrira notamment le 9 novembre pour les François & The Atlas Mountains au Nautilys de Comines. L’artiste est aussi engagé dans le collectif Noord Sfeer Records , promouvant dans le Nord de la France des groupes pop-rock émergents, rassemblés par leurs influences pop, punk ou  shoegaze des 80’s et 90’s. Parmi eux : MNNQNS, Tapeworms ou Fools Ferguson.

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Chroniques

À lire aussi

236 queries in 0,507 seconds.