Rêvalité, le premier EP de Thérèse est sorti !

Rêvalité, le premier EP de Thérèse est sorti !

Thérèse Rêvalité Style : Urban Pop - Bass Music Sortie : 12/03/2021

Site Web

Rêvalité est le nom suggestif du nouveau projet de Thérèse Sayarath, dévoilé le 12 mars 2021. Son premier EP en solo, contenant 7 morceaux, dont notamment « T.O.X.I.C. », le single sorti l’été dernier.

Dans « Rêvalité », Thérèse nous raconte une génération entière suspendue entre rêve et réalité : le nom « Rêvalité » est la contraction de ces 2 mots. Nous avons pu rencontrer virtuellement l’artiste pour en parler ensemble.

Rêvalité, entre rêve et réalité

Rêvalité est le fruit du premier confinement, un moment difficile qui a poussé Thérèse à se réfugier dans la création. Avant cela, Thérèse faisait partie du groupe La Vague, l'arrivée du confinement et des restrictions sanitaires a chamboulé ses projets et de là est né son EP solo.  « Ce projet est venu de nulle part, il est venu du confinement de l’année dernière, le premier confinement » nous raconte Thérèse. « Quand j’ai commencé à écrire ces chansons en 2020 c’était par nécessité, par besoin. Parfois c’est mieux de ne pas avoir de plan, de laisser la vie faire ».

Malgré tout, Thérèse a pu continuer à garder un lien avec son public grâce aux réseaux sociaux, une véritable ressource pour partager sa musique et son art. « Même si ça ne suffit pas, les réseaux sociaux c’est quand même quelque chose d’incroyable pour rencontrer et entretenir des relations avec son public ».

L’intitulé « Rêvalité » exprime deux concepts contrastés, un oxymore adapté à Thérèse elle-même, ainsi qu’à beaucoup d'entre nous. « Ce mot c’est une contraction de plein de choses. C’est une contraction de rêve et réalité. Les gens entendent aussi rivalité dedans. Mais c’est aussi la contraction de rêve et alitée. C’est un mot qui me correspond bien, je dis souvent que je suis une rêveuse et une optimiste pragmatique ».

Rêvalité de Thérèse, produit par le lillois Adam Carpels

Thérèse et Adam Carpels. © Alice Sevilla

Entre engagement et influences hip-hop et électro

Le son de Rêvalité est un mélange de différentes influences musicales, comme l’électro, le hip-hop et encore le r’n’b. Le tout garni avec des textes engagés et féministes et le bagage multiculturel de Thérèse. L’EP se compose de 7 morceaux, on y retrouve « T.O.X.I.C. » et sa version Kasbah Remix, suivis par « Apocalipstick » ; « Skin Hunger » ; « Differently » et « Private Party » ; les 4 en collaboration avec Kengo Saito, et la touchante « Chinoise ? ».

Il y aussi un peu de Lille dans le nouveau projet de Thérèse ! Pour son premier EP, l'artiste a collaboré avec le producteur lillois Adam Carpels. Une collaboration qui va continuer dans le futur car Thérèse nous a aussi raconté qu’elle a en projet de partir avec Adam en résidence d’écriture. Ceci n’est pas l’unique lien que l’artiste parisienne a avec Lille. « À côté de la musique, je fais pas mal d’actions culturelles dans des centres. Je travaille sur un projet organisé entre Lille et Roubaix par Le Flow et par La Cave aux Poètes, qui depuis peu accompagnent le projet Thérèse ».

L’EP de Rêvalité est disponible dans toutes les plateformes de streaming et dans les magasins de CD. On vous invite à vous laisser transporter dans l’univers de Rêvalité et à soutenir Thérèse, autrice et compositrice, militante et féministe et encore styliste, bref une artiste complète !

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Chroniques
À lire aussi
137 queries in 0,184 seconds.