La Goulue a sorti un premier album empreint de légèreté et de liberté

La Goulue a sorti un premier album empreint de légèreté et de liberté

La Goulue Eléphant Style :

Site Web

Après avoir sorti un premier E.P 4 titres en 2019, le groupe audomarois La Goulue a dévoilé son premier album Éléphants.

La Goulue, un groupe de 4 copains de longue date

Créée en 2017, La Goulue, c'est 4 copains originaires de Saint-Omer et ses alentours. Aldo à la guitare et au piano, David au saxophone, Ben à la batterie, et Henri, le frère de ce dernier au piano, au chant et à l’accordéon, se connaissent depuis longtemps et ont monté d'autres projets musicaux avant de lancer La Goulue ensemble.

Après un 1er EP de 4 titres en 2019, ils enchaînent naturellement avec un premier album. “En sortant de l'expérience de l'EP qui était intéressante, on ne voulait pas s'en tenir à ces quatre titres” raconte Henri. “On voulait aller plus loin. Certaines chansons étaient déjà prêtes au moment de l'EP, et les nouvelles chansons se sont enchaînées naturellement”.

La Goulue

La Goulue sur scène © Kalimba Mendès

Un premier album sorti pendant une année 2020 perturbée

La Goulue a sorti ce 1er album juste avant le 2e confinement, et a fini l’enregistrement juste avant le 1er. Ouf ! “On a enregistré en février 2020” se rappelle Henri. "On commençait à parler du virus, mais sans imaginer qu'on allait se retrouver confinés. On avait réussi à boucler l'album juste avant. Cet été, on a donc pu continuer à travailler dessus. Le confinement nous a gêné vu qu'humainement, on ne pouvait plus se retrouver, et avancer sur notre musique. Mais on a pu avancer sur le graphisme, peaufiner nos morceaux avec Ben, l'ingé son du Road Studio, et lancer notre campagne de financement sur Ulule. En septembre 2020, on a reçu les albums et on a commencé à les envoyer aux contributeurs. Juste avant d'être reconfinés !”.

Si le groupe a réussi à terminer son album entre deux confinements, l’annulation des concerts a pesé sur le financement de ce projet. Même si La Goulue avait pu rassembler une partie de son financement grâce à la vente de son EP, c'est grâce au succès de la campagne de financement que le groupe totalement indépendant a réussi à sortir son album. “Comme tout le monde, on a eu une grosse perte financière à cause des concerts annulés. On a eu un gros soutien de la part des contributeurs” explique Henri avec beaucoup de reconnaissance. Grâce à cette belle campagne, le groupe a pu aller au bout de toutes les facettes de son projet. Plus qu’un simple album à écouter, c’est tout un univers à découvrir sur l’album pour l’instant, et bientôt en live...

La Goulue

Eléphants, le premier album de La Goulue

Un univers empreint d’art nouveau, de liberté et d’humanité

Le groupe nous laisse deviner avec le choix de son nom qu’il va être gourmand, et croquer la vie, et le live à pleine dents ! Avec leurs expériences précédentes, les 4 copains savent désormais ce qu'ils veulent avant tout : se faire plaisir ! Leur crédo : libres et vivants ! Le groupe propose au public un moment pour souffler, profiter, se couper de tout le négatif qui nous envahit. Une sacrée mission depuis 2020 !

La Goulue fait aussi référence à l'époque de l'art nouveau, une période que le groupe aime beaucoup. “C'est lié aussi à la peinture” ajoute Henri. “L'illustration sur la pochette est en lien avec le personnage de La Goulue, la danseuse de french cancan. Elle a été imaginée par nous quatre, et je l’ai réalisée”. La pochette est en effet pleine de références et de jolis détails. Dessus, on y découvre le titre de l'album Eléphants qui est l'une des chansons du groupe. “Ce morceau évoque notre société, ses dirigeants, le côté réfractaire à tout ce qui peut être nouveau, le fait de prendre des décisions ensemble plutôt que chacun dans son coin…” partage avec nous Henri. “Cette chanson est importante, elle est donc devenue le titre de l'album pour cette raison, et pour son lien avec La Goulue... A l'époque du Moulin Rouge, à l'extérieur du cabaret, trônait un énorme éléphant. Les gens pouvaient boire un verre dans cette énorme sculpture.” Si vous observez la pochette de près, vous découvrirez plusieurs éléphants, une phrase que le groupe utilise en concert, une signature de Toulouse-Lautrec dans le petit médaillon de La Goulue. Un vrai jeu de piste inventé par ses passionnés de La Belle Epoque. Tout ce côté graphique a été travaillé et mis en valeur grâce au disque physique. Le groupe était très attaché à la sortie d'un bel objet. L'album est donc disponible en numérique, mais aussi en album et en vinyle.

Les chansons du groupe ont toutes deux sens de lecture. Chaque personne peut se faire sa propre interprétation des chansons. Le groupe propose un sens, mais une deuxième lecture plus personnelle est possible. Il est temps d'aller écouter pour vous faire votre propre lecture de ces chansons qui nous donnent envie de danser, de nous retrouver, de partager un moment de légèreté ! En attendant le retour des concerts, l'album est disponible en contactant le groupe, et La Goulue travaille sur un clip, et son futur album...

Photo : La Goulue © Kalimba Mendès

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Chroniques
À lire aussi
211 queries in 0,219 seconds.