Aujourd’hui11 événements

Rivelaine « Memento Mori » EP

Rivelaine « Memento Mori » EP

Rivelaine Memento Mori Style : Intelligences sous haute tension électrique Sortie : 01/05/2016

Site Web

Rivelaine : (nf) 1. Groupe de Rock du nord de la France, au son oscillant entre guitares saturées, mélodies hypnotiques et rythmiques énergiques, le tout au service d'un texte en français empreint des humeurs du présent 2. Pic à deux pointes du mineur, servait à l'abattage du charbon.

Extrêmement pratique, on trouve cette définition sur le site du groupe et elle a le mérite d'éclairer certaines lanternes quant à la rivelaine tout en définissant précisément l'identité sonore, pour ne pas dire sonique, du groupe. Né des cendres des Autres, déjà excellents, la moitié restante et le demi-groupe nouveau se sont parfaitement accordés, dans tous les sens du terme.

Cédric Mathorel et Pierre-François jouent ensemble depuis vingt ans, ce n'est pas encore tout à fait Keith et Ronnie ou Olivier Durand et Elliott Murphy mais ça forge une amitié autant qu'un son, un tricot que l'on mène à deux sans plus savoir pourquoi on occupe les espaces laissés vides par l'autre, comme le font aussi Judauh Bauer et Jon Spencer. Ça fonctionne très bien. Si les guitares sont puissantes et claires, la basse de Gaëtan Dupuouy insuffle en permanence de la tension et vient soutenir l'édifice de rondeurs pleines et harmoniques comme on retend en permanence une toile pour assurer sa tenue. Quant au batteur, Florian Cekawy, que l'on suit depuis longtemps, il n'a jamais aussi bien joué. Son jeu s'est étoffé là où il fallait et il s'est épuré, là où il fallait également. Impressionnant. Frappe très sûre, relances impeccables, calibrage parfait des tensions et des relâchements. Le chant ne joue pas sur les effets faciles de la posture un peu trop systématiquement hantée que l'on entend beaucoup, la voix est intense, vibrante. Le vécu affleure au bord des cordes vocales. Pas de tricherie, c'est pas le genre. 

Les textes touchent et tapent et cognent et se renfrognent, ce pari toujours fou de chanter en français, de se risquer sans masque. On essaie de vivre enfin dans la Chambre 17, aux bords extrêmes de la vie et de la mort. Pas de facilités tendances, celles que l'on sert en ce moment, le trentenaire gauche et trendy qui chante délibérément mal. C'est habité, ici, c'est mesuré, pesé, ça donne à vivre fort. Inspirez vous des humeurs du présent, relevez-vous toujours, tout le temps. 

On pensera au meilleur de Noir Désir, de Television, de Sonic Youth, c'est complètement assumé mais il est de bien pires filiations musicales et Pierre-François Hapiot a soigné comme jamais l'équilibre entre ses textes et les compositions du groupe. Abrasives, les guitares ne manquent jamais de contrôle, partent sculpter l'électricité avec élégance et finesse et reviennent claquer au vent quand il le faut.

Enregistré au Fresnoy (Studio National des Arts Contemporains, Tourcoing) dans le cadre du dispositif d’aide à projet, le disque bénéficie en plus d'un son absolument remarquable, d'une clarté et d'une puissance inouïes dans leur combinaison. On a gardé toute la force, toute l'expressivité de Rivelaine en ne sacrifiant jamais à la clarté et à la lisibilité des parties. Tout se mixe et s'imbrique sans jamais devenir une somme informe. Le tout enregistré et mixé par Rémi Mencucci et masterisé par Jérôme « Nîm » Trachet. Si si, on les connaît, ils sévissent habituellement au sein de TFP, le groupe de Tim Fromont Placenti. Leur travail est remarquable. L'Artwork d'Anne Delemotte parachève la cohérence de l'ensemble, c'est aussi un bel objet. On n'oublie pas, jamais, ses racines, on ne les utilise pas non plus comme un étendard pénible. On vient de là, c'est tout. On est petit fils de mineur, voilà. On n'en fait pas pour autant des tonnes, c'est un héritage noble, on l'assume. Et on remercie enfin l'équipe de l'SK, Hénin-Beaumont, qui tient la barre autant qu'elle peut. Le disque scintille de cette noblesse là, rude et vraie. Rivelaine ? Deux pics et trois étoiles, facile. 

En concert :
18/06/16 Le Musical, Lille.
21/06/16 Arras L’envol (Centre d’Art et de Transformation Sociale) – Fête de la musique
14/10/16 Médiathèque Bernard Pivot, Leforest

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Chroniques
À lire aussi
197 queries in 1,226 seconds.