Aujourd’hui20 événements

The NoFace « Chapter One »

The NoFace « Chapter One »

The NoFace Chapter One Style : Rock Sortie : 29/09/2017

Site Web

Quand un couple se sépare, les amis se retrouvent parfois dans une situation délicate. Voilà un problème que ne rencontrent pas les fans de Skip The Use : pas besoin de trancher ni de choisir. Si des divergences artistiques ont poussé Mat Bastard hors du groupe, celui-ci a rebondi en s'installant aux Etats-Unis, et en entamant une carrière solo qui fonctionne déjà bien. Pendant ce temps, Yan, Lio, Max et Jay n'avaient pas cessé de travailler, et ils avaient dans l'idée de trouver cette fois une chanteuse, ce que leur manager a fait sans trop de peine, impressionné par les performances d'Oma Jali, notamment vue dans The Voice. Plusieurs teasers et quelques clips plus tard, voici déjà pour The NoFace un album complet "Chapter One", sorti fin septembre 2017.

« Chapter One », la fougue de la nouveauté, l'expérience de The NoFace

Une chose est certaine en entendant l'album : le vécu des musiciens est perceptible. Ce n'est évidemment pas la première fois que le phoenix renaît de ses cendres. Mat Bastard toujours dans les environs, Skip The Use n'était que la transformation pop d'un projet do it yourself et punk, Carving, qui persistait à travers quelques chansons pour la scène et avait été relancé brièvement pour le live. Cette fois, la différence se fait en terme de distribution, mais l'idée est la même : les membres de The NoFace ont fait le point sur leurs expériences, et mélangé à nouveau leurs influences, avec une nouvelle voix pour une toute nouvelle identité. En terme visuels, c'est diablement efficace : partiellement masqués mais pas invisibles, The NoFace jouent à la fois la carte du faux anonymat (un titre d'album neutre, des visuels à la fois simples et significatifs) et d'une belle carrière personnelle, leur réseau leur permettant d'être visibles plus vite. C'est ainsi que la nouvelle formation s'est déjà produite sur la scène du Main Square Festival, et présente leur troisième single, l'excellent « Change Change Change » :

Expérience oblige, l'album "Chapter One" est vraiment très soigné et la nouvelle direction est vraiment agréable. Côté écriture, Yan compose tandis qu'Oma s'occupe des textes, pour la plupart en anglais à l'exception d'un titre particulièrement réussi, « À me rendre folle », d'autant plus appréciable que l'expression du désir féminin n'est souvent que trop rare : « Chuis addict, je mennivre de toi / Ton corps perle de désir, je n'attends que ça / Amazone de minuit cherche le Nirvana. » Il s'agit globalement d'un album rock, qui joue avec différentes époques et différents genres, alternant entre des morceaux plus bruts (« The Rumor » ou « Fire »), une pop plus électronique (le fantastique « Let Me Love You » ou « Change Change Change ») ou encore un rock délicieusement régressif (« Let Me Love You » ou « Mascarade »). Ne vous fiez pas au noir et blanc des visuels, cet album est bien loin de la mélancolie d'un « Unknown Pleasures » : il respire au contraire la bonne humeur pour secouer l'automne.

Un concert au Splendid de Lille pour fêter cela

Comme on le précisait plus haut, le groupe n'en est pas à ses premières scènes. Pas besoin d'attendre longtemps pour les revoir : The NoFace foulera la scène du Splendid de Lille le samedi 28 octobre 2017.

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Chroniques

À lire aussi

255 queries in 0,296 seconds.