Le Strawberry Fest de retour avec sa musique psyché à la Maison Folie Moulins !

Le Strawberry Fest de retour avec sa musique psyché à la Maison Folie Moulins !

Strawberry Fest Style : Musique psyché Date de l’événement : 16/09/2022

Le Strawberry Fest est enfin de retour ! Après 3 éditions à Villeneuve d’Ascq, il revient pour notre plus grand plaisir les vendredi 16 et samedi 17 septembre 2022 à Lille ! Pour son 5e round,  il se déroulera à la Maison Folie Moulins. Après plusieurs éditions annulées à cause du Covid, on est très contents de retrouver Kevin de Bains de Minuit Productions, le producteur de ce beau festival. Il nous partage la programmation de son événement autour de la musique psyché, le focus sur les groupes régionaux, l’expo, et l’après-midi gratuit pour découvrir l’univers de ce festival convivial.

Après 3 éditions à Villeneuve d’Ascq, le festival est de retour à Lille, et pour la 1ere fois à la Maison Folie Moulins. Ça doit être excitant de faire vivre le festival à nouveau à Lille, et dans un lieu dans lequel il n’a jamais eu lieu ? 

Kevin : On est contents de faire le festival à la Maison Folie Moulins. Ça fait longtemps qu’on voulait faire revenir le festival à Lille, et plusieurs années qu’on parlait de ce lieu. C’était l’un de nos objectifs. Cet endroit est top. La salle du Flow est super en termes de son, et de jauge. En plus, elle communique avec la Bulle Café et sa cour. Il y a plein d’espaces différents.

C’est chouette de revenir à Lille, et de pouvoir simplement faire le festival après ces 3 années !

Kevin - Bains De Minuit Productions

Après ces dernières années compliquées pour l’organisation d’événements, tu dois être content de pouvoir proposer cette belle programmation autour de la musique psyché ?  

C’est clair que là, ça paraît une éternité depuis la dernière édition. En plus, c’est pas comme si on savait à l’avance qu’on ne pouvait pas faire les deux dernières éditions. A chaque fois, on y croyait, mais c’était annulé. On bossait pour des choses qui ne se faisaient pas. Là, on a enfin pu travailler sur un truc concret. C’est assez compliqué de se projeter, car il y a beaucoup moins de préventes qu’avant. Mais c’est assez général. Depuis le Covid, les gens achètent de plus en plus tard leurs billets. C’est donc vraiment différent, et difficile de prévoir. On verra donc le Jour J.

Black Market Karma

Black Market Karma sur scène à Lille en 2018. Le groupe est de retour pour le Strawberry Fest en 2022.

Tu as créé des liens avec certains groupes puisque certains sont de retour comme Black Market Karma qu’Alan avait adoré lors de leur passage à Lille en 2018.

Ce n’était pas prévu à la base. On a une tête d’affiche qui avait annulé. On s’est posé la question de qui mettre. Avec Black Market Karma, ça s’est fait assez naturellement, car ça s’est bien passé avec eux sur les dates précédentes. Ils sont en effet déjà venus au festival une fois, et ça s’était très bien passé. Ils ont donc dit oui tout de suite. Ce qui cool, c’est que d’année en année, on tisse pas mal de liens avec la scène psych rock mondiale. Il y a des groupes qui sont contents d’être passés par là, qui ont envie de revenir. C’est chouette !

Découvrez quelques photos des éditions précédentes du Strawnberry Fest

Est-ce qu’il y a un groupe que tu es particulièrement content d’avoir dans cette 5e édition ?

C’est plus en termes de programmation globale, je suis content d’avoir une affiche cohérente qui colle avec l’identité du festival. Je suis quand même très content d’accueillir Tess Parks car ça fait quelques années qu’on discute de sa venue. Et elle sera là le vendredi 16 septembre 2022 avec un nouvel album, et c’est la première fois qu’elle jouera à Lille. Et le lendemain, samedi 17 septembre 2022, il y aura Hover III qui est un groupe américain qui commence à bien fonctionner et qui a sorti un super nouvel album. Je suis content car on essaye de proposer des groupes avant tout le monde vu qu’on est spécialisés sur ce style là, et ce groupe devrait bien marcher, et c’est leur première date à Lille aussi !

Il y a ces exclus à Lille, et comme depuis le début et comme tu l’as toujours fait, il y aura un focus sur les groupes locaux. 

L’idée est de proposer sur la programmation globale une prog que tu ne vois pas obligatoirement dans les salles voisines parce qu’on est vraiment spécialisé dans un style. L’idée est donc de vraiment garder l’identité du festival. Le but est aussi de créer des rencontres entre groupes locaux, groupes anglais, groupes américains… Pour Quantum Quantum qui est un groupe assez jeune et complètement dans ce style musical, c’est une super opportunité de partager un week-end avec des groupes internationaux, expérimentés. Ça permet de créer des échanges. Ça me tient vraiment à cœur de proposer des groupes locaux sur chaque édition.

On retrouve d’ailleurs certains groupes locaux lors de l'après-midi gratuit. Ce moment dans le festival permet de rendre l’événement accessible à tous ? 

A chaque édition, on essaye de proposer de nouvelles choses pour essayer de développer le festival. Il y a déjà le changement de lieu. Et depuis le début, on essaye de développer les à-côtés. L’idée, c’est de ne pas proposer juste un concert, et tu rentres chez toi. On travaille donc la déco et la scénographie avec l’atelier Primo. Il va développer encore plus l’univers de l’affiche pour décorer la Bulle notamment son bar, la salle du Flow, et même la cour. L’idée, c’est vraiment d’être immergé dans un univers en dehors de la scène. La Bulle sera le point central du festival. Pendant tout le week-end, il  y a aura d’ailleurs une exposition de “Arrache toi un œil", un duo parisien qui travaille des affiches depuis plusieurs années avec plein de festival. Ils collent vraiment à l’identité du festival. Je voulais que cette expo soit dans la bulle, et pas dans une salle annexe, pour discuter avec les exposants, boire un verre en profitant de l’expo… Il y aura un bar intérieur et un extérieur. Il y aura aussi de quoi manger ! Francis Co hotdog sera de retour sur le festival avec son triporteur. Il proposera plein de petites choses dont des hot dogs vegan.

Cette année, on propose aussi un après-midi gratuit avec une conférence. L’idée est de créer un pont entre folk et rock. Dans les années 60-70, dans la musique psychédélique, il y avait vraiment un pont important entre la musique folk et la musique rock. Lucie Baratte viendra présenter les folkeuses oubliées. C’est axé sur tous les disques de folk musique dans les années 60/70/80 qui n’ont pas spécialement fonctionné. Elle veut les remettre en lumière. On enchaîne avec le concert solo de Joanna Taing en guitare/voix dans la cour de la Bulle. Elle est complètement dans cet univers, très influencée par les chanteuses folk des années 60/70. Il y aura aussi un DJ set de Colas Keith, un habitué du festival. Cet après-midi est donc gratuit de 14h à 19h, et a pour but de ne pas proposer juste une soirée payante pour les initiés. L’idée, c’est d’ouvrir le festival à tout le monde, à un habitant du quartier qui ne connaît pas du tout le festival et qui peut assister à la conférence ou au concert. Ça permet de parler à un public plus large.

 

Billets en ligne :
Préventes Pass 2 jours > 30€
Préventes 1 jour > 16€

Photo : © The Stevenson Ranch Davidians - Strawberry Fest 2019 - Alan Van Brackel / LillelaNuit

Revenir au Mag Interviews
À lire aussi
171 queries in 0,221 seconds.