Aujourd’hui32 événements

Les Rappeurs en Carton sortent un nouvel EP « Original Volume 1 »

Les Rappeurs en Carton sortent un nouvel EP « Original Volume 1 »

Les Rappeurs en Carton Original Volume 1 Style : Hip-pop N' Drum Date de l’événement : 25/11/2018

Site Web

Après un été ponctué de quelques beaux festivals dans la région (La Bonne Aventure, Rock en Stock…), Les Rappeurs en Carton ont enchaîné avec un concert complet de Lorenzo au Métaphone. Pour les suivre depuis leurs débuts, on se doutait que Charly, Vincent et Alex n’allaient pas se reposer sur leurs lauriers. Après ce concert incroyable pour eux, c’est donc avec les yeux encore plein d’étoiles qu’ils sont venus nous présenter leur nouvel EP Original Volume 1 sorti ce 25 novembre.

Les Rappeurs en Carton en live à La Bonne Aventure © Caroline Coolen

LillelaNuit : Vous qualifiez Original Volume 1 d’EP mais il contient quand même 10 titres. Pourquoi vous ne dites pas “album” ?

Les Rappeurs en Carton : Un album prend du temps, demande de la réflexion et une certaine qualité. Pour l’instant, on a encore fait celui-là chez nous. Ce n’est plus une démo, ce n’est pas encore un album, ce n’est pas tout à fait un EP, c’est notre premier vrai projet qui sort en physique.

Il s’appelle Original, Volume 1. J’imagine qu’il va y avoir une suite...

Il s’appelle Volume 1 car on a plus que 10 titres. Il y aura une suite courant 2019. Et après, on verra... Pour l’instant, sur ce Volume 1, on retrouve les deux morceaux qu’on a sortis en vidéo. On jouait les autres en concert mais on ne pouvait pas encore les écouter.

Quels thèmes et quels styles vous abordez dans ce nouvel EP ?

On s’est un peu élargi au niveau de notre musique. Cet EP s’écoute beaucoup plus. Avant, c’était très pop catchy avec des synthés. Là, c’est beaucoup plus travaillé, plus pêchu… tout en gardant l’originalité du début. On veut garder les sons cheap qu’on aime avec un rendu plus travaillé. On écoute tous les trois plein de styles donc on a aussi envie de faire plein de styles, et de voir ceux sur lesquels on arrive à se concentrer. Dans cet EP, il y a de la diversité : aucune chanson ne se ressemble ! Calme, fun, énervé, avec un message un peu plus profond mais pas forcément engagé… C’est encore très spontané, on n’est pas dans un projet très défini à l’avance. On a commencé nos premières répétitions il y a seulement trois ans.

Le verso de la pochette "Original Volume 1" des Rappeurs en Carton

J’imagine qu’on va retrouver les références 90’s que vous aimez car la typo de vos premières annonces concernant cet EP est un clin d’oeil à Sega ?

Exact ! On est complètement dans cet univers. Les jeux vidéo, les dessins animés, les jouets, c’est notre truc. On est un peu resté bloqués sur nos années d’enfance. Quand le chargé de comm’ des 4Ecluses a écrit un papier sur nous, il a employé le terme “adulescent”, c’est un terme qui nous correspond bien.

L’univers de la pochette sera donc dans ce style là ?

Oui, et on l’a réalisée nous-même. Ce n’est pas le groupe en photo, ce sont des objets qu’on aime bien. On aime chiner des vieilles consoles ou d’autres objets anciens marquants. On a voulu retranscrire une espèce de catalogue de jouets des années 90. Il y aura 10 objets. Un objet correspond à une chanson. Par exemple, le morceau MARIOLAND est associé à la première Game Boy. On vous laisse chercher ou découvrir les autres...

Vous parliez des 4Ecluses : vous avez été accompagnés par cette salle dunkerquoise. En quoi ça consistait ?

On était sur le dispositif Triple A pour les groupes amateurs en voie de professionnalisation. Pendant un an, on a pu répéter, participer à plein d’événements, faire une résidence scénique… On a pu discuter de nos problématiques sur notre comm’, sur la technique… Les 4Ecluses, c’est chez nous ! Et même si le dispositif est terminé, ils sont à l’écoute. Ils nous ont apporté beaucoup de crédibilité.

Les Rappeurs en Carton en live aux 4Ecluses :

Vous avez prévu de tenter d’autres dispositifs ?

Oui, on va essayer Tour de Chauffe, le Printemps de Bourges… On a été sélectionné pour participer aux demi-finales du Buzz Booster le 30 novembre. On est intéressés par les dispositifs qui mettent vraiment les artistes en avant. Le but est de gagner du temps, de continuer à avancer, de faire découvrir notre musique à un maximum de gens… Et l’idéal aussi, ce serait qu’une boite de prod avec un bon réseau, coucou A Gauche De La Lune (Rires), nous donne un coup de pouce notamment pour nous booker...

Quels sont les projets des Rappeurs en Carton pour 2019 ?

On a prévu de refaire un ou deux clips. On va même essayer d’en sortir un avant la fin de l’année. On espère aussi attirer l’attention de quelques festivals pour l’été 2019. Et sur le premier ou deuxième trimestre 2019, on aimerait commencer à faire la tournée de quelques salles de musiques actuelles en dehors de la région, et de faire quelques belles premières parties. Quelques plans se profilent déjà, on en reparlera…

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
  1. :)

    Cool les rappeurs en carton !

Revenir au Mag Interviews
À lire aussi
332 queries in 1,535 seconds.