Aujourd’hui21 événements

We Loft Music, un festival musique et patrimoine à Roubaix

We Loft Music, un festival musique et patrimoine à Roubaix

Nicolas Lefèvre - Directeur de la Cave aux Poètes We Loft Music Style : Musique et patrimoine Date de l’événement : 25/01/2019

Site Web

En ce début d’année 2019, la Cave aux Poètes propose un nouveau festival : We Loft Music. Cet événement se présente comme “un parcours musique et patrimoine à Roubaix”. Nicolas Lefèvre, le directeur et programmateur de la Cave nous explique l’idée de ce “festival urbain et itinérant”, la programmation des concerts de Jay Jay Johanson, Sarah McCoy, Elias Dris, Foé ou Martin Mey..., le choix des lieux atypiques comme le musée La Piscine, les salons de l’Hôtel de Ville, le temple protestant, l’Office de Tourisme… Ce premier rendez-vous musique et patrimoine se déroulera du 25 et 27 janvier 2019.

D’où vient l’idée de We Loft Music ?

Historiquement, la Cave avait un festival l’hiver : En Solo ou presque. On l’a arrêté il y a trois ans. On avait donc gardé l’idée de remonter un festival à cette période. On cherchait le bon angle pour proposer un festival assez différent. Aujourd’hui, on est dans un secteur où les festivals se multiplient l’été et dans lesquels on retrouve souvent les mêmes têtes d’affiche. On voulait donc créer un événement qui soit un peu l’antithèse des gros festivals, et proposer à des artistes et au public de se rendre dans des lieux de patrimoine roubaisiens. L’idée, c’est de prendre le temps, de ne pas forcément livrer des concerts timés de tournées habituelles, et de proposer des artistes qui ont une reconnaissance professionnelle dans le milieu de la musique mais qui ne sont pas forcément grand public. Ce sera donc l’occasion pour les gens qui aiment le patrimoine de découvrir des artistes, et pour ceux qui aiment les artistes musiques actuelles de découvrir des lieux de patrimoine à Roubaix.

Roubaix est une ville très riche en terme de patrimoine.

Comment va se dérouler le fil rouge de ce festival ?

On a imaginé avec Elias Dris, l’artiste fil rouge du We Loft Music, des temps différents comme par exemple la sieste musicale ce vendredi 25 janvier à la Cave. Il va créer une sieste de vingt minutes pour vingt personnes. Samedi, il jouera son premier album “Gold in the Ashes” qui l’a révélé et lui a permis d’être qualifié de “future star du folk français” par les Inrocks. Il jouera au temple protestant, un lieu magnifique à l’extérieur plutôt classique, mais à l’intérieur tout en bois. Dimanche, on le retrouvera en première partie de Jay Jay Johanson sur la présentation de son nouvel album “Beatnik or Not to Be” qui sort le 1er mars. La soirée au musée La Piscine est donc la date centrale du festival avec cette double avant-première. L’album de Jay Jay Johanson qui sort au printemps sera dévoilé lors de cette soirée.

Comment avez-vous choisi les lieux atypiques du festival ?

On les a choisis avec les artistes. Par exemple, on a proposé plein de lieux à Sarah McCoy. Quand elle a vu le salon Pierre de Roubaix à l’Hôtel de ville, c’est là qu’elle voulait faire le concert. Ce salon réalisé par l’architecte Victor Laloux, très exubérant, est à l’image du personnage. Jay Jay Johanson est un fan du musée La Piscine donc nous n’avons pas eu de mal à le convaincre.

Le maître mot, c’est de prendre le temps.

Pour l’occasion, Chamberlain a préparé une installation sonore. Comment va-t-elle se présenter ?

L’idée, c’est que le public à travers les pass du samedi ou du dimanche puisse prendre le temps de se balader pour découvrir le patrimoine de Roubaix. Entre les concerts, il pourra donc aller à l’office de tourisme voir l’installation sonore de Chamberlain. Ce dernier sera notre prochain artiste associé pour les trois prochaines années. Il va donc faire une installation qui est le point départ où il explique comment il compose sa musique par couche musicale, sur des points de diffusion différents sur lesquels le spectateur va pouvoir se promener.

Qu’est-ce que les étudiants de l’ESAAT ont préparé avec Martin Mey ?

Les étudiants de l’ESAAT ont préparé une création vidéo pour la magnifique église Saint Jean-Baptiste. Depuis quelques mois, ils travaillent avec Martin sur ce que peut apporter l’image à son nouvel album plutôt électro. Ce projet collaboratif mêle donc création vidéo, VJing, et nouvel album. En attendant, le nouveau clip de Martin sera en ligne ce vendredi. Il faut préciser que cette date est gratuite (sur réservation). Sinon les tarifs restent très accessibles tout au long de ce We Loft Music.

Une dernière découverte à souligner dans la programmation ?

Foé qui joue dans l’espace Lybre, un espace de geek qui lui convient très bien, qui est vraiment un lieu à découvrir, très caché dans Roubaix. Un lieu assez surprenant pour le public et qui correspond bien à Foé pour son premier album “Îl”.

Revenir au Mag Interviews
À lire aussi
254 queries in 0,844 seconds.