Aujourd’hui9 événements

Dedhomiz, rencontre avec un duo de choc !

Dedhomiz, rencontre avec un duo de choc !

Dedhomiz Style : Pop

Site Web

Les Dedhomiz sont deux jeunes artistes prometteurs, amis de longue date, qui ont décidé de se lancer en duo dans la musique ! Ces deux Roubaisiens nous en disent un peu plus sur eux, sur leur groupe et leurs projets ! Leur prochain clip sort samedi 4 avril : de quoi faire une belle découverte à la maison !

Dedhomiz, qui sont-ils ?

Présentez-vous en quelques mots, qui êtes-vous, quel genre de musique vous faites ?

Youv : Nous c’est Dedhomiz, un duo pop. On s’appelle Youv et Enzo ! On vient tous les 2 de Roubaix, on n’est pas méchants, on fait juste des chansons cool haha.

Pourquoi avoir décidé de vous lancer à deux et d’où vient l’idée ?

Enzo : On s’est lancés à deux par pure logique. On se connait depuis le collège, on faisait du skate ensemble, moi j’ai toujours fait de la musique, et comme je savais que Youv chantait un peu, je lui ai proposé d’essayer d’enregistrer des trucs. Ça devait être genre en 2013.

Youv : J’ai enregistré mes premières chansons avec Enzo et il m’a vraiment beaucoup appris sur la musique, c’était logique que mon premier projet soit avec lui, Dedhomiz c’est l'évolution de ce truc là.

Dedhomiz, d’où vient ce nom ?

Youv : On peut l’expliquer de plusieurs façons. Déjà c’est une contraction de « Dead Homies », une expression beaucoup utilisée en Californie pour parler des frérots, des mecs de la maison, en gros des potes jusqu’à la mort. Enzo et moi on est des dead homies. Ça fait aussi référence aux thèmes qu’on aborde dans nos titres, on parle souvent d’amour et pas souvent de manière positive, on dédie ce projet à tous ceux qui nous entourent qui sont aussi nos dead homies.

Enzo, tu es aussi batteur dans le groupe Skip The Use, jongler entre Skip the Use et Dedhomiz, c’est pas trop compliqué pour toi ?

Ça l’a été un peu à un moment où j’avais plein de projets en même temps, j’en suis revenu à l’essentiel. Disons que quand je ne suis pas en tournée avec Skip, je m’enferme en studio avec Youv pour faire des chansons, c’est la vie que j’ai décidé de mener haha.

Dedhomiz est une contraction de « Dead Homies », une expression beaucoup utilisée en Californie pour parler des frérots, des mecs de la maison, en gros des potes jusqu’à la mort.

Focus sur leur musique et leurs projets

Votre dernier clip “Leavin’ it Up” est sorti il y a quelques semaines. Comment s’est passé le tournage ?

Enzo : C’était assez marrant, on a tourné en quelques heures juste à côté du studio dans lequel je bosse avec Skip, dans un petit village où les gens n’ont pas l’habitude de voir des caméras, de la musique à fond et des voitures pleine de fumée haha.

Youv : On a tourné avec Antoine Bacha*. On avait une idée très claire de ce qu’on voulait, toutes les idées de clip, d’image et de musique viennent uniquement de nous deux, on aime bien faire ça tout seuls mais c’est toujours bon d’avoir un regard extérieur sur le rapport musique/image.

(*Antoine Bacha est un monteur vidéo, qui produit des clips à destination des rappeurs. Il a notamment réalisé des clips pour Gradur, N.I.M ou encore JNR)

Nous sommes encore au début de 2020, quels sont vos projets pour le reste de l’année et à l’avenir ?

Youv : On sait très bien où on veut aller, l’objectif pour cette année c’est de s’en rapprocher un maximum. On envoie des morceaux et on essaye de ne pas vous décevoir.

Petite exclu : Leur nouveau clip sera disponible le samedi 4 avril ! Rendez-vous sur leur chaîne YouTube pour le visionner ! Cette fois, Youv et Enzo ont créé un morceau calme à la guitare et à la voix, ce qui change de leur style habituel. Regardez bien la vidéo jusqu’à la fin car ils y partagent un message important. On n’en sait pas plus pour le moment, il va falloir faire preuve de patience...

En attendant, vous pouvez écouter les sons des Dedhomiz sur YouTube, Spotify ou encore Deezer !

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Interviews
À lire aussi
171 queries in 0,479 seconds.