Aujourd’hui7 événements

Renan Luce invite un orchestre sur son 5e album

Renan Luce invite un orchestre sur son 5e album

Renan Luce Renan Luce Style : Chanson française Sortie : 24/05/2019

Site Web

Cinq ans après son dernier album D’une tonne à un tout petit poids, Renan Luce a sorti un nouvel album éponyme le 24 mai. Apparu dans le paysage musical français il y a maintenant treize ans avec La Lettre, l’auteur-compositeur-interprète revient tous les 4 ou 5 ans pour nous livrer de nouvelles chansons, chaque fois empreintes de sa patte si personnelle. Mais cette fois-ci, Renan Luce se surpasse et fait forte impression en dévoilant un album intime aux sonorités vintages qui ne laisse pas indifférent.

un accompagnement musical qui surprend

Après 4 albums, il est parfois difficile de surprendre et de se réinventer. Mais Renan Luce réussit haut la main, grâce à des textes toujours poétiques et une orchestration remarquable. Car, contrairement à ses albums précédents où les textes étaient souvent accompagnés à la guitare, Renan Luce fait ici le pari de juxtaposer un orchestre entier aux textes qu’il a écrits lui-même. Le but étant d’« habiller chaque chanson avec un orchestre ». Pour ça, il a fait appel à Marlon B. pour la réalisation (qui a collaboré avec Juliette Armanet, Hugh Coltman…) et à l’arrangeur Romain Trouillet. Si on pouvait être inquiets que la musique prenne trop d’ampleur par rapport à la voix de Renan Luce, il n’en est rien : l’orchestre met au contraire en valeur sa voix et la recentre. Avec, au final, une puissance et une sensibilité qui se dégagent de chaque titre et qui nous transportent dans l’univers si particulier de l’artiste.

L'orchestre est tellement riche, au sein d'un même morceau, on peut faire naitre des bulles d'imaginaire

Renan Luce

Si Renan Luce a pris le parti de miser sur un orchestre, il ne faut pas pour autant faire un raccourci avec de la musique classique ou des sonorités peu variées. L’artiste réussit en effet à multiplier les styles en allant du bossa nova dans Au début à l’esprit 60’s dans d’autres : c’est peu dire que Renan Luce nous fait voyager avec cet album ! Trompette, hautbois, piano, clarinette, basson, harpe, trombone… Il n’a pas lésiné sur les instruments pour donner la profondeur nécessaire à cet album, cher à son coeur.

les thèmes ABORDéS PAR Renan Luce parlent à touT le monde

Bien que cet album soit né à la suite de moments difficiles, il ne faut pas pour autant s’attendre à onze titres larmoyants, répétant la douleur de la séparation. Bien au contraire, même si ce thème est forcément abordé, on retrouve la joie de la réconciliation avec Dans de Beaux Draps, l’espoir dans A Bientôt Renouveau mais aussi une ode à la nature et à l’enfance avec Enfants des Champs. Renan Luce surprend aussi avec Le Point Némo, qui est en géographie le point le plus éloigné de toute terre. Un concept fascinant pour l’auteur qui décrit cette chanson comme « la tentation de s’éloigner de la bêtise humaine. » « J’ai commencé cette chanson au moment de l’élection de Trump, je trouvais ça tellement absurde. » Dans ce titre comme dans les autres, on sent une mise en scène musicale très forte, presque cinématographique. Un changement radical par rapport à ses autres albums, mais Renan Luce « laisse le soin aux gens de se faire leur idée. »

J'ai conscience qu'il y a une forme de renouveau qui peut déboussoler

Renan Luce

Une écriture toujours aussi soignée

Mais le voyage se fait aussi grâce aux textes, dont il est le spécialiste. Berlin, tout particulièrement, émeut de par l’histoire derrière : séparé de son épouse, ce titre est pour sa fille à qui il explique « Toi qui ne connais pas l’histoire/On te raconte cette nuit noire/Un mur hideux/C’est si facile/Couper en deux/Comme ça une ville. » Et enchaine « Mais nous, c’est pas Berlin/Ne vois pas un mur qui se dresse/Dans tes sommeils à deux adresses. » Toujours avec finesse et délicatesse, Renan Luce sait transmettre des émotions comme personne, sur des thèmes intemporels et communs à tous.

Jeunes ou plus vieux, Renan Luce saura assurément toucher tout le monde avec cet album de onze titres, déjà disponible, à la plume impeccable et aux sonorités inattendues. Et pour ceux qui s’impatienteraient déjà de retrouver l’artiste, rendez-vous le 19 novembre 2019 au Théâtre Sébastopol pour un concert unique à Lille : l'artiste a déjà assuré qu'un orchestre de 16 musiciens serait présent et qu'il orchestrerait même d'anciennes chansons !

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Chroniques
À lire aussi
163 queries in 1,368 seconds.