Aujourd’hui6 événements

FEATHER/FEATHER, le duo lillois a sorti son 1er album

FEATHER/FEATHER, le duo lillois a sorti son 1er album

Feather/Feather Paper Bridge Style : Pop alternative Sortie : 27/03/2020

Site Web

Le groupe pop/rock lillois FEATHER/FEATHER a sorti "Paper Bridge", son tout premier album enregistré dans un home-studio au cœur du Vieux-Lille.

feather/Feather, un duo familial

Ce duo d'artistes lillois prometteur est formé de deux cousins éloignés de 22 et 23 ans. Edouard et Téo, avaient perdu contact durant plusieurs années, et se sont retrouvés grâce à leur passion commune pour la musique. Une passion qui n'a pas tardé à laisser place à la naissance de leur groupe de pop alternative FEATHER/FEATHER ! C'est un duo à part entière où chacun apporte sa touche artistique, que ce soit au sujet de la mélodie ou de la technique. Chacun a appris de l'autre pour composer pleinement ensemble aujourd'hui.

Après s'être fait connaître en ligne, notamment sur les plateformes de streaming en générant un nombre très encourageant d’écoutes via leur EP "Soulmates Empire". Par la suite ils ont sorti Lights en 2019 et leur premier album "Paper Bridge" le mois dernier.

"Paper Bridge", le premier album du groupe

"Paper Bridge" est un projet musical de 10 titres aux influences variées dans lequel on retrouve toujours une cohérence d'un titre à un autre. La marque de fabrique du duo de voix y est bien présente à travers les envolées musicales et la présence importante des chœurs, avec toujours les claviers, les guitares, la batterie et les voix comme composantes principales.

Feather/feather

Pochette de Paper Bridge, le 1er album de FEATHER/FEATHER

Dans ce premier album intitulé "Paper Bridge" qui est officiellement sorti le 27 mars 2020, le duo de jeunes cousins nous invite au voyage. Un carnet de voyage dans lequel chaque titre serait un récit, indépendant l'un de l'autre et se déroulant dans des paysages et des civilisations distinctes. Les voyages relatés à travers les chansons de l'album peuvent être des souvenirs réels, mais aussi des voyages futuristes - comme dans le titre Odyssey - ou encore des voyages artistiques et spirituelles.

Chacun des 10 morceaux évoque un lieu spécifique, inspiré des voyages ou des influences culturelles des deux artistes : Tokyo/Jazz On The Park rappelle le Japon, Paper Bridge un road trip sur la West Coast, Leaves la mélancolie des banlieues pavillonnaires… "Paper Bridge" est un voyage avec douceur aux autres coins du monde. La ville de New-York semble tout de même être assez présente à travers les compositions musicales de l'album, puisqu'il s'agit d'une ville qui a beaucoup inspiré les jeunes garçons. Téo nous dit s'y être rendu l'an passé avec sa petite-amie et avoir adoré, de ce fait c'est la ville grâce à laquelle il a eu le plus d'inspiration pour composer l'album car ses souvenirs y étaient les plus frais. Edouard, quant à lui, nous dit avoir aussi un passif avec cette ville puisqu'il s'y est rendu il y a quelques années ! Pour l'anecdote, il a donné le nom de l'auberge de jeunesse dans laquelle il résidait à un des titres de l'album : Jazz on the Park.

un clip réalisé en quarantaine

Désireux de sortir un clip malgré la quarantaine, Edouard et Téo se sont adaptés au confinement et ont réalisé un clip depuis chez eux avec les moyens du bord ! Ils se sont filmés chacun de leur côté, étant confinés séparément, pour mettre au mieux en image la musique de "Paper Bridge". Ils ont choisi de se mettre en scène dans un écran de télévision, ce qui offre un résultat plutôt vintage qui colle bien à leur esprit pop ! Ce morceau à la fois doux et mélancolique nous transporte tout en illustrant le confinement vécu depuis sa fenêtre. On y reconnait d'ailleurs les fameuses briques rouges.

Edouard s'est également filmé en reprenant cette même chanson en version acoustique, vidéo qu'il a publiée sur la page Facebook du groupe en attendant que le duo puisse de nouveau se produire sur scène ou tourner les clips de leur nouvel album, comme cela était prévu avant l'annonce du confinement. Les deux jeunes garçons ont cependant prévu de se rattraper à l'issue de cette "période morte" et ont bien l'ambition de faire quelques scènes, avec pour rêve intime de jouer à l'Aéronef, une salle culte pour les Lillois !

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Chroniques
À lire aussi
165 queries in 0,510 seconds.