Aujourd’hui33 événements

Anorexic Sumotori sort son premier album « Long Road to Distill »

Anorexic Sumotori sort son premier album « Long Road to Distill »

Anorexic Sumotori Long Road to Distill Style : Rock Sortie : 17/12/2017

Site Web

Lauréat du tremplin régional du Main Square 2014 et programmé deux fois sur la scène du Printemps de Bourges, il fallait se douter qu'Anorexic Sumotori sortirait un album digne de ce nom. C'est désormais chose faite avec "Long Road to Distill" (disponible en CD et vinyle depuis le 17 décembre 2017) qui regroupe onze titres résolument rock, à l'image du groupe originaire du Nord.

Quatuor depuis 6 ans, le groupe était d'abord composé de Tonch (basse, chant), Seb (guitare, chant) et Vinz (batterie) qui jouaient ensemble depuis près de 15 ans. Rejoints par Fabien (guitare, claviers, thérémine, expérimentation sonore), ingénieur du son avec qui ils ont travaillé, le groupe est désormais au complet.

Pendant 2 ans, Anorexic Sumotori a travaillé non-stop sur cet album, en enregistrant les titres et en les réarrangeant en studio. Cet album, c'est "l'assemblage d'histoires de 10 personnages qui se livrent", dixit Sebastien Demilly. Tous les thèmes sont abordés : le deuil, les fantasmes, les hallucinations, les drogues adolescentes... Des sujets très à propos pour du rock "massif et minimaliste" comme le décrit le guitariste et chanteur du groupe.

"We are animals", le premier titre, donne le ton : on est ici sur un album au croisement de Depeche Mode et de Rage Against The Machine, avec une maîtrise des instruments impressionnante. Le titre est aussi un indice de ce que l'on peut attendre des dix autres chansons : il s'agit d'un rock sauvage, pur, loin de celui des 60's. Le groupe le reconnait volontiers : avoir eu 15 ans en 95 fait qu'ils sont très influencés par le grunge.

Cet album réserve en plus une belle surprise aux aficionados : la reprise de "Bang Bang" de Sonny Bono pour Nancy Sinatra version -très- rock ! C'est un clin d’œil du groupe à la discographie de Quentin Tarantino car, si ce sont des musiciens accomplis, ils sont également cinéphiles. Tarantino donc, Fincher, Lynch ou encore Jarmuch les inspirent autant dans la composition de leur musique -qui se fait à 4- que dans l'écriture des paroles.

On trouvait ça cool de reprendre une ballade, à la base tout en douceur, et la retravailler à notre sauce avec des guitares qui tâchent et une batterie qui tabasse !

Sebastien Demilly, membre du groupe Anorexic Sumotori

Bien que l'album soit sorti, Anorexic Sumotori n'a pas prévu de donner des concerts : pour l'instant, le groupe veut voir "Long Road to Distill" vivre en dehors de la scène et le faire découvrir à un maximum de monde via la radio et la presse. Le quatuor repart déjà s'enfermer pour plusieurs mois en labo de création pour tester de nouvelles choses, sortir de sa zone de confort et même, scoop de Sebastien"essayer de nouvelles rythmiques - hip hop ou électro peut-être !".

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Chroniques

À lire aussi

332 queries in 0,451 seconds.