Aujourd’hui9 événements

Dour Festival 2024 Amelie Lens, Bicep present Chroma AV DJ set, CHASE & STATUS Live, Ezra Collective, James Blake, Josman, Luidji, Netsky, TRYM presents Millenium A/V show, etc.

Site Du Festival de Dour
Dour
voir la carte

Horaires: Non communiqués

Prix : Non communiqué

Comment réserver ?

Les éoliennes tournent encore grâce au vent de fraîcheur apporté par une programmation défricheuse et alternative qu’il est déjà l’heure de se plonger dans l’édition 2024 de Dour Festival et de découvrir les tous·tes premier·es artistes qui fouleront le sol de Dour du 17 au 21 juillet prochains.

Les premiers noms du dour festival 2024

TECHNO, DRUM AND BASS, HARDSTYLE

Colonne vertébrale du festival, la scène De Balzaal, ses écrans géants, ses lasers et son immense dancefloor à ciel ouvert et les performances techno, house ou bass music en closing de ses différentes scènes ont fait de Dour Festival un événement majeur sur la scène électronique internationale. L’édition 2024 verra se croiser l’héroïne nationale Amelie Lens, les Nord-Irlandais de Bicep qui viendront présenter leur live audiovisuel “Chroma”, le chouchou de l’électronique française TRYM, lui aussi accompagné des visuels de son show exclusif “MILLENIUM” qui prendra d’assaut la Last Arena, la queen Honey Dijon et ses sets qui vous montent au nez, le phénomène techno OGUZ et les rythmes hardgroove de la Canadienne Chippy Nonstop.
Adeptes de la drum and bass, de la hardtrance, du dubstep, du frenchcore ou de la jungle, vos besoins de sub-bass, de gros beats et de cadences au dessus de 150 BPM seront assouvis par l’usine à tubes drum and bass CHASE & STATUS de retour en live, le monument belge bass music Netsky, le génie français du hardstyle Creeds et par la jungle R’n’B de Nia Archives.

PUNCHLINES ET CAGOULES

Après avoir sorti sa mixtape “J000.$”, explosé les scores du rap game sans aucune promotion et après avoir annoncé ne plus sortir de nouvelle musique avant 2025, Josman se verra dérouler le tapis rouge pour son retour à Dour Festival 2024. Luidji, l’un des rappeurs les plus classes de chez nos confrères et consoeurs de France, fera lui sa première apparition à Dour, tout comme l’énigmatique Kekra, l’étoile montante du reggaeton vénézuélien MJ Nebreda et la sensation rap et spoken-word nigériane Obongjayar.

POP, JAZZ ET NU-METAL

Comme à son habitude, Dour Festival fait la part belle à la musique live et instrumentale. Fusion d’afrobeat, de jazz et de hip-hop, Ezra Collective fera son grand retour aux pieds des éoliennes, tout comme le monument à la voix angélique James Blake. Un autre monument fera quant à lui sa toute première apparition à Dour Festival : Puggy, le groupe belge emblématique viendra défendre son dernier album “Never Give Up”. La Française Zaho de Sagazan, en route pour devenir une icône du paysage musical francophone, viendra elle aussi pour la première fois faire l’expérience de DOUREUUUH !

Enfin, 50% Limp Bizkit, 50% Linkin Park mais 100% attaché à faire vivre l’esprit Y2K du nu-metal, le cover band Bizkit Park viendra nous jouer les hymnes de System Of A Down et autres Deftones.

JUSTICE ET ÉLECTRONIQUE POUR TOUS·TES

C’est l’un des comebacks les plus attendus de l’année, le duo iconique French Touch Justice sera de retour à Dour, où il présentera son nouvel album en clôture du festival. Désormais temple de l’électronique et passage obligé pour tous·tes les artistes et fans de techno, house, electronica et toutes les variations, Dour Festival déroulera cette année le tapis rouge à la reine Chicagoanne The Blessed Madonna, au maître à penser de l’electronica londonienne aka Four Tet, à l’experte allemande des infra-basses galopantes Paula Temple b2b SNTS, à la productrice australienne HAAi, au français I Hate Models, spécialiste de la techno à 140 BPM qui viendra nous présenter son live Face II Face. Le festival nous promet de danser au rythme de la house de Jayda G, des mixes garage-house mêlant des classiques du RnB, du dancehall, du baile funk de Jyoty, de la techno aux accents indie d’Irène Drésel, de la jungle speed garage du trio Black Rave Culture et de la raptor house de DJ Babatr.

GRIME, AFROBEAT & HIP HOP

2024 sera l’année de Rema à Dour Festival. Vous n’avez pas pu passer à côté de ses tubes et son afrobeat à la voix reconnaissable. L’artiste nigérian nous promet un concert d’exception, tout comme le roi de la grime Skepta qui viendra défendre son nouvel album à Dour. Un autre phénomène Made in Nigeria, Omah Lay et le groupe afrowave NSG seront aussi de la partie.

DES PUNCHLINES EN FRANÇAIS

Le premier célèbre les dix ans de son album “Or Noir” qu’il rejouera sur scène, le second a chanté “Marché Noir” dans son album “JVLIVS II”, Kaaris et SCH se produiront respectivement sur la Boombox et la Last Arena. Le natif de la Courneuve Dinos et les BFF du rap belge Caballero et JeanJass célèbreront un nouveau passage à Dour alors que les phénoménaux rookies frenchies Kerchak, Luther et Rounhaa feront leurs débuts au pied des éoliennes. Le rappeur lover CRC et l’autotune de Zonmai rejoignent aussi le line up et représenteront l’émergence de la scène rap belge.

AVANT-GARDE TOUTE

Le collectif berlinois Live From Earth invite DJ Gigola, horsegiirL, MCR-T et nos chouchous belges PROMIS3 pour un take over de la Petite Maison dans la Prairie sur fond de trance et hyperpop. Le collaborateur de Lady Gaga et figure de l’avant-garde électronique new-yorkaise LSDXOXO reviendra à Dour pour livrer un live mémorable tout comme le producteur de techno-médiévale barrée Roland Cristal. Sega Bodega viendra quant à lui présenter sa musique expérimentale club et déstructurée.

PAS DE DOUR SANS BASS MUSIC

Pas de Dour sans drum and bass, dubstep, riddim et autres sous-genres dérivés de la bass music. Les adeptes de gros subs, de basses qui font vibrer tout le corps et de beats à toute vitesse seront servi·es. L’incontournable producteur américain Subtronics, la star drum and bass Bou et Alix Perez en collaboration avec SP:MC feront leur grand retour sur la scène De Balzaal. Le Belge Apashe revient aussi accompagné du Brass Orchestra, et la Canadienne Bambii viendra présenter un mix de drum and bass, jungle et dancehall aux inspirations jamaïcaines.

TOUCHÉ·ES PAR LA GRÂCE

La Sud-Africaine Kenya Grace livrera un mix de liquid drum and bass et de RnB pendant que le collectif londonien Kokoroko offrira un délicieux voyage jazz et afrobeat. 2024 sera l’année de l’enfant cachée de Marcus Miller et  FKA Twigs, aka Reinel Bakole qui fera son retour au festival. Quant à la Bruxelloise Dorothy Gale, vainqueure du concours Court-Circuit 2023 et la songwriter pop Toya Delazy, elles s’annoncent déjà comme des découvertes que les festivalier·es se vanteront d’avoir vues à Dour.

DOUREUUUH

Que serait Dour sans les guitares, le punk, le hardcore et le rock en tout genre ?

Le fer de lance du punk hardcore belge, Brutus, le groupe de hardcore aux 40 ans de carrière Sick Of It All, le post-punk britannique de SHAME, et les Américains de Terror seront tous·tes à Dour Festival en juillet prochain. Le shoegaze de Bar Italia, le metal alternatif hyperpop de Deijuvhs, le gothic rock de Loverman et le punk garage de Meltheads finiront de vous faire fondre tout comme le nouveau visage punk rock de la scène britannique Joe Unknown. Et n’oubliez pas de vous donner rendez-vous du côté du Garage, le nouvel antre des amoureux·ses de headbanging et de pogos.

Un nouveau logo pour l'édition 2024

Revenir a l'agenda Concerts
Vous pourriez O aussi
506 queries in 0,648 seconds.