Aujourd’hui5 événements

Deux groupes lillois, lauréats Tour de Chauffe, ont sorti un clip commun

Le groupe lillois Graffiti Fish nous annonçait fin 2019 la préparation d’un morceau commun avec Orange Dream, une autre formation locale. Les deux lauréats du dispositif Tour de Chauffe ont tourné le clip de “Gold Drops” avant le confinement. Pendant cette période, les deux groupes lillois ont géré le montage du clip qu’ils ont pu dévoiler mi-mai 2020.

Le projet de deux groupes lillois

Graffiti Fish nous racontait le début de ce projet avec Orange Dream fin 2019 : “C’est assez amusant parce que notre guitariste et leur guitariste font de la boxe ensemble. Ils se sont revus lors du premier rendez-vous de Tour de Chauffe et on leur a donc proposé de venir partager la scène avec nous au Square Café. Résultat, on a décidé de faire un morceau ensemble ! Les instrus sont déjà dans la boite et on enregistre bientôt les chants.” Le fruit de cette collaboration est désormais disponible en ligne.

Cette expérience était une grande première pour les deux groupes. Ils ont donc commencé par faire une première journée pendant laquelle ils ont enregistré un maximum d’idées au Woody Wood Studio. C’est dans ce lieu que les premières images du clip ont été tournées. Ils ont ensuite fait plusieurs petites sessions pour développer un morceau qui représentait ce qu’ils voulaient dire.

On a tous une petite part d’or en nous qu’on peut faire mûrir si on se donne les moyens. C’est un peu de ça dont on parle dans "Gold Drops".

Valentine - Graffiti Fish

La 1ère collaboration entre 2 lauréats tour de chauffe

C’est la première fois que deux lauréats du dispositif Tour de Chauffe collaborent sur un morceau ensemble. Valentine du groupe Graffiti Fish nous a raconté son expérience : “Mélissa et moi écrivons toutes les deux les paroles. On a donc essayé de s’accorder sur une thématique. Mélissa voulait parler de la nature en général, de la beauté de la nature etc. Et moi, j’étais plutôt dans une période où je me posais des questions sur ce qu’est un être humain, sur comment on devient qui on est etc. Au final, on s’est dit qu’on pourrait parler de la même chose. Toutes les deux, on s’est donc accordées sur le fait qu’on devient nous-même lorsqu’on poursuit nos rêves de musiciennes, d’artistes etc. A la différence d’une plante ou d’un fruit qui restera ce qu’il est, nous, on peut devenir le fruit que l'on veut dans la limite du possible bien sûr. On a tous une petite part d’or en nous qu’on peut faire mûrir si on se donne les moyens. C’est un peu de ça dont on parle dans Gold Drops".

Avec la situation sanitaire, les deux groupes ont du mal à se projeter sur la suite, et sur d’éventuels projets de concerts. Ce sera donc en fonction des opportunités qui vont se présenter selon l’évolution de la situation. En attendant, les groupes continuent de composer pour se préparer à l’arrivée de la prochaine saison...

La vidéo de “Gold Drops”

Revenir aux Actus
À lire aussi
147 queries in 0,543 seconds.