Aujourd’hui4 événements

Graffiti Fish, lauréat Tour de Chauffe 2019

Graffiti Fish, lauréat Tour de Chauffe 2019

Graffiti Fish Tour de Chauffe Date de l’événement : 29/11/2019

Site Web

Depuis deux ans, le groupe lillois Graffiti Fish concocte "une Folk pas très traditionnelle". Les quatre musiciens : Valentine (Chant / Guitare Acoustique / Ukulélé), Bérenger (Guitares / Mandoline / Ukulélé), Sylvain (Batterie), Jean-Luc (Basse / Machines) ont plein d'histoires à nous raconter. Lauréat du dispositif d'accompagnement Tour de Chauffe, ils continuent à développer leur projet musical et s'apprêtent à nous le présenter lors du festival. Avant de découvrir leur nouveau live, ils nous racontent leur histoire, cette expérience Tour de Chauffe, leurs projets...

Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez-vous nous présenter votre groupe Graffiti Fish et votre univers ?

On est une bande de quatre musiciens accompagnés de leur producteur qui font de la Folk pas très traditionnelle. On s’est rencontré il y a deux ans environ et on a très vite enregistré parce qu’on avait beaucoup de choses à dire. Nos deux EP sont une unité comme le Yin et le Yang, l’un parle de ce qui nous détruit et l’autre de ce qui nous maintient en vie.

Nos deux EP sont une unité comme le Yin et le Yang, l’un parle de ce qui nous détruit et l’autre de ce qui nous maintient en vie.

Graffiti Fish

Vous faites partie des lauréats de l’édition 2019 du dispositif Tour de Chauffe. Pourquoi avez-vous eu envie de profiter de cette expérience ?

Ça faisait un moment que l’on voulait se poser dans une salle pour travailler sur notre set live et mieux raconter l’histoire de nos morceaux. La résidence au Nautilys a été une superbe expérience ! On en a profité pour affiner le son de nos amplis, ré-arranger nos morceaux, et manger beaucoup de sandwichs.

Vous avez donc notamment préparé votre concert du 29 novembre aux Arcades. Qu’est-ce que le public du festival pourra découvrir pour l’occasion ?

On a effectivement pas mal de nouveautés. Par exemple, on a eu la chance de collaborer avec Jason Hanzenne : ingénieur lumières hors pair. Il nous a créé un mur d’ombrelles chinoises sur lequel sera projeté des vidéos qui illustrent les questions existentielles et que l’on se pose. Il va y avoir des images qui bougent et qui brillent sur scène !

Vous êtes aussi lauréat aux côtés d’Orange Dream avec qui vous avez déjà partagé des concerts. J’imagine que c’est intéressant de pouvoir partager cette expérience avec d’autres groupes ?

C’est assez amusant parce que notre guitariste et leur guitariste font de la boxe ensemble. Ils se sont revus lors du premier rendez vous de Tour de Chauffe et on leur a donc proposé de venir partager la scène avec nous au Square Café. Résultat, on a décidé de faire un morceau ensemble ! Les instrus sont déjà dans la boite et on enregistre bientôt les chants.

Est-ce que vous allez dévoiler une vidéo live d’ici la fin de l’année ?

Absolument. On a enregistré et filmé deux titres lors de notre résidence. C’est le Woody Wood Studio qui est en train de mixer ça et le montage est fait maison. On est trop heureux d’avoir découvert cet endroit, c’est tenu par un passionné de musique qui déniche une tonne de matériel et construit lui même ses studios avec des matériaux de récupération.

Vous avez pour l’instant enregistré 2 EP, est-ce que vous allez passer à l’album ou le format EP vous convient ?

On a trois nouveaux projets parce que chaque membre a envie d’écrire le monde à sa façon. Le batteur et le bassiste, le guitariste ainsi que la chanteuse et le producteur sont en train de créer de nouveaux projets au sein du groupe. Tous ces sous-collectifs vont créer des nouveaux morceaux qui vont enrichir le répertoire de Graffiti Fish et produire les prochains EP.

Vos 2 EP se présentaient comme une suite ou plutôt comme une évolution ? Est-ce que le prochain projet pourrait être lié aux précédents ou ce serait l’occasion de créer une nouvelle histoire ?

C’est une évolution. On parle toujours du même monde, mais le regard a changé. Il y a ce premier opus sombre. Puis, après, avec plus d'expérience, un autre regard nous a permis de composer le second opus. On a écrit 5 morceaux :  ce sont 5 nouvelles manières d’envisager les choses. On est tous conscient qu’avec ces deux premiers EP la boucle est bouclée. On est en train de vous préparer des nouvelles choses, il nous reste plus d’une histoire à vous raconter !

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Interviews
À lire aussi
143 queries in 0,343 seconds.