Aujourd’hui7 événements

La Rose des Vents sera nomade pendant la saison 2021/2022

La Rose des Vents va vivre la saison 2021/2022 hors de ses murs. En 2021, des travaux de rénovation ont débuté, et ils vont se poursuivre jusqu’à l’été 2023 si tout se passe bien. En attendant, l’équipe de la Scène nationale de Villeneuve d’Ascq va être accueillie dans une quinzaine de lieux pour proposer une programmation nomade exceptionnelle.

La future Rose des Vents

La Rose des Vents est le premier bâtiment qui a été construit dans le cadre de la création du quartier de l’Hôtel de Ville de Villeneuve d’Ascq, il y a 45 ans. En 2021, cette Scène nationale reconnue va être rénovée en profondeur. Ce projet de réhabilitation de la Rose des Vents a été remporté par Maria Godlewska, une spécialiste de l’architecture des lieux culturels. Pour réaliser ces travaux de grande envergure, la Rose doit fermer ses portes. En attendant la fin prévue en 2023, elle devient nomade.

La saison 2021/2022 a donc été “conçue pour se déployer dans différents lieux de la métropole lilloise*” explique l’équipe. “La Rose des des vents se prépare donc à vivre plusieurs saisons totalement itinérantes tout en gardant un ancrage fort à Villeneuve d’Ascq”. 82 représentations sur les 163 prévues auront lieu dans cette ville. L’accueil et la billetterie se feront au cinéma Le méliès qui fait partie intégrante de la Rose.

Un aperçu de la programmation de cette saison 2021/2022 de la Rose nomade

Cette saison itinérante compte 44 spectacles. On ne peut pas tous les citer mais dans le programme complet, vous pourrez découvrir du cinéma, du cirque, de la danse, de la littérature, de la musique, du théâtre…

- L’ouverture de la saison se fera du 28 au 30 septembre 2021 à la salle Allende de Mons-en-Baroeul avec la pièce de théâtre “Stallone”. Pour l’occasion, La Rose des Vents et la société PANTHEA mettent les nouvelles technologies au service de l’accessibilité. Cette pièce sera donc proposée en audiodescription en Langue des Signes Françaises. Plusieurs supports seront disponibles : lunettes connectées, tablettes, smartphones… Un large public pourra donc découvrir cette histoire : Une jeune femme sort littéralement bouleversée de la projection de L'Œil du tigre, troisième opus des aventures de Rocky Balboa. Victime du syndrome de Stendhal (ou plutôt de Stallone), elle s'identifie dès lors au destin du pugiliste déchu, qui a perdu son titre et doit se dépasser pour le reconquérir. Engoncée dans son rôle de secrétaire médicale, elle s'inscrit à un cours de boxe et renoue avec ses études de médecine. Comme son mentor, elle reprend sa vie en main…

- En octobre, La Rose nous donne rendez-vous à l’Opéra de Lille pour 3 soirées avec la compagnie belge Peeping Tom. Du 14 au 16 octobre 2021, on pourra découvrir son triptyque de trois courtes pièces : The missing door, the lost room, the hidden floor. Peeping Tom brouillera les frontières entre théâtre et danse, réel et imaginaire. Les personnages nous feront passer d’un décor à un autre : un couloir sans fin, une cabine de bateau, un restaurant abandonné…

- Du 12 novembre au 4 décembre 2021, on pourra retrouver le Next Festival. Le programme complet de ce temps fort pour La Rose des vents et ses partenaires sera dévoilé vers le mois d’octobre.

- Du 7 au 12 décembre, au Théâtre du Nord, La Rose propose de découvrir  “Contes et légendes” de Joël Pommerat. Ce dernier met en scène un monde légèrement futuriste dans lequel humains et robots sociaux cohabiteraient.

- L’équipe débutera l’année 2022 avec le festival DIRE. Du 11 au 16 janvier 2022, cette 3e édition donnera une place importante à l’émergence.

Le teaser de la saison

* Salle Allende / Mons en Baroeul, Le Prato / Lille, Opéra de Lille, La Condition Publique / Roubaix, Théâtre municipal / Tourcoing, L'Idéal / Tourcoing, L'Oiseau-Mouche / Tourcoing, Théâtre du Nord / Lille, Le Grand Sud / Lille, maison Folie Wazemmes / Lille, L'étoile / Scène de Mouvaux, Le Grand Bleu / Lille, Le Colisée / Roubaix, Le Zeppelin / Saint-André-lez-Lille, La Ferme d'en Haut / Villeneuve d'Ascq, Cinéma Le méliès.

Photo : Stallone © Huma Rosentalski

Revenir aux Actus
À lire aussi
167 queries in 0,232 seconds.