Découvrez le programme de la prochaine saison du Théâtre du Nord

Découvrez le programme de la prochaine saison du Théâtre du Nord

Malgré plusieurs représentations annulées à cause du Covid cette année, le public du Théâtre du Nord a été au rendez-vous. C’est un bilan gagnant pour la première saison de David Bobée, metteur en scène et actuel directeur de l’institution.

Le Théâtre du Nord, un théâtre politiquement engagé

Selon David Bobée, si nous avons tous des droits culturels, c’est que les institutions culturelles ont bel et bien des responsabilités et des devoirs : un devoir d’éducation, de transmission, d’accessibilité et d’égalité. Le Théâtre du Nord, avec ses missions de production et de création, a respecté ses engagements d’une programmation paritaire en donnant autant de visibilité et de moyens de production aux femmes qu’aux hommes. Le prochain défi pour le CDN est de s’approcher au plus près d’une logique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) regroupant des enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques dans son activité.

Dès son arrivée, David Bobée a instauré le dispositif des "200 jours" permettant à vingt-huit compagnies de la région ayant le plus souffert du Covid de profiter des locaux du théâtre et d’être rémunérées. Dans une logique de démocratisation culturelle, son grand rêve serait de proposer un spectacle sur la Grand'Place de Lille, mais ce ne sera que partie remise puisque les incertitudes liées au Covid restent encore trop prégnantes pour proposer Lucrèce Borgia en juillet 2022 tel qu’il nous l’avait promis.

Les projets accueillis au théâtre ne sont pas tant des œuvres mais des démarches artistiques engagées.

Trois artistes sont associés au Théâtre du Nord :
- Virginie Despentes qui écrit son premier texte théâtral avec Anne Pauly, Julien Delmaire et Paul B.Preciado. Quatuor Oddity présenté en mai 2022, était une restitution du travail en cours. Il faudra attendre la troisième saison de David Bobée avant de voir ce spectacle.
- L’autrice et metteuse en scène Eva Doumbia questionne la place de l’afro descendance dans la société actuelle. Le public a eu la chance de découvrir Le Iench la saison passée.
- Enfin, l’artiste franco-Belge Armel Roussel dont on a pu découvrir le travail avec Long live the life that burns the chest.

La programmation 2022-2023

Pour la saison prochaine, un quart des spectacles seront ceux de compagnies régionales et un quart seront ceux de compagnies internationales, la moitié des spectacles seront ceux de compagnies reconnues sur le plan national. Le Théâtre du Nord mettra en lumière dix-sept femmes artistes et treize hommes artistes.

Les grandes épopées humanistes. La saison 2022-2023 s’ouvrira, en collaboration avec Lille 3000, avec Autophagies (histoires de bananes, riz, tomates, cacahuètes et puis des fruits, du sucre, du chocolat) écrit par Armand Gauz et Éva Doumbia, mis en scène par celle-ci. La pièce souligne la dimension politique de la nourriture autour d’un grand repas préparé en live que le public pourra venir déguster à la fin du spectacle. Après avoir découvert Les Naufragés d’Emmanuel Meirieu la saison passée, les spectateurs retrouveront l’univers du metteur en scène avec Dark was the night. Les pièces Un Sacre écrit par Guillaume Poix et Lorraine de Sagazan mises en scène par celle-ci et celle de Carole Thibaut, Un Siècle, aborderont la question de la vie, de la mort et surtout du deuil.

Une saison manifeste anti classiste. Sortie fraîchement de l’École du Nord, Suzanne de Baecque, avec sa pièce Tenir debout, restitue la parole de ces femmes qui souhaitent s’engager dans le concours Miss France à l’heure où la parole féministe se libère. Valérie Mréjen et Mohamed El Khatib proposeront Gardien Party au Palais des Beaux-arts de Lille. Cette performance est une manière de visibiliser ces surveillants de musées peu considérés. Corinne Masiero, enfant du pays, s’emparera des textes d’Édouard Louis.

Portraits de Guerrières. L’autrice Marie Dilasser et la metteuse en scène Laëtitia Guédon se sont emparées du mythe de la reine des amazones avec Penthésilé.e.s Amazonomachie. Gurshad Shaheman, metteur en scène et comédien d’origine iranienne, dans son spectacle Les Forteresses (spectacle coup de cœur d’une bonne partie de l’équipe du théâtre), donne la parole à trois femmes de sa famille pour nous raconter comment elles ont vécu l’Histoire de leur pays à partir des années 60.
Jonathan Drillet et Marlène Saldana réinterprète le film de Paul Verhoeven sorti en 1995 dans leur spectacle Showgirl. Manifesto Transpofàgico de Renata Carvalho et Luiz Fernando Marques raconte la lutte des femmes trans au Brésil. La compagnie régionale anima motrix présentera une version contemporaine d’Antigone et le metteur en scène Nasser Djemaï s’interrogera sur le bien vieillir de quatre vieilles dames proches de la fin avec sa pièce Les Gardiennes.

Les Grands Textes. Les grands textes du répertoire seront aussi mis à l’honneur avec Baal de Brecht mis en scène par Armel Roussel, Illusions perdues de Balzac mis en scène par Pauline Bayle qui avait déjà présenté sa version de l’Iliade et l’Odyssée la saison précédente. La Nuit juste avant les forêts de Bernard Marie-Koltès sera mis en scène par Matthieu Cruciani et Dom Juan de Molière par David Bobée. Ce dernier  affirme qu’un texte qui paraît à l’origine sexiste, peut tout à fait être mis à distance grâce au pouvoir de la mise en scène. C’est la raison pour laquelle, il faut continuer de mettre en scène les grands textes en les considérant d’un œil nouveau.

Le Théâtre Jeune Public. Dans le cadre du Next Festival, les spectateurs pourront découvrir le portrait d’une jeune fille prodige du KRUMP à travers le spectacle de Maud Le Pladec Silent Legacy. Le spectacle de l’artiste associé du Grand Bleu Amélie Poirier, SCOOOOOTCH ! que LillelaNuit vous recommande sera présenté au Théâtre de l’Idéal. Ma couleur préférée écrit par Ronan Chéneau et mis en scène par David Bobée reprendra cette saison à Tourcoing également.

L’évènement tant attendu de la programmation est la Trilogie des Contes immoraux (pour Europe) de la performeuse Phia Ménard qui promet d'être spectaculaire. Vivement le début de la saison prochaine !

Crédit photo : © Arnaud Bertereau

Revenir aux Actus
À lire aussi
149 queries in 0,255 seconds.