Aujourd’hui12 événements

« Le Monde est à Toi » : Cassel, Adjani, Karim Leklou dans la comédie d’action déjantée de Romain Gavras

Pour son Actu Ciné, Lille La Nuit a vu Le Monde est à Toi ! Le nouveau film de Romain Gavras est une comédie d'action sur un p’tit dealer qui rêve de devenir le distributeur officiel de Mr. Freeze au Maghreb (quelle idée !). Pour Le Monde est à Toi, Gavras s’est offert une distribution royale : Vincent Cassel, Isabelle Adjani, Philippe Katerine, François Damiens et un acteur qui crève l’écran : Karim Leklou !

Le Monde est à toi de Romain Gavras : il y a du Depardieu et du Dewaere chez Karim Leklou.

Le réalisateur Romain Gavras

Romain Gavras est le fils du cinéaste Costa-Gavras, auteur de films politiques remarquables comme Z (1969), L’Aveu (1970), ou Missing (1982 - Palme d'or à Cannes). Le fiston s’est quant à lui illustré en fondant le collectif Kourtrajmé en compagnie du réalisateur Kim Chapiron. Du collectif, soutenu par Vincent Cassel, est sorti des clips (Gavras a signé Stress pour Justice en 2008, Born Free pour M.I.A en 2009), des courts et longs-métrages (on se souvient de Sheitan - 2005). Le premier long de Romain Gavras, Notre Jour Viendra (2010), était une odyssée s’attaquant à la stigmatisation vécue par les roux (oui, oui). Fidèle aux thèmes qu’il affectionne (la violence et la société de consommation), Romain Gavras propose avec Le Monde est à Toi - phrase qui clôt ironiquement le Scarface réalisé en 1983 par Brian De Palma -  un objet filmique non identifié, en y injectant beaucoup d’humour.

Le Monde est à Toi de Romain Gavras : Vincent Cassel, Isabelle Adjani et François Damiens.

Le bonheur du film : ses comédiens cassel, Adjani, Damiens, Leklou...

Le bonheur du film vient de ses comédiens. Ils portent le métrage de Gavras avec une énergie folle. Vincent Cassel (qui revient un mois après Fleuve Noir) est hilarant, en décalage total avec le monde dans lequel il vit à sa sortie de taule (le mec passe son temps à "mater" des vidéos sur les théories du complot).

Isabelle Adjani réussit à se fondre dans le l'univers de Romain Gavras : mère autoritaire, aimante, omniprésente, chef d'un gang de voleuses, elle irradie le film et utilise tout le potentiel comique qu’elle possède (revoyez Tout Feu Tout Flamme, de Jean-Paul Rappeneau).

François Damiens, dans une courte scène un peu inutile, fait du Damiens, mais le fait bien. Philippe Katerine, meilleur acteur à chaque film, est tordant. La jeune Oulaya Amamr (César du meilleur espoir féminin pour Divines en 2017) confirme son talent de comédienne.

Mais la grosse surprise de Le Monde est à Toi provient de la présence au casting de Karim Leklou.. On se souvient de lui dans l’excellent Si tu voyais son cœur dans lequel il imposait une force brute traversée d’éclairs de tendresse. Dans Le Monde est à Toi, il crève l’écran dans la peau de François, petit dealer qui veut devenir le distributeur Number One de Mr. Freeze au Maghreb. Très drôle (mais pas seulement), cet acteur possède quelque chose de rare. Il fait partie de ces comédiens qui peuvent en une fraction de seconde vous émouvoir, vous faire rire, avant de devenir inquiétant et borderline. On sait bien que comparaison n’est pas raison, mais il y a du Depardieu et du Dewaere chez Karim Leklou. Avec une telle "Formule 1" devant sa caméra, Romain Gavras livre un film énergique, dont la mise en scène n’appuie que rarement sur la pédale de frein.

Le Monde est à Toi de Romain Gavras : Isabelle Adjani est une mère autoritaire, omniprésente, aimante, et chef d'un gang de voleuses.

Avant tout une galerie de personnages

Le reproche principal qu’on peut faire au deuxième film du jeune cinéaste, c’est d’être avant tout, et principalement, une galerie de personnages. On voit des tranches de vies, les petites magouilles de caïds ringards, toute une description de pieds nickelés. C’est bien, mais parfois un peu court. Quand Le Monde est à Toi fraye davantage avec le malaise, la violence de la société, le film devient très intéressant, et sort des sentiers battus. Ainsi Romain Gavras attaque la société de consommation, s’essaie au discours politique. On sent que Gavras veut en découdre avec certains aspects d'une époque qui ne lui conviennent pas. Le drame des migrants est abordé, le narco-terrorisme également. La volonté de Gavras est de ne pas être lourd, pesant, donneur de leçons. Il a raison ! Mais, du coup, il ne développe pas assez les problématiques de son film. Le spectateur a parfois l’impression d’assister davantage à une série de sketches qu’à un film ayant une vraie unité. C’est dommage, d’autant que Romain Gavras et ses scénaristes ont beaucoup enquêté pour leur film.

Le Monde est à Toi de Romain Gavras : Henry (Vincent Cassel) ne craint pas de passer à l'action !

Un cinéaste à suivre

Cela dit, Le Monde est à Toi est tout à fait recommandable. Le film impose un ton qui ne craint pas de faire entrer en collusion des mondes à priori inconciliables. Un exemple : Gavras ne surcharge pas son métrage de titres rap, qui accompagnent généralement les films de banlieue. Il y en a, mais raisonnablement. Romain Gavras fait le choix de la musique électronique de SebastiAn et, surtout, des chansons de Michel Sardou, Laurent Voulzy, Daniel Balavoine… La greffe prend. Et donne au film une dimension mélancolique. Malgré ses défauts, Le Monde est à Toi est une œuvre qui tranche singulièrement avec le tout venant de la production française. Auteur à suivre.

Les détails sur Le Monde est à Toi

Synopsis : François, petit dealer, a un rêve : devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb. Cette vie, qu’il convoite tant, vole en éclat quand il apprend que Dany, sa mère, a dépensé toutes ses économies. Poutine, le caïd lunatique de la cité propose à François un plan en Espagne pour se refaire. Mais quand tout son entourage : Lamya son amour de jeunesse, Henri un ancien beau-père à la ramasse tout juste sorti de prison, les deux jeunes Mohamed complotistes et sa mère chef d’un gang de femmes pickpockets, s’en mêle, rien ne va se passer comme prévu !

Le Monde est à toi de Romain Gavras
Avec : Karim Leklou, Isabelle Adjani, Vincent Cassel, Oulaya Amamra, François Damiens, Philippe Katerine

Durée : 1h41
Sortie le 15 août 2018

Affiche, photos, film-annonce © Studio Canal

Avertissement : Même pris au second degré, certaines scènes de violence sont susceptibles de heurter un jeune public

 

Revenir au Mag Actus
À lire aussi
206 queries in 1,506 seconds.