Aujourd’hui25 événements

« Si tu voyais son cœur » : Gael García Bernal, Marine Vacth, Nahuel Perez Biscayart, Karim Leklou dans un premier film impressionnant

Pour cette première Actu Ciné de l’année, Lille La Nuit fait le choix de Si tu voyais son cœur. Premier long-métrage de Joan Chemla, inspiré du roman de Guillermo Rosales, Si tu voyais son cœur est une œuvre coup de poing dans laquelle on retrouve des acteurs de premier ordre : Gael García Bernal, Marine Vacth, Nahuel Perez Biscayart et Karim Leklou ! Critique de Si tu voyais son cœur par Lille La Nuit !

Si tu voyais son cœur de Joan Chemla : Gael García Bernal dans un premier film impressionnant !

Critique de Si tu voyais son cœur

Présenté lors des Découvertes Européennes de la dernière édition du Arras Film Festival, Si tu voyais son cœur a marqué les esprits de ceux qui ont pu le découvrir.

Voilà un film qui peut être vu comme un drame. Mais tout autant comme un film noir, très noir, que n’aurait par renié le grand Jim Thompson, auteur de scripts et dialogues pour Kubrick  Les Sentiers de la Gloire et L’Ultime Razzia, de romans ténébreux tels Le Lien Conjugal (qui deviendra Guet-apens sous la caméra de Sam Peckinpah), Des Cliques et des Cloaques (adapté par Corneau avec le génial Série Noire), 1275 Âmes (dont Tavernier tirera Coup de Torchon) ou encore Les Arnaqueurs (transposé au cinéma par Stephen Frears)…

Les liens entre l’œuvre de Thompson et Si tu voyais son cœur semblent nombreux. Pourtant, c’est un autre auteur, Guillermo Rosales qu’adapte librement Joan Chemla avec son roman Mon Ange.

Si tu voyais son cœur de Joan Chemla : Marine Vacth confirme dans un rôle difficile.

 

Une esthétique impressionnante qui fait œuvre de cinéma

Quand le film démarre, on est d’emblée impressionné par la photographie de André Chemetoff. L’image a le bon goût de ne jamais tomber dans des travers esthétisants. Cela aurait été une grave erreur, une faute de goût, si la réalisatrice avait filmé les personnages de son film (principalement des marginaux) par le biais d’un esthétisme putassier.

Pour autant, Joan Chemla n’oublie pas qu’elle fait œuvre de cinéma. Pourquoi une mise en scène au cordeau, une belle photographie, seraient réservées aux super-héros, ou aux nantis des quartiers germanopratins ?

Si tu voyais son cœur de Joan Chemla : Malgré sa noirceur, le film offre un regard empli d’amour et de tendresse sur la communauté gitane ou les exclus.

Si tu voyais son cœur ne verse jamais dans l’angélisme (le film est souvent dur). Pour autant, Joan Chemla pose un regard empli d’amour et de tendresse sur la communauté gitane ou les exclus qui traversent son film. Pourquoi, par peur d’être suspecté de complaisance, devrait-on filmer la pauvreté (non, ce n’est pas un gros mot) avec une esthétique blafarde ?

Le soin apporté au découpage et à l’image donne grandeur et dignité aux différents protagonistes. Et de la noirceur va naître la lumière.

Une distribution sans faute

Signalons aussi une distribution sans faute ! Gael García Bernal est ténébreux juste comme il faut, Marine Vacth confirme (dans un rôle difficile) qu’elle est décidément une grande actrice, Nahuel Perez Biscayart - vu dans 120 Battements par minute et Au revoir Là-Haut - est décidément une vraie révélation pour le cinéma français. Quant à Karim Leklou, déjà très bien dans Coup de Chaud de Raphaël Jacoulot ou Réparer les vivants de Katell Quillévéré, il émeut autant qu’il inquiète. Voilà un acteur avec lequel il faudra compter !

Si tu voyais son cœur de Joan Chemla : Karim Leklou (à droite) émeut autant qu’il inquiète.

Un premier film ambitieux et abouti

Joan Chemla signe un premier film qui a le mérite d’être ambitieux, tout en étant très abouti.

La jeune réalisatrice fait des choix affirmés qui se confirment jusque dans  la musique de son film composée par Gabriel Yared (connu notamment pour son score - oscarisée - du film célèbre de Anthony Minghella : Le Patient Anglais).

Si tu voyais son cœur a reçu le Prix Meilleur Réalisateur en 2017 au Festival de Varsovie. Ce n’est que justice ! Désormais, Si tu voyais son cœur vous appartient. Et Lille La Nuit vous encourage à le découvrir en salles. Lorsque l'on tient une réalisatrice de la trempe de Joan Chemla, on la soutient !

Synopsis : Suite à la mort accidentelle de son meilleur ami, Daniel échoue à l’hôtel Métropole, un refuge pour les exclus et les âmes perdues. Rongé par la culpabilité, il sombre peu à peu dans la violence qui l'entoure. Sa rencontre avec Francine va éclairer son existence.

Si tu voyais son cœur de Joan Chemla
Écrit par Joan Chemla, Santiago Amigorena
Inspiré par le roman Mon Ange de Guillermo Rosales
Avec Gael García Bernal, Marine Vacth, Nahuel Perez Biscayart, Karim Leklou
Musique originale Gabriel Yared

Genre : Drame /Thriller
Durée : 1h26
Sortie le 10 janvier 2018

Affiche, photos, film-annonce © Diaphana Distribution

Revenir au Mag Actus
À lire aussi
281 queries in 1,475 seconds.