Aujourd’hui5 événements

« Proxima » : Eva Green dans l’odyssée spatiale et humaine d’Alice Winocour

L’Actu Ciné-VOD fait son focus sur Proxima d’Alice Winocour. Un film ambitieux qui n’a pas connu le succès escompté lors de sa sortie en salles. Proxima fait le portrait de Sarah, une spationaute qui s’apprête à partir pour une mission d’un an. En tête d’affiche, Eva Green est impeccable dans le rôle de cette femme partagée entre sa passion pour un métier peu banal, et l’amour pour sa fille. Critique de Proxima par Lille la Nuit…

La réalisatrice Alice Winocour

Alice Winocour n’aime décidément pas la facilité. Son premier long-métrage, Augustine (2012) avec Soko et Vincent Lindon, est une belle fresque historique racontant la relation forte entre le Docteur Charcot (qui donna son nom à la maladie) et une jeune patiente. Maryland (2015) montre les rapports entre un homme souffrant de stress post-traumatique (Matthias Shoenhaerts) et la femme d’un homme d’affaire (Diane Kruger), dont il est chargé d’assurer la sécurité.

Au cœur de ces histoires que filme Alice Winocour se trouve, à chaque fois, des couples. Du moins l’association de deux personnages forts. C’est à nouveau le cas avec Proxima. Même s'il n’est plus question de rapports troubles et ambigus entre une femme et un homme, mais de l’amour d’une mère pour sa fille.

Comme Alice Winocour aime les défis, elle ne se contente pas de raconter une histoire de transmission "banale". Après la fresque, le film d’action, la cinéaste se confronte à l'aventure spatiale. Un sujet qui a toujours fasciné la réalisatrice.

Sarah, spationaute française, doit embarquer pour la mission Proxima dont la durée est d’un an. Cette femme va affronter une éprouvante préparation physique, mettant son corps et ses nerfs à rude épreuve, ainsi que la douloureuse perspective de quitter sa fille Stella.

La difficulté de concilier son rôle de mère et une profession à laquelle on doit tout sacrifier.

Eva Green, comédienne tous terrains

C’est Eva Green qui incarne Sarah. L’actrice fétiche de Tim Burton impressionne. Alice Winocour la filme dans des tests qu’on devine éprouvants physiquement ... et très crédibles (le spationaute Thomas Pasquet fait une apparition dans le film et est remercié au générique). Proches du documentaire, ces scènes n’ont rien à envier à celles des films américains du genre. Le réalisme est au programme !

Pour autant, ce qui intéresse Alice Winocour est de filmer une odyssée intime. Le film a des aspects spectaculaires, mais fait le choix de l’aventure humaine. Il ne sacrifie jamais son personnage. La réalisatrice colle aux basques de Sarah.

Une odyssée intime et une construction.

L'odyssée spatiale et intime d'une femme

Sous le film d'anticipation (la mission est d'aller sur Mars), il est question du combat d’une femme pour s’imposer dans son métier, faire front face à la misogynie de certains collègues - un haut quotient intellectuel n’empêche en rien la bêtise et les idées reçues -, composer avec le père de sa fille pour les choix d'éducation de cette dernière, …

En ne perdant jamais le fil de son intrigue, Alice Winocour rappelle à quel point on demande toujours beaucoup plus (trop) aux femmes. Quelles que soient les circonstances ! Il leur faut réussir dans la sphère intime sans rater leur vie professionnelle. Proxima montre bien la pression permanente que la Société exerce sur elles.

En abordant un tel sujet, Winocour ne cède heureusement pas à la facilité - on peut cependant avoir des réserves sur une fin qui fait le choix d’un romanesque trop chargé et fort peu crédible -. Le film n'est pas à thèse, mais propose, au contraire, du cinéma.

Les scènes entre Eva Green et la petite Zélie Boulant-Lemesle sont émouvantes.

Bien écrit et mis en scène - beau travail sur le découpage et la direction artistique -, remarquablement interprété (quel plaisir de retrouver l'impeccable Matt Dillon !), portée par une musique du grand Ryuichi Sakamoto Proxima est un film intelligent et sensible. Qui refuse de s’abîmer dans les clichés et la caricature. Et quand arrive le générique de fin (ne le ratez pas !), rendant hommage aux femmes astronautes, on comprend qu'on a regardé un film éminemment politique.

Les infos sur Proxima

Synopsis : Sarah est une astronaute française qui s'apprête à quitter la terre pour une mission d'un an, Proxima. Alors qu'elle suit l'entraînement rigoureux imposé aux astronautes, seule femme au milieu d'hommes, elle se prépare surtout à la séparation avec sa fille de 8 ans.

Durée : 1h46min

Visuels et film-annonce  © 2019 DHARAMSALA - DARIUS FILMS – PATHÉ FILMS - FRANCE 3 CINÉMA
Disponible en vidéo à la demande à la location et à la vente

Revenir aux Actus
À lire aussi
149 queries in 0,498 seconds.