Aujourd’hui17 événements

Strawberry Fest, le 1er jour à la Ferme d’en Haut

L'édition 2018 du Strawberry Fest nous avait fait découvrir Ulrika Spacek en live, réaffirmant le festival comme un espace des possibles, à la fois pour voir et revoir des groupes psychédéliques confirmés mais également des groupes beaucoup plus compliqués à faire venir dans d'autres conditions. Le festival met aussi à l'honneur des groupes de la scène locale.

The Psychotic Sidewinders ouvre le Strawberry Fest 2019

Ce soir, The Psychotic Sidewinders ouvre le bal. On les avait déjà vus en première partie de Black Market Karma à la Maison Folie Wazemmes et l'impression est plutôt confirmée. Le set paraît moins long et moins brouillon et le groupe semble content d'être là. Un peu nerveux et scolaire peut-être mais qui ne le serait pas en ouverture du festival ?

Frankie and the Witch Fingers

Frankie and the Witch Fingers, ensuite, réveille les foules ! L'écoute de "Dracula Drug" suffit sans doute pour donner une idée de l'énergie dégagée par ce groupe, mais c'est évidemment sans compter ce qui se dégage de la scène.

The Warlocks

Et ce qui arrive est assez détonnant au Strawberry Fest mais on ne s'en plaindra pas. Ce n'est pas que ce soit fondamentalement original mais on s'amuse autant qu'à un concert de Uncommonmenfrommars. La foule se presse un peu et ne s'éloigne pas trop avant The Warlocks. Ce n'est pas qu'il n'y ait rien à faire à l'extérieur (il y a même des hot dogs excellents), mais le groupe est visiblement attendu. Il règne un parfum de Californie ce soir et après le garage, on embraye sur du psyché hypnotique. L'ambiance est bon enfant, le public connaît bien le groupe et se permet des vannes qui passent crème. Depuis leurs débuts, les membres ont fait évoluer leur son d'influences plus sixties à un shoegaze bien plus sombre. Cette fois, sortie de Mean Machine Music oblige, les chansons s'étirent un peu dans des longueurs post-krautrock. A part un ou deux morceaux plus longs, on passe un excellent moment.

Revenir aux Live report Festivals
A lire et à voir aussi
250 queries in 1,582 seconds.