Le Palais des Beaux-Arts de Lille donne carte blanche au dessinateur lillois François Boucq pour son Open Museum

L’auteur de bande-dessinée lillois François Boucq joue avec nos sens au Palais des Beaux-Arts de Lille. Dans le cadre de la 7e édition de son Open Museum, l’équipe du musée a laissé carte blanche au dessinateur. Il nous propose un parcours avec 15 trompe l'œil. Une belle occasion de redécouvrir les chefs-d'œuvre du musée du 16 juin au 8 novembre 2021.

Un parcours de trompe l’oeil imaginé par François Boucq

Chaque printemps, le Palais des Beaux-Arts invite une personnalité que l’on n’attend pas dans un musée. Après Air, Zep ou encore Alain Passard, c’est au tour de François Boucq de nous ouvrir son univers. Pour cela, il s’est demandé ce qu’était un musée. Ce lieu nous “propose une multitude de points de vue sur la représentation du monde, différents selon les époques" explique-t-il. La visite d’un musée nous confronte à de multiples versions du réel. Dans cet Open Museum, François Boucq nous “invite à plonger dans les multiples interprétations du réel qu'offrent les collections du musée, en vous amusant par le prisme de jeux d’illusions, de métamorphoses, de jeux de miroirs et d’échelles…”. La galerie d’entrée annonce une visite déroutante qui va jouer avec nos sens, et notre connaissance des œuvres.

On ne va pas tout dévoiler car il y a des belles surprises. Vous découvrirez notamment deux vidéos holographiques. François Boucq a eu notamment l’idée d’animer la toile La Descente de Croix de Rubens. La technique d’illusion d’optique permet ici de montrer l’évolution du travail du peintre, et de montrer l’envers du décor. Il a aussi utilisé cette technique pour montrer l’inspiration à portée de main. On peut attraper le fantôme d’un dessin. A découvrir !

Avec “un tour d’horizon”, on devine le regard de dessinateur de bande-dessinée. Il considère chaque toile comme une case d’une page de BD, et nous propose une autre manière de découvrir les paysages de cette salle. Il a choisi de les accrocher selon la ligne d’horizon qui sépare la terre du ciel. Dans la galerie du 20e siècle, il a créé une bande-dessinée de tableaux. Il est parti de 7 tableaux et est sorti de leurs cadres en prolongeant les motifs et les couleurs. Notre regard passe d’un tableau à un autre comme d’une case de BD à une autre, et une histoire peut se créer en passant de l’un à l’autre. Place à votre imagination pour cette bande de tableaux, mais aussi pour les 14 autres propositions faites par François Boucq pour cet Open Museum.

Une exceptionnelle donation de 400 dessins !

A l’occasion des premiers échanges pour préparer cet Open Museum, il y a environ 2 ans, François Boucq réfléchit alors à faire une donation de certains de ses dessins originaux. Une sélection est présentée durant l’événement. 

Avec près de 400 dessins, c’est l’une des entrées massives de la bande-dessinée dans les collections d’un musée des beaux-arts” explique Bruno Girveau, le directeur du Palais des Beaux-Arts de Lille. François Boucq a d’abord laissé l’équipe du musée choisir les dessins, car “c’était terrible pour moi de voir partir mes dessins” avoue-t-il. Puis, il a ensuite participé à la sélection finale. Avec cette quantité de dessins, “on a une représentation de l’ensemble de sa production, de la Femme du magicien (meilleur album à Angoulême en 1986) à aujourd’hui” ajoute Bruno Girveau. “Et des dessins de presse et d’actualité, à des illustrations, des aquarelles de voyage, et même des peintures détournant des chefs d'œuvre de l’histoire de l’art...

Les infos pratiques

Gratuit pour les - de 30 ans et les étudiants pour une durée de 3 mois à compter de la réouverture des musées (le 19 mai 2021).
Gratuit le premier dimanche du mois.
7€ / Réduit 4€

Découvrez les soirées, rencontres, échanges prévus avec François Boucq

Revenir aux Live report Evénements culturels
A lire et à voir aussi
250 queries in 0,384 seconds.