Aujourd’hui5 événements

Esplanades nous raconte l’histoire de sa vidéo « Happy Fuck You Day »…

Esplanades nous raconte l’histoire de sa vidéo « Happy Fuck You Day »…

Esplanades Happy Fuck You Day

Site Web

Ça n’est jamais sans excitation que l’on attend les nouveautés du groupe nordiste Esplanades, un duo pop rock sacrément culotté. On a pu découvrir leur dernier clip Happy fuck you day, quelque peu irrévérencieux, barré, loufoque, drôle et carrément catchy.

On y voit clairement le chanteur Tim Placenti et son acolyte Rémi Mencucci proposer des Fuck souriants à tout va aux personnes qu’ils rencontrent. Les deux rockeurs ne sont peut-être pas très bien élevés, mais qu’est-ce qu’on rit et danse sur le morceau énergique et inspiré. On a rencontré Tim pour lui demander pourquoi il veut tant que ça faire des doigts d’honneur aux gens !

Esplanades

L'interview de Esplanades

Hello, Tim ! Comme toujours LillelaNuit aime suivre vos pérégrinations rock’n roll et quel joie et stupeur de vous découvrir si bien armé de vos doigts dans votre dernier clip ! Alors, qu’est-ce qui vous arrive à tous les deux ?

TIM : Hello Vanessa et merci pour l'interview, on aime beaucoup LillelaNuit aussi ! Il nous est juste arrivé qu'on a eu l'envie de mettre en images et en musique une impression toute particulière : lorsque tu es pris en otage par ta colère ou n’importe quel sentiment d'ordre négatif, une explosion nerveuse ou une insulte peut t'en coûter autant qu'elle peut atteindre l'Autre. L'idée, c'est donc de propager le petit mantra de la chanson, un « Fuck you & Farewell » sans sarcasme aucun. Une prise de hauteur dans un petit Fuckicoptère ! Le concept du « Fuck You Day », c'est d'aller faire un joli petit doigt d'honneur aux personnes avec qui on a des comptes à régler, dans le détachement et la légèreté. On ne fait pas des fucks au hasard hein.

Comment s’est passé le tournage du clip, des anecdotes à raconter ?

Le clip s'est tourné deux semaines avant le confinement. L'anecdote est peut-être le manque total de véritables problèmes sur le tournage, ce qui n'arrive absolument, mais alors absolument jamais. Les lieux que j'avais repérés ont tous été dispos, les équipes et les figurants au rendez-vous, les créations d’Églantine Bacro (aussi en charge du design de l'EP à venir et du précédent) ont été livrées à temps, notre équipe de tournage vient des Pays-de-la-Loire (le réalisateur Thomas Sametin et le cadreur Simon Peltier), la route s'est passée nickel et on a eu tout le matériel dont nous avions besoin. La berline a été trouvée et prêtée par des passionnés qui ont juste demandé à être présents le jour du tournage (merci Cyril, Jean-Michel !) et par l'intermédiaire des joyeux Sunday Drivers. Il y a aussi de la famille, des amis proches, un bébé et des petits carlins mignons et irrésistibles (Bruce & Nina, des cousins éloignés) dont ce n'est absolument pas la mission première qui ont joué le jeu du jeu devant la caméra et qui ont explosé toutes nos attentes, du coup l'aspect « joyeux film de potes » est aussi là, et ça collait grave à l'esprit de la chanson.

Le concept du « Fuck You Day », c'est d'aller faire un joli petit doigt d'honneur aux personnes avec qui on a des comptes à régler, dans le détachement et la légèreté. On ne fait pas des fucks au hasard hein.

Esplanades

On apprend avec joie que vous allez sortir un EP « Farewell-O-Scope », le 18 septembre 2020 chez Vailloline Productions et Make Me Sound Publishing. Vous nous en dites plus sur ce projet ?

TIM : Alors sa construction est un peu étrange. Il est extrêmement court, il y a à peine plus de 12 minutes de musique mais c'est un instantané du groupe à ce moment précis (juste avant le confinement et... pendant). Il y a donc « Happy Fuck You Day», une chanson un peu plus en grosses guitares qui s'appelle « Sad Cafes », un petit interlude instrumental et un deuxième single qui s'appelle « Sunset Ballet ». Cette dernière était censée être une version acoustique d'une chanson de notre premier EP, « Heart-Sized Parade ». Pendant le confinement, l'idée d'une version acoustique m'a paru bien fade et j'ai eu envie d'expérimenter de nouvelles façons de produire en studio. La structure est donc complètement transformée et garde seulement un rappel de mélodie de « HSP », mais c'est devenu une toute nouvelle chanson, avec des paroles écrites durant ce confinement et des sonorités qui augurent clairement la direction à venir pour le groupe. On s'en reparle pour la sortie du deuxième clip à la rentrée héhé ? Il y aura aussi beaucoup de nouvelles pour le groupe, les coulisses sont en effervescence depuis le déconfinement, ça sera une vraie nouvelle saison pour un Esplanades 3.0 !

Esplanades nous donne toujours le sourire, c’est pêchu, c’est engagé. Qu’en pourrons-nous danser devant vous dans un prochain concert ?

TIM : On espère pouvoir rejouer à partir de la rentrée, comme chaque musicien... dans le monde ! On va prendre l'été pour mettre au point le nouveau set qui sera majoritairement construit autour de nouveaux titres, il est temps de laisser reposer la première saison d'Esplanades et le premier EP et de passer à la suite. On a gravement hâte de vous retrouver aussi !

La vidéo de "Happy Fuck You Day"

Esplanades - Happy ̶F̶u̶c̶k̶ ̶Y̶o̶u̶ Day

✨ We wish you all a HAPPY ̶F̶u̶c̶k̶ ̶Y̶o̶u̶ DAY ✨Notre nouveau clip est enfin là ! On vous laisse partager et propager la bonne parole de façon à fêter ça ensemble comme il se doi(g)t si le coeur et le majeur vous inspirent :)"Un clip jouissif, immédiat, revanchard, absurde diront certains, qui donne sacrément envie d’honorer à notre tour et avec le même enthousiasme communicatif ce « (Happy) ̶F̶u̶c̶k̶ ̶Y̶o̶u̶ Day » !" Indiemusic

Publiée par Esplanades sur Vendredi 19 juin 2020

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Interviews
À lire aussi
149 queries in 0,550 seconds.