Aujourd’hui21 événements

Bandcamp et des artistes défendent les droits des personnes trans

La plateforme musicale Bandcamp s’engage à reverser l’intégralité de ses commissions du vendredi 4 août 2017 au Transgender Law Center. Cette association basée à San Francisco défend les droits de la communauté transgenre. Ce soutien de la part de l’équipe de Bandcamp dont le siège social est situé en Californie n’est pas anodin. La semaine dernière, le président américain Donald Trump annonçait sur Twitter que les personnes trans ne pourraient plus rejoindre l’armée américaine. Après cette déclaration surprise, on peut comprendre la position de Bandcamp qui décide de s’engager, d’assumer son soutien, et d’emmener avec lui les artistes indépendants qui le souhaitent.

A Lille, Tim Fromont Placenti que nous suivons particulièrement à LillelaNuit a soutenu rapidement le choix de Bandcamp. L’artiste lillois qui adhère complètement “au fonctionnement simple, aux valeurs, et à la politique de partage de Bandcamp” a reçu un mail de la plateforme. Dedans, l’équipe explique aux artistes qu’elle a décidé de “reverser l’intégralité de sa marge sur les ventes de la journée” de ce vendredi 4 août au Transgender Law Center. “Il n'en fallait pas plus pour conforter tout le bien que je pense de leurs dynamiques humaines, à chaque niveau” explique Tim. Comme le propose Bandcamp, Tim Fromont Placenti décide de se joindre à eux et de “reverser également l’intégralité” de ses ventes (réalisées sur la plateforme pendant ce vendredi) à l'association. Il ne prend “pas souvent” position de cette manière, mais là, “il a eu envie” de suivre cette action pour “la liberté”.

Je me sens à l’aise dans mes pompes avec cette initiative !

Tim Fromont Placenti
Revenir au Mag Actus

À lire aussi

258 queries in 0,533 seconds.