Aujourd’hui3 événements

Le Nid de Cendres, une épopée théâtrale à découvrir en intégralité ou en partie

Le Théâtre du Nord a “donné un coup d’accélérateur” à l’incroyable projet théâtral du jeune auteur et metteur en scène Simon Falguières. Dès sa formation de comédien, Simon “rêve d’écrire une épopée théâtrale et de “rencontrer les acteurs qui pourraient la porter”. Après environ cinq ans d’écriture, douze pièces, une première version de douze heures…, grâce au soutien des comédiens finalement rencontrés et au Théâtre du Nord, il dévoile Le Nid de Cendres en ce début d'année 2019. Une pièce à découvrir en intégralité ou en partie (indépendante) au Théâtre de l’Idéal de Tourcoing (du 23 au 27 janvier 2019) ou à la Rose des Vents de Villeneuve d’Ascq (du 31 janvier au 2 février)*.

Du théâtre de tréteaux au Théâtre de l’idéal

C’est lors de sa formation à la Classe Libre des cours Florent que l’épopée commence à être imaginée par Simon. Il se lance dans l'écriture et présente un premier spectacle de trois heures à la fin de sa formation. L’équipe de comédiens veut alors continuer l’aventure. Elle est éparpillée dans différentes écoles nationales mais se retrouve chaque été pour développer cette épopée théâtrale. Ils montent  alors un théâtre de tréteaux et jouent une première version de quatre heures, puis de six heures l’année suivante.

Sa production est “très complexe à monter”. Simon savait donc qu’il faudrait “un directeur qui est l’audace de choisir ce spectacle”. C’était sans compter sur l’audace de Christophe Rauck, le Directeur du Théâtre du Nord. Aujourd’hui, Simon termine les répétitions de cette création à l'Idéal avec seize comédiens passionnés et une équipe totale de vingt-huit personnes (le scénographe, l’accessoiriste, le créateur lumières, le créateur sonore, la costumière...).

Cette aventure folle existe grâce au Théâtre du Nord !

Simon Falguières

Le Nid de Cendres, Une grande histoire avec une centaine de personnages

Le Nid de Cendres dure aujourd’hui cinq heures, et se divise en deux parties de deux heures trente. Les deux parties peuvent se voir séparément.

Le Nid de cendres parle d’un monde coupé en deux, comme une pomme coupée en deux hémisphères.

D’un côté, l’Occident, avec un président de la république qui s’est travesti en voyante pour fuir incognito, un couple de classe moyenne, un peuple d’incendiaires, une révolte violente.

De l’autre côté, un monde de contes et d’histoires, un miroir de symbole avec une reine malade comme l’Occident est malade, un roi qui veut sauver sa reine, des princes et une princesse. Deux moitiés séparées qui tout au long d’une épopée vont tenter de se réunir pour survivre l’une et l’autre, l’une par l’autre.”

Simon veut que le public perçoive dans cette fable “l’écho de notre présent mêlé aux histoires millénaires des contes”.

La pression de la première arrive mais on a tous rêvé de monter cette oeuvre là !

Simon Falguières

la participation des habitants du quartier du Brun-Pain de Tourcoing

Simon Falguières et le Théâtre du Nord se mettent rapidement d’accord sur l’intérêt de faire participer les habitants du quartier au Nid de Cendres. En novembre 2018, Simon propose donc un week-end d’écriture autour du spectacle. Sous forme d’ateliers, il invite les amateurs à raconter leur “histoire préférée” dans le but d’écrire quelques chansons pour le spectacle. Et en ce début d’année, c’est bien sûr un atelier chorale pour chanter ces chansons qui a été lancé par Simon. Le résultat sera dévoilé lors de l’intégrale. Et le partage ne s’arrête pas aux répétitions, l’équipe artistique viendra à la rencontre du public après la représentation du 25 janvier. Simon et sa compagnie le K ont promis de faire “de chaque représentation une fête”.

* Du 23 au 27 janvier 2019 au Théâtre de l’Idéal, Tourcoing
Intégrale : dimanche 27 à 14h
1ère partie : mercredi 23, jeudi 24 à 20h
2e partie : vendredi 25 à 20h, samedi 26 à 19h

Du 31 janvier au 2 février à la Rose des Vents, Villeneuve d’Ascq
Intégrale : samedi 2 février à 16h
1ère partie : jeudi 31 janvier à 19h
2e partie : vendredi 1er février à 19h

© Photo : Simon Gosselin

Revenir aux Actus
À lire aussi
143 queries in 1,485 seconds.