Aujourd’hui23 événements

La corbata rosa, la galerie d’art en ligne

La corbata rosa, la galerie d’art en ligne

C’est une idée neuve. La corbata rosa, ou la cravate rose en espagnol, en ligne depuis le 15 octobre est une galerie d’art unique en son genre. D’envergure internationale, elle est partout et nulle part mais surtout sur Internet. Cette galerie s’est ouverte autour des maîtres-mots de démocratisation et de dématérialisation.

Pour le particulier, la culture c’est d’abord celle des musées, à moindre coût ; l’œuvre d’art intouchable, précieuse, chère, n’est pas à la portée du premier venu. C’est partant de ce constat que François-Victor Brunet décide d’ouvrir une galerie hors les murs, sur Internet. En effet le virtuel permet une diminution des coûts de fonctionnements de la galerie qui se répercute aussi bien pour l’acheteur que pour l’artiste. Les œuvres mises en ventes par La corbata rosa sont en vente de 100 à 1000€, de quoi espérer l’apparition de nouveaux collectionneurs.

La galerie qui n’exclut pas de s’exposer dans un vrai lieu dans l’avenir, passage obligé, compte six artistes attachés. La corbata rosa vit sur deux temps et propose un catalogue permanent de ses artistes, avec des œuvres qu’il est possible d’acheter en ligne, et un espace virtuel d’exposition temporaire qui a ouvert pour la première fois le 25 octobre.

Vincent Maquaire

Vincent Maquaire, photographe de la région, est le premier artiste à exposer dans la galerie interactive de La Corbata rosa. Sous le titre « Instants west/Instants ouest » sont rassemblés une vingtaine de photos en noir et blanc prise à Londres et dans l’Ouest de la France.

Le travail de Vincent Maquaire entre Ouest et West visite aussi bien la ville que la plage. Marquées par le paysage, ses photographies sont autant de vues sur le rapport que nous nourrissons avec notre décor quotidien. La limite entre scène et paysage est mince quand les personnages ont tendance à se fondre dans la rue ou à se prélasser sur le sable.

Le parcours dans la galerie interactive est plutôt bien organisé et le rendu 3d du lieu que l’on visite renvoie d’une façon saisissante à l’architecture d’une galerie réelle. L’interface et son ergonomie rappelle étonnamment celle d’un jeu-vidéo et l’on perd presque l’impression d’être face à une véritable exposition. Le côté presque classique des photographies de Vincent Maquaire est sans doute idéal pour inaugurer un tel espace ; entre tradition et modernité.

Il n’y a pas grand-chose à perdre à parcourir cette exposition pour le moins étonnante et si la curiosité vous en dit, il n’y a pas loin à aller, ni porte à tourner. La galerie est ouverte, l’âme de ce lieu virtuel reste à trouver, peut-être par le lancement prochain du blog où artistes et visiteurs pourront discuter.

Instants west/ instants ouest, Vincent Maquaire à la galerie Corbata rosa
Exposition du 25 octobre au 25 décembre 2013

Ouverture permanente
www.lacorbatarosa.com
Entrée libre

Revenir au Mag Actus
À lire aussi
276 queries in 2,125 seconds.