« Tout le monde aime Jeanne » : Blanche Gardin et Laurent Lafitte, couple de cinéma attachant

Pour la rentrée, l'actu ciné de LillelaNuit fait le choix de Tout le monde aime Jeanne. Réalisée par Céline Devaux, jeune cinéaste remarquée pour ses courts-métrages, cette comédie qui mixe cinéma en prises de vues réelles et animation ne ressemble à aucune autre. Si le film n’est pas totalement abouti, il mérite qu’on s’y attarde, notamment pour Blanche Gardin et Laurent Lafitte.

Une éclaircie dans la comédie française

La comédie française passe un sale moment depuis quelques années déjà. A part quelques exceptions, les comédies semblent toutes fabriquées sur le même moule, formatées pour être diffusées en prime-time sur les chaînes de TV coproductrices des films. Une éclaircie semble se dessiner avec l’arrivée dans le cinéma de long-métrage de Céline Devaux. Véritable artiste, cette jeune réalisatrice, a mis en scène plusieurs courts-métrages utilisant les prises de vues réelles, mais aussi l’animation traditionnelle. Céline Devaux s’occupe elle-même de dessiner, animer, filmer les personnages de ses films. L’un de ses courts-métrages, narré par Vincent Macaigne, a marqué les spectateurs qui ont eu la chance de le voir. Ce film, Le Repas dominical, véritable concentré d’énergie, de talent, d’humour (corrosif) rappelle des souvenirs (et pas les meilleurs) à ses spectateurs. La réalisatrice rafla à raison le César 2016 du meilleur court-métrage  d'animation pour ce film jubilatoire.

Que veut Jean (Laurent Lafitte)?

Passage au long-métrage

Avec Tout le monde aime Jeanne, Céline Devaux franchit le cap du long-métrage. En étant produite par Sylvie Pialat, l’une des productrices les plus exigeantes et talentueuses du cinéma français, Céline Devaux part forcément du bon pied. Le film qu’elle sort cette semaine le confirme. La réalisatrice a été bien entourée et soutenue artistiquement pour concrétiser le long-métrage qu’elle rêvait de faire, et qui lui ressemblerait. Très librement inspiré de tranches de vies de sa réalisatrice, Tout le monde aime Jeanne raconte l’histoire de Jeanne, partie vivre à Lisbonne. Larguée, malheureuse, dépressive, elle doit vendre l’appartement familial lui appartenant, ainsi qu'à son frère (excellent Maxence Tual), depuis que leur mère est morte un an auparavant. Dans l’avion qui la mène vers le Portugal, elle croise Jean, un ancien camarade de lycée, collant, envahissant, étrange… Tout le monde aime Jeanne est un film qui a pour lui l’originalité de son ton. Il est bien difficile de le situer. Est-ce une comédie pure ? Une comédie dramatique ? Une chronique ? Tout à la fois et plus encore.

Les scènes d’animation illustrant les pensées de Jeanne sont toutes dessinées et animées par Céline Devaux en personne.

Blanche Gardin et Laurent Lafitte

Blanche Gardin et Laurent Lafitte, tous deux excellents, incarnent des personnages à des années-lumières de leurs stand-up corrosifs ou de certains de leurs films. Jean, le personnage de Lafitte, au départ insupportable et inquiétant, finit par émouvoir, nous toucher par sa singularité et sa douceur. Si Gardin conserve cette étrangeté qui la caractérise dans la peau de Jeanne, elle nous émeut tout autant que son camarade de jeu. Les personnages fonctionnent. C'est la rencontre de êtres en décalage avec le temps et l'époque. Certes, on peut trouver que les pensées de Jeanne, illustrées par des scènes en cinéma d'animation (toutes dessinées et animées par la cinéaste), sont un peu trop longues et nombreuses. Elle sont cependant d’une grande justesse, et confirment la singularité de l’univers de Céline Devaux. Tout le monde aime Jeanne, sélectionné à La Semaine de la Critique, est un joli premier film sur l’âge adulte, la féminité, l’amour, le deuil, et tout ce qui fait la vie.

Les infos sur Tout le monde aime Jeanne 

Synopsis : Tout le monde a toujours aimé Jeanne. Aujourd’hui, elle se déteste. Surendettée, elle doit se rendre à Lisbonne et mettre en vente l’appartement de sa mère disparue un an auparavant. A l’aéroport elle tombe sur Jean, un ancien camarade de lycée fantasque et quelque peu envahissant.

Tout le monde aime Jeanne de Céline Devaux
Avec Blanche Gardin, Laurent Lafitte, Maxence Tual, Nuno Lopes et Marthe Keller

Durée : 1h35
Sortie le 7 septembre 2022

Affiche, photos, film-annonce : Diaphana Distribution - Les Films du Worso

Revenir aux Actus
À lire aussi
163 queries in 0,202 seconds.