Aujourd’hui5 événements

« Swallow » : Un thriller anxiogène, engagé et féministe

Swallow est le choix de l’Actu Ciné-VOD de Lille La Nuit. Le film de Carlo Mirabella-Davis fut l’une des très bonnes surprises du début d'année 2020. Suivant le quotidien d’une femme atteinte d’un trouble du comportement alimentaire, Swallow dresse tout autant le portrait d’une émancipation. Du cinéma fort, éprouvant, mais libérateur, porté par l’impressionnante jeune comédienne Haley Bennett !

La révélation d'une grande actrice : Haley Bennett !

Inspiré d'une histoire familiale

Swallow est le premier long-métrage de fiction de Carlo Mirabella-Davis, après une co-réalisation : le  documentaire The Swell Season (sur les musiciens folk Glen Hansard et Markéta Irglová). Swallow - traduction : avaler - fut inspiré à Mirabella-Davispar par l'histoire de sa grand-mère. Elle développa toute une série de troubles obsessionnels compulsifs. Nous étions dans les années 50, quand la pauvre femme fut « soignée » avec des électrochocs, injections d’insuline, et une lobotomie.

Swallow, c’est l’histoire d’Hunter, méprisée par un époux narcissique et égoïste. Considérée comme un objet par des beaux-parents abjects, qui l'infantilisent. Elle s’ennuie, ressent une pression constante et insupportable, est perçue uniquement comme la génitrice de l’enfant qu’elle porte. Hunter développe alors  un trouble du comportement alimentaire rare, le Pica, qui lui fait ingérer des objets.

Hunter est méprisée par un époux narcissique et  des beaux-parents abjects. Swallow est aussi une critique des classes dominantes.

Attention : film quelque peu éprouvant ! Par une réelle économie de moyens, un vrai sens du cadre, de la mise en scène, Carlo Mirabella-Davis nous plonge au cœur du cauchemar d'Hunter. On a peur pour la jeune femme, on craint pour sa santé physique et mentale. A force d'être déconsidérée, Hunter en vient à développer une fascination morbide pour toutes sortes d'objets, qu’elle avale. Les passages à l’hôpital, nombreux examens n’y font rien : Hunter continue, encore, et encore, à se « nourrir » de matières non comestibles.

L'histoire d'une reconstruction

Swallow rappelle l’originalité des premiers films de David Cronenberg (les intérieurs filmés, bien qu'acidulés, sont tout aussi cliniques et flippants). S’il n’en contient pas la radicalité, c’est parce que Carlo Mirabella-Davis ne se situe pas exactement sur le même terrain de jeux que l’auteur de Frissons, Rage, Videodrome, La Mouche ...

Swallow est avant tout l’histoire d’une reconstruction. De la réappropriation par une jeune femme, de son corps, son esprit, son indépendance, du contrôle de sa vie. Même s'il lui faut pour cela en passer par un véritable chemin de croix. Si Swallow se montre anxiogène, c’est pour que le spectateur puisse connaître, in fine,  la même libération salvatrice que l’héroïne du film.

L'histoire d'une reconstruction.

une Grande actrice : Halley Benett

Carlo Mirabella-Davis fait montre d’un vrai tempérament de cinéaste, mais doit avant tout la réussite de son film à son interprète principale ! Vue dans les comédies Le Come-back et Marley et Moi, Halley Benett impressionne sans jamais livrer une performance. Elle porte le personnage d’Hunter sur ses épaules, le fait passer par tout un éventail d'émotions et de palettes de couleurs. Hunter fait pitié, émeut, inquiète, angoisse, agace. Force le respect, aussi, par ce tempérament en acier trempé, qu'elle ne soupçonnait pas, et qu’elle s'en va puiser au fond d’elle-même.

Swallow se penche sur un trouble du comportement alimentaire effrayant : le Pica.

Le Pica

Swallow a aussi le mérite d’apporter un coup de projecteur sur le Pica, trouble du comportement alimentaire effrayant, qui touche plus souvent les femmes enceintes. Carlo Mirabella-Davis ne détourne pas la caméra quand il s'agit de filmer la maladie et ses effets dévastateurs sur Hunter. Pour autant, il ne verse jamais dans l'impudeur, le misérabilisme, l'abjection. Il montre. Point.

Au final, Swallow s'avère pourtant une œuvre réjouissante ! Le film est le portrait d’une femme qui reprend les rênes de sa vie, en adressant un gros « FUCK » aux classes sociales dominantes, au patriarcat, à tous les conservateurs, misogynes, phallocrates, réactionnaires de tout poil !

Les infos sur Swallow

Synopsis : Hunter semble mener une vie parfaite aux côtés de Richie, son mari qui vient de reprendre la direction de l’entreprise familiale. Mais dès lors qu’elle tombe enceinte, elle développe un trouble compulsif du comportement alimentaire, le Pica, caractérisé par l’ingestion d’objets divers. Son époux et sa belle-famille décident alors de contrôler ses moindres faits et gestes pour éviter le pire : qu’elle ne porte atteinte à la lignée des Conrad… Mais cette étrange et incontrôlable obsession ne cacherait-elle pas un secret plus terrible encore ?

Drame - TOUS PUBLICS AVEC AVERTISSEMENT : "Certaines scènes sont de nature à perturber un jeune public"

Durée : 1h35
Disponible en vidéo à la demande

Visuels UFO Distribution

Revenir aux Actus
À lire aussi
148 queries in 0,568 seconds.