Aujourd’hui12 événements

Saodat Ismailova. Double horizon au Fresnoy

Le Studio National des Arts Contemporains Le Fresnoy et le Centre Pompidou co-organisent cette première grande exposition en France consacrée à l'artiste d’origine ouzbèke Saodat Ismailova. Elle se déroule au Fresnoy du 10 février au 30 avril 2023.

des oeuvres parfois visibles pour la 1ère fois en europe

Cette exposition réunit, entre autres, six œuvres majeures de cette artiste traitant de la condition féminine, des ressources naturelles et du vivant, des pratiques magiques dans l’Asie Centrale. Vous pourrez également y découvrir des œuvres majeures d’artistes qui partagent la pensée artistique d’Ismailova et qui sont parfois visibles pour la première fois en Europe.

Formée au documentaire et au cinéma narratif, Saodat Ismailova concentre à présent son travail sur l'art audiovisuel, faisant souvent référence aux archives et à l'anthropologie. Saodat Ismailova a notamment présenté son travail au Festival de Cannes, à la Berlinale, au Festival international du film de Berlin, à la Biennale de Venise, et aux festivals de film d'Edimbourg et de Seattle.

Quelques oeuvres de l'artiste Saodat Ismailova présentées au fresnoy

  • Two horizons - 2017

Two horizons est une installation vidéo sur deux écrans réalisée lorsque l’artiste était en résidence au Fresnoy. Elle rapproche un ancien mythe turc des steppes eurasiennes, celui de Qorqut le premier Shaman ayant échappé à la gravité et le voyage spatial soviétique par le premier humain. Two horizons prétend capturer le lieu et le son du point géographique où le premier et le dernier humain ont lévité, suspendus dans le temps.

  • The Letters – 2014 - 2017

The Letters superpose des portraits des membres de sa famille et des lettres qui ont été écrites par ces personnes ou qui leur ont été adressées par l’artiste. Le titre de chaque photographie correspond à la date de naissance de la personne photographiée : 1887 – 1904 -1924 – 1949 – 1981- 2006. Chaque portrait témoigne d’une histoire qui est transmise d’une génération à l’autre par l’écriture et en fait un travail antropologique.

  • The Haunted - 2017

Le tigre de Turan, symbole majestueux du paysage d'Asie centrale, est éteint depuis plusieurs décennies, mais il demeure un symbole sacré dans l'imaginaire collectif de la population locale. La musique de Camille Norment, composée pour cette œuvre, mêle des sons électroniques avec un harmonica de verre et fait référence aux sons émis par le tigre de Turan pour, dit-on, hypnotiser ses proies.

  • Desert of Oblivion – Vyacheslav AKHUNOV - 2000

En 1991, le démantèlement de l’Union Soviétique provoque des mouvements migratoires de grande ampleur. L’artiste utilise le sable et les dunes pour montrer les déplacements d’un endroit à l’autre des peuples en particulier de l’Ouzbékistan, du Kirghiztan et du Tadjikistan.

Revenir aux Live report Evénements culturels
A lire et à voir aussi
201 queries in 0,539 seconds.