Aujourd’hui12 événements

The Shivas + V.Love au Biplan – Lille

C’est un concert à côté duquel j'aurais pu complètement passer : pas spécialement dans mon réseau, pas non plus dans les styles que je surveille régulièrement, mais dont on a pu me parler au détour de la machine à café comme un concert à ne pas manquer. Ce programme - The Shivas au Biplan - sort un peu de mes esthétiques de prédilections, mais un peu de curiosité, un petit tour sur le web et un extrait de leur performance chez KEXP auront tôt fait de me convaincre : voici une date à ne pas louper !

Alors, j’abats mes aprioris initiaux, je cours chercher mon appareil photo et je troque la chaleur caniculaire des rues de Lille contre la fraîcheur de la cave du Biplan, juste à temps pour l’ouverture de la soirée avec V. Love. La salle est déjà bien remplie quand le trio lillois arrive sur scène. A quoi avons-nous affaire avec les V.Love ? Un trio explorant l’aspect rude du garage et la chaleur du blues, associé à une attitude nonchalante et décomplexée. Pourquoi pas. On apprécie et la foule grandissante aussi on dirait.

Vient le tour de The Shivas. Originaire de Portland, le groupe se retrouve autour des esthétiques psyché, surf rock ou pop… disons que l’étiquette rock’n’roll leur sied à merveille. Le plus ? Une énergie folle sur scène, assez inattendue mais qui aura en plus un effet indiscutable sur le public. L’effet de la proximité avec le public, si caractéristique du Biplan ? Peut-être, mais nul ne peu nier que l’efficacité du groupe est là ! Oui, on se plait à taper du pied sur The Shivas, à basculer la tête au rythme de leurs chansons et même de se sentir entraîné par la foule dans quelques pogos improvisés aux premiers rangs. Surprenant, agréablement surprenant même. Mais au-delà de ces instants de fougue aussi bien sur scène que dans le public, The Shivas sait nous surprendre par des balades entraînantes, légères sans pour autant être dénuées d’intensité et de subtilité.

Le concert se finit. La chaleur caniculaire a laissé place aux pluies orageuses, tant pis, ça ne nous empêchera pas de garder le souvenir d’une soirée réussie et de remercier Bains de Minuit pour cette découverte.

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
205 queries in 0,531 seconds.