Pep’s au Splendid

Samedi soir, 20h au Splendid de Lille. La métropole vit au rythme de la musique ce soir. Alors que Massive Attack se produit au Zénith, que General Elektriks fait bouger le Grand Mix, et qu’une soirée Funk remue la Maison Folie de Wazemmes, ce soir dans la salle mythique de Lille Fives, c’est Pep’s qui est attendu.

La salle est relativement pleine, bien que les gradins soient fermés ce soir. Le public est très jeune, et donc souvent accompagné par les parents. La première partie entre en scène, il s’agit d’un garçon, seul, avec sa guitare, et son clavier. Il s’appelle Rémy, et il n’est pas un débutant sur les scènes de concert. Après plusieurs années résolument Rock avec son groupe Rémingway, Rémy se lance en solo, et c’est une jolie réussite. Auteur compositeur de chansons françaises à texte, il n’est pas sans nous rappeler l’humour et le style d’un certain Bénabar. Le public apprécie mais a du mal à réagir, en effet les chansons à texte ne sont pas forcément les mieux pour chauffer une salle. Le public écoute attentivement, mais Rémy sait en jouer et le faire réagir, et sait même être totalement acclamé.
Une première partie qui se révèle être une bonne surprise !

Pep’s suit pour la partie principale. Et là c’est un peu la déception. La salle semble assez vide de réels fans. Surtout quelques mamans et leurs enfants qui sont venus écouter « le » titre de Pep’s. Mais il n'arrive pas. En attendant, on découvre beaucoup des chansons auxquelles on ne s’attendait pas du tout, un style particulier et surprenant, loin des sonorités de Liberta. On se trouve face à un univers Rap / Reggae et des chansons aux textes presque engagés, trop souvent entendus qui résonnent donc un peu dans le vide...
En revanche, les musiciens et Pep's à la guitare assurent leur partie du show.
Des chansons un peu longues aux paroles répétitives, cependant quelques unes sortent du lot, comme I’m free, et certaines provoquent chez le public un peu plus d’effervescence, comme Mélodie ou Flying Jack.

Finalement, la très médiatisée Liberta arrive en toute fin de rappel, et reçoit l’effet attendu ! Une jolie note pour finir ce concert.

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
328 queries in 0,455 seconds.