Aujourd’hui14 événements

Divine Comedy à l’Aéronef

Ô Aéronef, toi qui m'a livré tant d'émotions déjà, donne moi encore de tes bonnes vibrations!". C'est certainement ce que je me suis dit en me rendant tout guilleret au concert de The Divine Comedy. Un groupe classieux, orchestral emmené par un leader charismatique, Neil Hannon, qui s'ennorgueillit d'un "goût pour les mélodies ultimes soutenues par des arrangements somptueux magnifiant l’épique délicatesse de ses compositions". Ca promet ! Effet réussi en tous cas, mes oreilles sont curieuses et impatientes. D'abord, une bière. En première partie, je suis surpris par "The Duke Special". Duo d'un batteur vitaminé et d'un chanteur à dreads sur clavier (qui a physiquement tout d'un Johnathan Davis, cf. http://www.lillelanuit.com/fiche_reportage.php?num=213), la combinaison, qui se révèle intimiste, est réussie. Je suis charmé par la voix du chanteur et par ses petits interludes sympathiques avec le public. A découvrir. En attendant Divine Comedy, bière.

Vu l'attirail déployé sur scène, c'est du sérieux : je vois là violon et violoncelle, somme de guitares par ici et bien sûr, clavier, batterie,etc. Il semble y en avoir pour tous les goûts. Tout le petit monde se met en place : y'a pas à dire, c'est orchestral ! Le son contraste nettement avec Duke Special : plus pêchu évidemment, mais aussi plus "riche".. Bah oui quoi, ils jouent en même temps tous, les gars du groupe; alors quand même, quand le violon essaye de se faire une
place à côté des guitares électriques, c'est pas évident. Quoiqu'il en soit, les compositions sont soignées et le groupe est très (trop ?) carré dans sa performance. Le petit jeu de scène entre la violoniste et le violoncelliste m'interpelle, une petite sphère au sein du groupe, dommage qu'on ne les entende pas mieux.. Ah oui, je devais vous dire pour le charisme du chanteur, Neil. Lunette de soleil fashion et costume, le look y est. Pas de doute également sur scène, c'est lui qui emmène le groupe, bien au centre, il regarde souvent ses musiciens "Bien les gars, continuez comme ça". Bon, j'suis un peu vache, il assure à la guitare et ses textes sont plutôt pas mal. Au final, hormis Duke Special, pas de très bonnes surprises ce soir; malgré un concert techniquement réussi, Divine Comedy et son son "chargé" ne m'a pas convaincu. Restent les fans, venus en nombre ce soir, que j'ai vu danser et virevolter.

Review & Photos : Mike - Lillelanuit.com

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
298 queries in 0,530 seconds.