Aujourd’hui25 événements

Les Ogres de Barback & Cactus in Love à la Salle Watrmez

Après plus de 10 ans d'existence, est-il encore besoin de présenter les Ogres de Barback ? Allez pour ceux du dernier rang : Les ogres c'est avant tout une histoire de famille : 2 frères, Frédo et Sam, et 2 sœurs (jumelles), Mathilde et Alice animés tout quatre par la même passion de la musique. Les musiques tsiganes sont au cœur de leurs mélodies et leur richesse instrumentale sert des compositions joyeuses, sincères et pleines de sens. Sans jamais tomber dans les titres purement festif, les ogres attirent les foules, les font danser et savent aussi modérer leur public, parfois un peu trop avide de pogo, par des chansons plus calmes, parfois triste (et oui !) mais toujours délicieuse de qualité.

Passons au concert de ce dimanche. Lendemain de parade Lille3000(...) et pourtant concert complet. Après la charmante première partie de Cactus In Love, les hommes des ogres plantent le décor : des grues maisons portant tuba, contrebasse et hélicon, un podium et un attirail impressionnant d'instruments. Enfin, les Ogres. La foule est déjà en liesse : la première piste est aussi une de leurs plus anciennes "Rue de Panam", hymne fédérateur qui décidemment ne vieillit pas. Les ogres changent d'instruments à toute allure : Alice passe de la contrebasse au violoncelle, du tuba au piano ; Mathilde tapote son clavier puis souffle dans la clarinette ou la flute traversière. Quand à Frédo et Sam, ils se baladent de guitares en accordéon, de violons en trombones : impressionnant ! On retrouve ces sonorités tsiganes si agréables, ce son des pays de l'est si riche. C'est alors que Frédo nous propose d'écouter leur... grand-mère, qui sur un enregistrement, nous chante une chanson en arménien. Emouvant. Les quatre frères et sœurs ont pendant ce temps retrouvés chacun une guitare et interprète une chanson sur l'Arménie. Vraiment émouvant.

Le public, bien qu'il soit au ange, trépigne un peu et le spectacle répond à son attente : Frédo annonce un "tour de magie technologique"... Voilà qu'un à un, les quatre ogres montent sur le podium, joue un petit air de leur instrument et le sample en direct ! L'effet est réussi d'autant plus que la chorégraphie "faux-playback" associé leur va parfaitement. Le petit air est sacrément entrainant et le public adore. Les ogres ne perdent pas le rythme et enchainent : trombones et jeux de lumières (jusque là un peu absent) renforcent les chansons énergiques qui suivent. On découvre aussi que la grue portant l'hélicon est en fait un instrument à part entière : non seulement, il y a une grosse caisse au sommet de celle-ci mais en plus, les deux sœurs s'en servent comme un xylophone géant...

Cette grue justement commence à faire démonter, on croit à la fin du spectacle, alors que petit à petit alors que les ogres jouent, les hommes de l'ombre emportent tout ce qu'il y a sur scène. Et alors que la scène se retrouve complètement vide, surprise, Frédo et Sam se mettent derrière des platines, un rideau blanc est dressé : set drum et show vidéo ! Les deux frères se transforment l'espace d'une piste en dj et vj !! Des basses énormes envahissent la salle et en font trembler les murs, excellent, d'autant que c'était parfaitement inattendu !
Les ogres aiment les contrastes et quelques pistes plus tard, il entame une chanson en acoustique, lumière intimiste, largement reprise par le public. Et lorsqu'ils commencent à disparaitre, s'éclipsant à reculant vers le fond obscur de la scène, ils jouent un petit air que tout le monde reconnait et entonne de suite, celui de "Rue de Paname"... Plus de musique, plus de lumière, juste le public qui chante, doucement, c'est magique !
Comme à l'accoutumée chez les Ogres, les "finals" se succèdent livrant chacun leur petite surprise. Ainsi, on voit débarquer les quatre compagnons avec des petites marionnettes d'eux mêmes, jouant un petit air. Dommage que la scène aie été si basse, on ne pouvait pas tout voir ! Ca avait l'air très beau pourtant.

Merci les ogres pour ce concert plein d'émotions, de joie; pour ce spectacle ravissant, surprenant. On ne peut rester qu'admiratif et vous souhaiter de continuer longtemps à nous donner ces petits moments de bonheurs...

Review : Mike - Lillelanuit.com
Photos : Fabien - Lillelanuit.com

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
374 queries in 0,409 seconds.