Aujourd’hui3 événements

Arno au Théâtre Sébastopol

"Je suis content que tout le monde "a" payé". Voici les tous premiers mots avec lesquels Arno nous a accueilli. Celui qui a chanté qu'il voulait vivre dans un monde où les riches et les pauvres n'existent plus, nous a présenté son nouvel album Human Incognito. Ce 27 février au Théâtre Sébastopol, il n'a pas été incognito face à un public nombreux et qui l'ovationnera avant même son entrée en scène.

Je suis un vieux motherfucker... Arno a en effet de la bouteille. Peut-être en eut-il aussi en loge à la vue de l'arrivée titubante sur la scène. Mais, la bouteille tient aussi en les quelques 40 années de musique. Désabusé ou ailleurs ? Durant la prestation, l'artiste a échangé peu de paroles et de regards avec les spectateurs. Les quelques phrases prononcées ont été comme des leitmotivs que l'on retrouve régulièrement dans les interviews d'Arno, et qu'on n'oublie pas... Ma grand-mère c'est une femme avec des couilles, les femmes dans ma famille ont des roberts comme des bulldozers. Ce qui n'exclut pas que, comme il l'a chanté un nombre de fois non négligeable dans une de ces chansons, dans les yeux de ma mère, il y a toujours une lumière.

Loin de l'attitude de rockers qui balancent d'avant en arrière crinières au vent, les musiciens qui accompagnent Arno adoptent une attitude et un jeu plutôt réservés. Il y eut peu de regards échangés entre les artistes. Avec une guitare basse bien présente et la voix d'Arno éraillée et gutturale, la prise de partie ne fut certes pas de l'ordre de la délicatesse.

Cette chanson m'a été inspirée par une mouette. Les chansons d'Arno sont, à ses dires, empruntées au surréalisme ou à l'absurde. Hormis quelques paroles volées par hasard, la voix et l'articulation n'ont pas permis d'entrer dans les univers de ses textes, qu'elles soient en anglais ou en français. Les mélodies doivent être devinées. On oscille approximativement d'un son à l'autre contrairement au jeu d'harmonica engagé et dynamique d'Arno.

La reprise de la chanson Les filles du bord de mer de Salvatore Adamo, interprétée en goguette et le célèbre Bathroom Singer clôture un concert sans rappel. On reste sur notre fin. Après une courte heure et demi de concert, on va finir la soirée au bar d'en face avec un cocktail On the rocks...

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
154 queries in 1,654 seconds.