Aujourd’hui5 événements

4M2, la nouvelle création de Sylvain Groud en réaction à l’épidémie

4M2, la nouvelle création de Sylvain Groud en réaction à l’épidémie

Sylvain Groud 4M2

Site Web

Le directeur du Centre Chorégraphique National de Roubaix propose une nouvelle création, 4M2, en réaction à l’épidémie. Très actif durant l’été avec notamment la pièce filmique Symbiose et Les spectacles de votre rue, Sylvain Groud, en respectant les mesures sanitaires, emmène cette fois ses interprètes dans une nouvelle forme de monstration et invite le spectateur à regarder une pièce chorégraphique autrement.

4M2 LA NOUVELLE PIÈCE de Sylvain Groud EN RÉACTION À LA COVID

La danse engage la proximité des corps, mais en réaction à la crise sanitaire, vous vous servez des contraintes liées au virus en créant la pièce 4M2 pour dix interprètes et un musicien. Cette performance au parcours déambulatoire présentera sa première le 29 septembre au Grand Bleu et respectera toutes les mesures de sécurité mais qu’en est-il des répétitions ? Avez-vous réussi, vous et vos danseurs, à vous adapter au contexte sanitaire actuel ? 

Nous avons pu mesurer – et vraiment je salue l’ensemble de l’équipe du Ballet Nord de relever le défi avec moi – l’impact économique de ce changement. Je voulais penser à mes interprètes et je ne me voyais pas leur dire on annule les répétitions d’Adolescent et nous ne pouvons plus nous réunir pour travailler, vraiment je ne pouvais pas m’y résoudre. Il n’était pas question pour moi d’adapter la pièce parce que ça aurait été un irrespect pour l’œuvre, pour les interprètes et pour le public. Du coup, j’ai gardé le temps qui était imparti pour répéter Adolescent et, dans ce même temps, pouvoir créer une autre pièce en réaction à la Covid. Aidé de mon directeur technique, on a conçu des espèces de cubes dans lesquels, à partir du 31 août et dans leur boîte, je vais filmer mes danseurs au film alimentaire pour les protéger et les rendre protégeant. Je vais créer, avec chacun d’eux, et tout en étant distancié physiquement, un solo original qui va permettre au public de se replonger dans cette sensation qui a concerné un humain sur deux pendant toutes ces semaines. On n'a pas le choix de rester optimiste et d’être dans la plus grande agilité, c’est-à-dire qu’il faut inventer la possibilité de rester foncièrement libre avec les contraintes qui nous assomment.

On n'a pas le choix de rester optimiste et d’être dans la plus grande agilité, c’est-à-dire qu’il faut inventer la possibilité de rester foncièrement libre avec les contraintes qui nous assomment.

Sylvain Groud

Les répétitions se déroulent comme si les danseurs avaient le masque, la visière, les gants puisqu’ils sont recouverts de film plastique et je me mets devant leur boîte comme le feront les spectateurs. Je peux même toucher le film plastique. Ça me rappelle les enfants-bulles avec qui j’ai dansé, plus de douze ans, pour le programme culture à l’hôpital au CHU de Rouen. Les enfants-bulles sont dénués de défense immunitaire et c’est mortel, pour eux, d’être touchés. Pourtant je dansais derrière le film plastique et de vrais duos naissaient. Un lien se créait malgré cette structure en plastique entre nous. Pour 4M2, le principe est exactement le même. Avec chaque danseur, je vais pouvoir travailler le rapport au temps, le rapport au rythme que nous avons tous expérimentés à différents niveaux lors du confinement. La durée de nos actions a changé et chacun, à sa façon, a mis en place des rituels et des repères dans son foyer. C’est par l’exploration d’un labyrinthe, que nous proposons au spectateur une expérience déambulatoire avec les notions de frontières et de protections, entre l’extérieur et l’intérieur, l’hostile et le protégeant.

LA REPRISE D’ADOLESCENT

Adolescent – © Frederic Iovino

Avez-vous plus de visibilité quant à la reprise des représentations de la pièce Adolescent que vous avez créée avec la plasticienne Françoise Pétrovitch ? 

Oui et je salue la réactivité des programmateurs de théâtre car aucune représentation n’est annulée. Pourtant à cause de la Covid, dix-huit représentations d’Adolescent ont été reportées. Ce que j’ai proposé, sur les trois reports qu’on a réussi à mettre à l’automne, au Grand Bleu, au Phénix de Valenciennes et au musée du Louvre-Lens, c’est de m’accompagner pour contrer cette incertitude. Pour dépasser l’idée qu’on ne puisse pas représenter Adolescent, j’ai créé 4M2, en création au Grand Bleu et présenté à Valenciennes et à Lens. Toutes les représentations d’Adolescent ont été reportées à partir de janvier 2021. On espère tous que la grande tournée prévue reprenne son chemin l'an prochain. C’est le cas aussi pour la tournée en Chine qui était censée se dérouler en novembre.

4M2 de Sylvain Groud au Grand Bleu de Lille mardi  29 septembre
:  19h00- 19h15- 19h30- 19h45- 20h00- 20h15- 20h30- 20h45- 21h00- 21h15- 21h30

À voir ou à revoir le film Symbiose :

Photos : 4M2 – © Ballet du Nord

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Interviews
À lire aussi
150 queries in 0,541 seconds.