Aujourd’hui3 événements

Bain de minuit au paradis

Bain de minuit au paradis

Toilheroine Bain de minuit au paradis Style : rock Sortie : 2008

Site Web

TOILHEROINE, duo lillois, fête une décennie d'existence avec un deuxième album intitulé  Bain de minuit au paradis. C'est en 2001, avec Drink Toi L'Héroïne  que le groupe, alors composé de trois membres, se fait repérer par la presse  et distribuer par la FNAC.

En écoutant ce nouvel album, il est aisé d'y flairer l'influence british et  de ses excès. Aussi puissant et riche que le film Trainspotting, l'univers  de ce groupe ne se réduit pas aux toilettes les plus sales d'Ecosse. Non.  Difficile d'accès, l'album est orné d'arrangements habilement laids et se  hisse vocalement tout près de l'insupportable. La première écoute est  effroyable. Mais comme toutes les premières fois, c'est toujours raté ! Le goût dégueulasse de la première écoute s'estompe rapidement. On gratte, on  fouille aussi odieusement que l'apparence des chansons.

Puis, Bain de minuit fait son effet, comme de petites pilules interdites. On  se laisse surprendre par l'intelligence des mélodies, de la musicalité des  dissonances prégnante tout au long du disque.

Facilement assimilable aux ouvres du colombien Fernando Botero par le  systématisme des procédés de composition et de déformation des sons, le duo  produit avec beaucoup d'ironie ses ouvres et se détache des mouvances  habituelles. Original et non-formaté - c'est le moins que l'on puisse dire - il crée une esthétique inesthétique riche, que je célèbre !

Retrouvez cette chronique sur vailloline.com

Revenir au Mag Chroniques
À lire aussi
151 queries in 0,205 seconds.