Aujourd’hui9 événements

Thérèse, son premier single T.O.X.I.C. entre self love et positivité

Thérèse vient de sortir son premier single solo : T.O.X.I.C. ! Hymne engagé et en même temps positif, T.O.X.I.C. nous booste à prendre confiance en soi et à se libérer des relations toxiques. Accompagné d’une session live sortie le 24 juillet 2020 sur YouTube, ce premier single de Thérèse promet de nous faire danser et d'accompagner nos soirées estivales !

 

« Comment on se débarrasse, après des années de passivité ou d'habitude, d'une relation qu'on considère "toxique", pour s'émanciper. Devenir soi. Libre. »

Thérèse sur son nouveau single T.O.X.I.C.

 

Thérèse, entre art et militantisme

Après trois ans comme leader du groupe La Vague, Thérèse nous présente son projet solo. En plus d’être musicienne, elle est styliste, modèle et militante. Elle s’intéresse à la question de la liberté, à travers différentes thématiques comme le féminisme inclusif, l’universalité, l’identité culturelle et l’individualisation, mais également le racisme anti-asiatique. Thématiques dont elle a pu parler au grand public grâce à ses interventions sur les médias (« C’L’Hebdo » sur France 5, Madame Figaro...) et aux événements militants.

En 2019, elle commence son activité de styliste, qui compte déjà de nombreuses collaborations avec des musiciens (Sõnge, Seb la Frite, Nayra ...), des marques (NUXE et Fête Impériale) et des photographes (Fifou, François Frost...). Elle est également ambassadrice des maisons Ysé, Superbe et Fête Impériale.

Très active aussi sur les réseaux sociaux, Thérèse vient de lancer sa chaîne YouTube et on peut la retrouver également sur Instagram, Facebook et Twitter. 

T.O.X.I.C. en collaboration avec le producteur lillois Adam Carpels

Il y a aussi un peu de Lille dans le projet solo de Thérèse ! D’ailleurs, on retrouve un nom connu de la scène musicale lilloise : le producteur Adam Carpels.

Avec des sonorités urban pop, T.O.X.I.C. dégage un sentiment de liberté, une invitation à s’accepter et à briser les relations toxiques, tant avec les autres qu’avec nous-même. Le single veut raconter « comment on se débarrasse, après des années de passivité ou d'habitude, d'une relation qu'on considère "toxique", pour s'émanciper. Devenir soi. Libre. ».

Influencée par M.I.A., Skip and Die, Woodkid, Nicolas Jaar, Lexie Liu et Die Antwoord, sa musique est engagée, populaire, métissée et exigeante.

Le single est accompagné d’une session live contenant une petite surprise à la fin ! Il s’agit d’un challenge Instagram et TikTok : #TheToxicChallenge, une petite chorégraphie pour s’émanciper et « chasser la toxicité de sa life avec le sourire ». 

Revenir aux Actus
À lire aussi
169 queries in 0,521 seconds.