Aujourd’hui15 événements

Adèle expose ses collages de bâtiments iconiques de Lille pour la première fois

Architecte, Adèle Hennion réalise des illustrations qui mettent notamment en scène des bâtiments iconiques de Lille. Elle va exposer pour la première fois une partie de son travail à la Ressourcerie.

Une exposition sur des bâtiments iconiques de Lille

Adèle va dévoiler 12 illustrations dans les trois espaces de la Ressourcerie, rue de l’Hôpital Militaire. Pendant ses études à l'école nationale d'architecture de Villeneuve d'ascq, elle découvre la technique du collage digital, et développe une sensibilité pour l’observation des bâtiments. Lors de cette exposition, on pourra donc découvrir “une série principale sur Lille, et dans cette série, plusieurs travaux différents sur des bâtiments  assez iconiques de la ville, sur ma vision de l’architecture…” raconte la jeune artiste. “Avec cette série sur Lille, j’aime bien que les Lillois redécouvrent les bâtiments de leur ville autrement. On a beaucoup de chance à Lille ! En faisant ce travail, je me suis rendue compte que beaucoup de bâtiments sortis de leurs contextes étaient déjà très intéressants architecturalement parlant, mais possédaient aussi un charme très singulier”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Flashiflash | Adèle Hennion (@flashiflash) le

En attendant de “Revoir Lille”, Adèle imaginait la ville

Son travail sur la ville de Lille avait commencé avant le confinement. Privée de son terrain de jeu favori, et limitée à l’intérieur de sa maison comme nous, elle attend de “revoir Lille” -d’où le nom évident de l’exposition-, et imagine alors sa ville autrement. “Pendant le confinement, Lille a commencé à vraiment me manquer, j’ai donc travaillé davantage sur les bâtiments de la ville en espérant les revoir bientôt” explique Adèle. Elle commence donc à réimaginer les univers du Vieux-Lille, de la Vieille Bourse qui était inaccessible… J’imaginais la Vieille Bourse qui volait au-dessus d’un champ avec des gens qui essayaient de la rattraper. J’imaginais l’Opéra au milieu d’un îlot un peu comme un iceberg… Avec le confinement, je les ai sûrement imaginés avec beaucoup plus de recul que lorsque je fais mes balades habituelles dans Lille et que je photographie un peu tout ce qui a autour de moi tout le temps. Je pense que ça a amené de nouvelles idées.

Pendant le confinement, Lille a commencé à vraiment me manquer, j’ai donc travaillé davantage sur les bâtiments de la ville en espérant les revoir bientôt.

Adèle

Rendez-vous à la Ressourcerie pour sa première exposition

Et Adèle ne manque pas d’idées ! Pour sa première exposition à la Ressourcerie, elle dévoilera non seulement quelques bâtiments iconiques de Lille mais aussi une œuvre inédite : Wazemmes mon amour. Ses œuvres sont à découvrir du 24 septembre au 24 octobre 2020. Le 24 septembre à 20h, elle nous donne rendez-vous pour le vernissage, avec 30 illustrations supplémentaires à vendre. Une occasion de repartir avec un petit peu de son travail qu’on peut aussi commander par message sur Instagram, ou qu’on pourra aussi retrouver dans la 2e édition du livre CORON[ART]VIRUS.

Revenir aux Actus
À lire aussi
207 queries in 0,577 seconds.