Pee Wee Big Adventure : Quand Pee Wee Herman offre une première dinguerie à Tim Burton

L’Actu Ciné-VOD de Lille La Nuit vous propose de (re)partir à la découverte de Pee Wee Big Adventure. Ce premier long-métrage de Tim Burton doit beaucoup à son personnage principal : Pee-Wee Herman, alias le comédien Paul Reubens. Ou comment deux univers zinzins faits d’humour, d’enfance, d’étrangeté, de poésie, donnèrent naissance à une œuvre unique !

Une commande pour Tim Burton

Pee Wee Big Adventure est une commande pour Tim Burton. Le jeune créateur n’a que 26 ans, en 1985, lorsque sort son premier long-métrage sur les écrans américains : Pee-Wee Big Adventure (le film sera distribué bien plus tard en France : le 3 juin 1987).

Burton s’est fait remarquer comme animateur chez les studios Disney sur des films tels Rox et Rouky (1979). Une période qu’il vit mal, se sentant trop corseté (il y reviendra des années plus tard pour réaliser ses films). Pour autant, il parvient tout de même à y tourner deux courts-métrages d’animation devenus cultes : Vincent (en hommage au comédien Vincent Price, qui prête  sa voix au film) et Frankenweenie (version canine de Frankenstein, qui lui inspirera, des années après, un long-métrage).

Quand la Warner propose Pee Wee Big Adventure à Burton, il n’est pas une star. LA star, c’est Paul Reubens. Le comédien a créé un personnage hallucinant : Pee Wee Herman, qui apparait dans un show TV intitulé Pee Wee's Play House !

Paul Reubens est Pee Wee Herman !

Pee Wee est comme un adulte qui n’aurait jamais réussi à s'extirper du monde de l’enfance. Un croisement entre Buster Keaton, Michael Jackson, Jerry Lewis, Mickey Mouse, ...

De fait, Pee Wee n’a pas d’âge. Il est adulte mais joue comme un gosse, dans un univers bariolé, bricolé. Il est aussi un peu inquiétant. Son physique (visage blanchâtre et grimaçant), son rire stupide, son costume gris (seule fantaisie : un nœud papillon rouge), fascinent petits et grands. Sa voix - mix de tessiture féminine, masculine, enfantine - n’a pas d’équivalent.

Le show TV est un tel carton qu’on envisage rapidement d’en tirer un film pour le cinéma. La Warner comprend le boum que peut provoquer l'association entre Burton et Pee Wee. Leurs univers se ressemblent tant.

Tragédie : on a volé la bicyclette de Pee Wee !

Le film des première fois

Pee Wee Big Adventure est un premier long pour Tim Burton et Paul Reubens. C'est aussi la première association entre Burton et son futur compositeur fétiche,  Danny Elfman du groupe Oingo Bongo (qui composa la musique de Forbidden Zone, film underground de son frère Richard).

Dans Pee Wee Big Adventure, Pee Wee Herman n'aime qu'une chose : sa bicyclette. Un jour, c'est la panique : le vélo de Pee Wee est volé. Pee Wee part à sa recherche à travers tous les Etats-Unis. Il croise personnages baroques et désœuvrés. Toute une galerie de "freaks" (nous sommes bien chez Burton) qui symbolisent l’Amérique des laissés pour compte mais, aussi, d'autres personnages moins recommandables, issus de l’establishment.

Sur sa route Pee Wee va croiser toute une galerie de "freaks"

Pee Wee Herman Versus Michael Jackson

On rit de bon cœur durant toute la durée du film. On est aussi troublé par cet enfant prisonnier d'un corps d'adulte. Qui est ce personnage lunaire qui joue avec des peluches, vit seul, a peu d’interactions sociales, semble asexué ? Les similitudes avec une autre star, Michael Jackson (jusque dans leurs futurs ennuis judiciaires) sont très fortes. Au point qu'on s'étonne de l'absence de rencontres artistiques entre ces deux fous géniaux.

Côté cinéma, les obsessions de Burton sont déjà présentes : l’enfance, une poésie parfois macabre, les monstres, l’animation en stop-motion (technique d’animation image par image qui sera réutilisée dans Beetlejuice, et bien sûr dans L’Étrange Noël de Mister Jack, réalisé par Henry Selick). L’obsession du cinéma de science-fiction est bien là, avec un final burlesque dans les studios Warner (Pee Wee y croise Godzilla).

C’est fou, bordélique, déjanté, super fun - l’apparition du groupe de Heavy Metal Twisted Sister et de son leader Dee Snyder frôle le grand n’importe quoi -.

Dès son premier long, Burton filme l'Amérique des laissés pour compte.

L'après Pee Wee Big Adventure

A l’arrivée, Pee Wee Big Adventure est un film unique. Et qui le restera ! Les studios remirent bien le couvert avec Big Top Pee Wee, réalisé par Randall Kleiser (Grease). Mais la magie n'opère plus. Le moule est cassé.

Burton poursuivra la carrière qu’on lui connaît avec quelques chefs-d’œuvre (Ed Wood). Il recroisera le chemin de Paul Reubens à deux reprises (lui offrant un petit rôle dans le génial Batman Returns, une voix dans L’Étrange Noël de Mister Jack). Avant de transformer son univers poétique en un imaginaire rance, conservateur et cynique (Charlie et la Chocolaterie, Alice au pays des Merveilles) .

De son côté, Paul Reubens continua tant bien que mal sa carrière avec Mystery Men, les séries Blacklist et Gotham, un retour improbable de Pee Wee sur Netflix). Une série de projections - organisées par Live Nation - de Pee-Wee Big Adventure sont prévues à travers les Etats-Unis, en présence de Paul Reubens. Elles sont reportées à ce jour pour cause de Covid - 19.

Au bout du compte, on en revient toujours à ce premier film rigolo, attendrissant, incongru, poétique, onirique, et bizarre.

Les infos sur Pee Wee Big Adventure

Synopsis : Pee Wee, un adulte qui ressemble à un enfant, s'apprête à passer une belle journée avec l'amour de sa vie : sa bicyclette. Mais cet objet vient d'être volé par le méchant Francis. Pee Wee part à la recherche de son amour perdu et nous entraîne dans des aventures de plus en plus burlesques.

Pee Wee Big Adventure de Tim Burton
avec Paul Reubens
Musique de Dany Elfman

Durée :  92 mns

Pee Wee Big Adventure est disponible sur les plateformes VOD en VF et V.O.S.T.F.R : FilmoTV, LaCinetek, Canal VOD, UniversCiné

Affiche, Photo, extraits Warner Bros France

Revenir aux Actus
À lire aussi
137 queries in 0,265 seconds.