Aujourd’hui13 événements

Ahouvi ouvre la saison du Théâtre du Nord

Le Théâtre du Nord ouvrait sa saison à l’Idéal de Tourcoing avec Ahouvi, troisième spectacle de la quadrilogie de Yuval Rozman consacré au conflit israélo-palestinien. Après Tunnel Boring Machine (2018) et The Jewish Hour (2022) L’auteur et metteur en scène israélien, établi en France depuis plus de dix ans, propose une forme simple et efficace où tout repose sur le jeu brillant des acteurs.

Ahouvi, Une histoire d'amour

« Ahouvi » (mon amour en hébreu) raconte la relation entre Tamar, israélienne, et Virgile, français qui se sont rencontrés banalement sur une application de rencontre. Entre les deux, ça matche tout de suite. Ils s’éprendront follement l’un de l’autre avant que leur relation ne s’étiole et ne finisse par s’arrêter. Comment la violence s’est-elle sournoisement immiscée ? Comment est-il possible de ne plus se comprendre alors même qu’au début tout était si simple ?  « quand l’amour va très haut, il peut aller très bas. Affirmer qui l’on est de manière simple est difficile et c’est cette incapacité qui amène de la violence. On préfère souvent se cacher à l’autre. Je t’appartiens, tu m’appartiens. Des rapports de pouvoir qui font partie de l’humain » dit Yuval Rozman. Le spectacle est moins axé sur le conflit israélo-palestinien comme on l'attendait. Le choix du costume traditionnel, très connoté, pour le personnage de Tamar n’apporte rien au propos de la pièce.

Le Chien, un personnage majeur

L’intrigue s’unifie autour du chien, surnommé "P'tit Koushou", joué par un vrai animal dressé. Le couple se raconte par l’entremise de celui-ci et joue avec lui. Le chien évolue parmi le public placé en quadri-frontal. Ce dispositif permet aux acteurs de s’asseoir parmi les spectateurs et de se renvoyer la balle tout en les prenant à parti. Le texte est ciselé, drôle et émouvant sans jamais tomber dans le pathos. La pièce est incarnée par un quatuor, Tamar, Virgile, le chien et Roxane, ex de Virgile, devenue la meilleure amie du couple. Les acteurs arrivent à nous faire rire tout en gardant la profondeur de ce qui se joue entre les personnages. Dommage que l’image finale de la pièce ne soit pas, selon Lille la Nuit, en raccord avec le ton donné au reste du spectacle, ce qui a suscité notre interrogation.

Le Théâtre du Nord démarre fort sa saison. Vous pourrez retrouver Stéphanie Aflalo, qui joue remarquablement Tamar dans Ahouvi, dans son spectacle Live du 19 au 21 décembre 2023 dans la petite salle du Théâtre du Nord. Lille la Nuit vous recommande ce spectacle. On adore le talent de Stéphanie Aflalo !

Crédit photo : © Frédéric Iovino

 

Revenir aux Live report Evénements culturels
A lire et à voir aussi
194 queries in 0,377 seconds.