Tom McRae + Bali Dou au Grand Mix

C’est avec émotion que LillelaNuit a participé au concert de Tom Mcrae ce samedi 23 mars 2024 au Grand Mix. Avant d’évoquer la tendresse, la poésie et les moments inoubliables de ce concert, nous avions très envie de vous partager notre coup de cœur pour la première partie Bali Dou.

Bali Dou, une première partie locale à découvrir absolument !

Vous connaissez notre engouement pour valoriser les talents de notre belle région, et c’’est une pépite que l’on a découvert ce soir. Agnès, de nom de scène Bali Dou vient d’Amiens, mais compte bien conquérir le cœur de tous. C’est un monde tout à fait personnel, une signature vocale unique et des textes poétiques en français qui nous ont fait chavirer. La preuve que Bali Dou a plu : c’est un public tout à fait silencieux et à l’écoute qu’elle a pu rencontrer. A deux sur scène, elle à la guitare et au chant, Charles en accompagnement, Agnès a parfois cherché maladroitement à accorder sa guitare, et même ce moment était tout à fait délicat et délicieux. Touchante, elle nous a exprimé son amour pour la nostalgie et on la comprend car tout semble émouvant avec Bali Dou. Nous avons eu la chance de lui poser quelques questions après le concert et ses impressions sont à découvrir à la fin de cette review ! A découvrir de toute urgence…

Tom Mcrae nous a ensuite totalement bluffé pendant un concert de presque deux heures, seul sur scène

C’est un public fidèle et connaisseur qui a entonné quelques chansons à l’unisson du chanteur. Dans un moment suspendu, hors du temps, Tom Mcrae nous a partagé ses chansons avec poésie et ponctué de messages émouvants. Tel un prêcheur, il a offert au public un bon nombre de morceaux de son album éponyme Tom Mcrae. End of the World News (Dose Me Up), 2nd Law, Sao Paulo Rain, Bloodless, ou encore A & B Song, C’est un florilège du premier album qui nous a transporté 24 ans en arrière, et pourtant les chansons n’ont pas pris une ride.

Tour à tour, guitare voix, piano voix, a capella, sans micro ou encore se baladant dans le public, Tom Mcrae se livre complètement à chacun de ses concerts. Intense, ses textes sont mélancoliques, tristes, voire apocalyptiques mais l’espoir naît toujours de ses blagues entre les morceaux, du halo lumineux qui le suit sur scène, de ses sourires profonds.

Si certains étaient peut-être déçus de n’avoir entendu de violon ou encore de chansons françaises de son dernier album Etrange hiver, d’autres ont pu chanter avec lui Wild love ou encore Half on my mind avec chœur.

Dans un rappel, totalement habité et généreux, Tom McRae a repris son célèbre The Boy With the Bubblegun très attendu du public.

Tom a su installer un climat intime avec son public et force toujours l’admiration d’un public conquis par sa voix puissante. Tom a tellement tout donné qu’il a fini son concert à genoux… 

Inoubliable. 

Entretien avec Badi Dou

Badi Dou, nous avons eu la chance de vous découvrir en 1ère partie, et on a été charmé par votre prestation ! Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Badi Dou :  Je m'appelle Agnès et je joue sous le nom de Bali Dou. Bali Dou reflète ce flou émotionnel, allant de Folk minimaliste à variété française. Comme fils rouges de mes inspirations : Hania Rani, Alice phoebe Lou ou encore Rodrigo Amarante, surtout son dernier album. Une voix, une guitare et une batterie comme guide d’un souffle j'invite à la contemplation et à naviguer entre les histoires intimes de chacun.

On a adoré votre talent d’interprète au Grand Mix. Qu’avez-vous pensé de cette soirée ?  

B.D : Ce fut une toute première pour moi ! J'y ai découvert une équipe accueillante et soudée ! Les locaux sont grands, très grands haha ! On s'y perd facilement. Pour la soirée, je ne m'attendais pas à me retrouver devant plus de 400 personnes et c'était un honneur. Un public très à l'écoute et si chaleureux. C'est bien la première fois qu'à la fin d'un concert une dame m'a demandé ma setlist pour la garder. Ça m'a touchée !

Un public très à l'écoute et si chaleureux. C'est bien la première fois qu'à la fin d'un concert une dame m'a demandé ma setlist pour la garder. Ça m'a touchée !

Badi Dou

Connaissiez-vous Tom Mcrae et est-il inspirant pour vous ? 

B.D :  Avant cette date, je ne connaissais pas du tout Tom Mcrae. Je viens de découvrir une belle inspiration ! Depuis, dans la voiture c'est son album "Ah, the world ! Oh, the world !" que j'écoute en boucle. Une douceur et beaucoup de chaleur dans ces compositions. Il a l'art de créer avec simplicité, une belle forme de minimalisme ! Samedi soir, je n'ai que très peu échangé avec lui... Je sortais de scène et lui se préparait à monter. Un bref échange, pas assez pour en apprendre davantage sur l'artiste qu'il est ! Malheureusement quand je fais des premières parties, nous avons un emploi du temps où finalement nous croisons pas les têtes d'affiches... c'est dommage d'ailleurs !

Quels projets après ce joli clip Maddy ? 

J'ai plein de projets en têtes ! Je voudrais me diversifier et essayer plein d'axes différents. Après la sortie de notre single "Maddy", avec mon équipe, nous sommes en train de finaliser pleins de nouveaux titres. Une nouvelle direction artistique, plus affirmée et plus mature. J'ai aussi l'ambition de faire des featurings avec d'autres artistes. Des artistes qui m'inspirent afin de retrouver l'échange même qu'est de faire de la musique. Des premières parties de prévue, comme celle d'Olivia Ruiz en avril à la manufacture de Saint-Quentin ! Des scènes plus intimistes comme des siestes musicales, des concerts en médiathèque...

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
289 queries in 0,427 seconds.