Aujourd’hui15 événements

Pauline au Biplan

Pauline est une artiste régionale qui vient de récemment connaître ses premiers succès, et notamment ses premiers concerts puisque le premier ne remonte qu’au mois de mars 2007. Et c’est à peine trois mois plus tard qu’on la retrouve sur la scène du Biplan, pour une soirée des plus envoûtantes. Le public a également répondu présent, tout comme le laissé présager les nombreux messages de fans, car ils sont déjà nombreux, sur sa page Myspace ; le Biplan affiché ainsi une salle comble, et les places assises ne furent pas assez nombreuses pour tout le monde.

Biplan oblige, la soirée a commencé vers 22h00, et même quelque peu en retard. L’arrivée de l’artiste a été un peu timide, tout comme la réception du public, qui pourtant était impatient de la voir arriver. Pauline et son piano, ainsi que son guitariste allaient enfin pouvoir commencer la soirée. C’est par deux morceaux au piano que l’ambiance allait être donné sur un ton définitivement calme, rêvassant pourrait-on dire, et français, point de paroles en anglais ici. Après ces deux morceaux, la chanteuse s’est installée devant le public, pour entamer une chanson uniquement accompagnée de son guitariste. Ce fut sans aucun doute le tournant de la soirée, le moment où Pauline est parvenue à attirer tout le monde à elle, aussi bien au sens figuré qu’au sens propre, puisque toute la salle a alors quitté sa chaise, pour venir s’installer par terre autour de la chanteuse, et ce pour toute la durée du concert.

Toute une série de morceaux s’en sont alors suivis, plus entraînants les uns que les autres, dont le fameux « Allo le monde » ; morceaux, soit composés par des personnes célèbres du milieu musical, soit composés par l’ancienne élève du conservatoire de Lille qu’est Pauline. Une artiste aux multiples talents. Le public ne fut pas en reste non plus, puisque la petite salle du Biplan aidant, la proximité était on ne peut plus proche et les échanges furent nombreux. La seule chose que l’on peut finalement reprocher à ce concert, l’un des premiers pour la chanteuse, c’est qu’il ne fut que trop court, puisqu’il ne dura à peine qu’une heure, rappel inclus.

En somme, une agréable soirée au Biplan, qui nous a une nouvelle fois présenté une artiste locale qui ne mérite qu’à être connu de par son talent, et c’est bien ce que l’on peut souhaiter de mieux à Pauline, une longue carrière, et de plus grandes salles pour l’accueillir, même si l’intimité que l’on retrouve au Biplan ne sera pas la même.

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
225 queries in 0,650 seconds.