Aujourd’hui12 événements

Paon + Hill Valley à la Péniche – Festival les Paradis Artificiels

Comme chaque année, le festival Les Paradis Artificiels fait la part belle à des groupes venus de tous horizons et de toutes origines... Après des artistes comme Girls In Hawaii, Balthazar ou Renan Luce, on retrouve ce soir à La Péniche des groupes venus de France et de Belgique.

Et ce sont les français qui débutent la soirée devant un parterre un peu vide. Débarqués de Clermont Ferrand, finalistes des éditions 2013 et 2014 du prix Ricard S.A Live Music, le quintet de Hill Valley nous sert un rock mâtiné de pop des plus efficace! A la manière de leurs homologues anglais, Bloc Party ou Foals, ou américains (Foo Fighters) ils nous emmènent dans un univers rock furieux, avec une pointe "bar de motards au fin fond de la Californie". Le tout est pétillant et acidulé à souhait sur certains morceaux et puis d'un coup tout devient fou, hystérique et complètement barré. Pas dérouté, le publi, qui commence à arriver, se déchaine. Raph, le chanteur, trouve la scène visiblement trop petite pour lui puisqu'il n'hésite pas à se promener au premier rang, haranguant les personnes présentes qui ne boudent pas leur plaisir. Le sol de la péniche ne tarde pas à trembler au son de leur musique vibrante.
Le groupe a réussi à mettre le feu à la petite salle de concert à coup de basse puissante! Le set, d'une longueur pourtant raisonnable, semble avoir durer deux minutes. Et c'est avec frustration qu'on les laisse s'en aller. Hill Valley n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il a déjà joué aux Francofolies, au Printemps de Bourges ou encore en première partie de Babyshambles ou Skip the Use. La musique entêtante du quintet prend toute sa dimension sur scène et on imagine sans peine ce que cela peut donner hors du cadre, il faut le dire un peu étriqué, de La Péniche. A voir donc, et à revoir aussi!

 Le temps de souffler un peu et on retrouve les belges de PAON, qui avait déjà fait, à la même période l'an dernier, un passage à la Péniche. Et tout de suite on remarque que la scène leur va bien et qu'ils ont encore progressé. Le groupe est composé de Ben des Tellers, d'Aurelio de Lucy Lucy, de Jéremy et de Léo. Tous musiciens faisant partie d'autres groupes, ils ont voulu, avec PAON prendre un autre départ, recommencer à zéro et c'est tant mieux... pour nous, public! Leur EP, Shine over me est sorti en mars 2013 et on attend maintenant le premier album.
Niveau sonorités, PAON oscille entre pop entêtante et rock énergique. Le tout est bien ficelé et passe très bien sur scène avec un petit coté enivrant et entêtant. Le groupe semble heureux d'être là et enchaine les titres. Lorsque l'attendu "Shine over Me" arrive on est un peu surpris par le rythme adopté, beaucoup plus rapide que celui du single, et on serait presque un peu déçu de ce traitement qui ne laisse pas le temps d'apprécier à sa juste valeur la chanson. Le set d'une heure passe en un éclair, et décidement,on est déçu que cela se termine. On souhaite une bonne continuation à ce groupe qui vaut le détour!

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
216 queries in 1,894 seconds.