Aujourd’hui7 événements

The NoFace + Ginger au Splendid de Lille

Nous nous attendions à une grosse soirée ce samedi soir au Splendid de Lille, pour la première date de la tournée de THE NOFACE ! Résultat en un mot : impressionnant ! Avant de vous raconter ce super show, nous avons pu rencontrer le groupe Ginger qui a eu l’honneur d’être programmé en première partie. Nous avons saisi l’occasion de poser quelques questions à Thomas, le batteur du groupe :

Vous avez eu l’opportunité de faire la première partie de The NoFace, une belle scène pour vous, aviez-vous de l’appréhension en plus de l’impatience ce soir ? C’est une étape de plus dans votre parcours !

Nous étions impatients oui ! Nous n’avions pas d’appréhension car quelques jours avant, nous avions assuré les premières parties des Wampas et de Christophe Willem. Ce sont des publics différents qu’il faut séduire et c’est un défi qu’on aime relever. Pour cette date, on avait surtout envie de partager un bon moment « en famille » avec nos potes de The NoFace.

Je sais que vous êtes en train de travailler sur votre premier album, quand aura-t-on le plaisir de l’écouter ?

On travaille depuis quelques mois sur cet album. On démarre en novembre les enregistrements. Sortie prévue au printemps 2018. On a hâte !

On a entendu un univers très dansant ce soir entre électro/rock, voir quelques notes funky, on retrouvera cet univers sur l’album ou vous nous préparez quelques surprises ?

Cette ambiance électro/rock fait partie de notre identité. On la retrouvera sur notre album, mais les lions sont indomptables ! On a envie d’aller puiser plus loin dans l’univers de chacun, il y aura en effet, quelques surprises liées à de belles rencontres sur notre route.

Et le groupe Ginger a excellemment chauffé le Splendid, à travers des morceaux dansants, entêtants, et il est parfois difficile d’assurer une première partie, mais ici le groupe a su embarquer le public comme il faut au fil de leurs 8 titres, 4 issus de leur premier EP « Get lost with me » toujours disponible, mais aussi 4 titres qui figureront sur le premier album du groupe. Un cadeau pour les quelques fans qui étaient présents, mais aussi une découverte pour grand nombre d’entre nous.  Quoiqu’il en soit, ces quatre zicos ne cachaient pas leur plaisir d’être là !

Rien de tel pour commencer cette soirée ! Le public survolté ne s’est pas fait prier pour exploser dès la montée des musiciens de The NoFace et l’apparition de la charismatique Oma Jali sur scène. Les premières notes commencent sur le titre « Orion ». Ce concert de présentation de Chapter One, fut un moment intense. On a eu la joie de pouvoir entendre ce soir l’intégralité de cet album. Chaque morceau s'enchaîne avec une facilité incontestable, The NoFace, nous montre à quel point ils ont bossé ce nouveau projet. C’est couvert d’un masque, rappelé également sur un écran sur la scène, que Max (batterie), Lio (Clavier), Yan (Guitare) et Jay (Basse), entraînent la délicieuse voix d’Oma, qui entraîne à son tour toute cette bande de potes au plus haut de l’affiche. Car oui, le show est dynamique, toutes les transitions sont parfaites. La setlist contient  « Mascarade », le single « I am Over you », chanté par le public, mais aussi « The Rumor », « Fire », puis le seul titre en français « A me rendre folle », chanté de manière très pure et délicate. Un peu plus de décibels sur « Transe », « Time », « Change, change, change » (dont le clip est sorti dernièrement), et vient une des deux grosses surprises de la soirée, une reprise de Missy Eliott avec le titre « Get Ur Freak On », mais version très rock’n’roll !  Énorme moment ! Oma est une vraie tigresse de scène, on n’en doutait pas, mais elle nous a donné, ce soir, un grand moment de live, le tout  avec une énergie  et un sourire aux lèvres du début à la fin. Après un rappel, le groupe finalise le set de manière très fluide sans aucune baisse de régime. « Never ever », « Mermaid chant », « I’m talking to you ». Le concert se termine avec LA grosse surprise. Les musiciens font tomber les masques et on les retrouve au milieu de la fosse pour « Change, change, change » mais cette fois-ci version acoustique et a cappella. Un moment de partage à la fois intimiste et magique, entre le groupe et les fans. Fin du show, séance dédicace très sympathique, on a hâte de voir la suite de ce beau projet et comment celui-ci va évoluer. The NoFace retenez bien ce nom, nous en reparlerons !

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
273 queries in 0,452 seconds.