High On Fire + Firebreather à l’Aéronef

High On Fire, si ce nom ne vous dit rien, ce n'est sans doute pas le même son de cloche qui sonne chez les amateurs de stoner rock à travers le monde. Ce mardi 28 juin 2022, l'illustre formation américaine faisait escale à l'Aéronef pour un concert en compagnie de Firebreather. On vous conseille de mettre des bouchons, ça joue fort et avis aux détracteurs : non les amplis ne sont pas en carton.

Les Suédois de Firebreather en ouverture de ce concert

En ouverture de ce concert, on retrouve Firebreather. Le trio originaire de Suède s'imprègne sans rougir des codes du stoner. Guitare abrasive, basse lourde et rythmique enivrante, la formation n'est pas là pour bouleverser les codes, bien au contraire, mais parvient à s'illustrer dans un genre qui a souvent le défaut de tourner en rond. Si l'efficacité des compos est au rendez-vous, c'est aussi l'énergie déployée par le groupe sur scène qui parviendra à transcender la foule de l'Aéronef. Nul doute qu'avec leur signature chez Relapse Records, on continuera d'entendre parler d'eux dans les années à venir. Assurément la bonne surprise de cette soirée.

La performance scénique de High On Fire

Comment parler d'High On Fire sans évoquer le nom de Matt Pike ? Figure de proue de la scène stoner américaine et membre des iconiques Sleep, Matt Pike fonde High On Fire en 1998. Entre stoner rock aux relents thrash, High On Fire c'est le rock'n'roll sans demi-mesure, le son à fond (la légende dira qu'on aura frôlé les limites de décibels ce soir là...), la batterie qui tabasse le chant guttural et les guitares qui rugissent. Oubliez les guitares ronflantes et le tempo sous Xanax... Ce mardi soir, c'est tout l'Aéronef qui tremble sous la fureur de la formation américaine qui fait honneur à sa réputation. Sur scène, on assiste tout simplement à une démonstration du genre, tant au niveau de l'efficacité de la setlist que de la performance scénique. Avec une telle line up, renforcée depuis peu par Coady Willis à la batterie (batteur de Big Business et ex Melvins, excusez du peu...), l'alchimie au sein du groupe fonctionne à merveille et nous offrira un concert qui sans doute résonnera dans le cœur des amateurs de stoner pendant quelques temps.

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
308 queries in 0,543 seconds.