Aujourd’hui33 événements

Bains de Minuit « La 100ème ! » à la Maison Folie Wazemmes

Depuis bientôt 3 ans, Bains de Minuit Productions arrose la métropole de concerts indie-rock. Une prog pointue visant à placer Lille au centre de la carte de l’underground européen, oscillant entre groupes confirmés et émergents de psyché, pop, garage ou krautrock. Pour son 100ème gig, BDM veut marquer le coup et relèvera son pari facilement, transformer la Maison Folie WZM en dancefloor.

Et pourtant la soirée démarre en douceur avec Lena Deluxe. La roubaisienne nous plonge à son habitude dans son monde 60’s, armée de ses loops et sa rickenbacker. Harmonies accrocheuses et voix envoûtante, Lena crée sa faille spatio-temporelle. La Maison Folie devient soudainement cave de Reeperbahn, avec ces ballades pop référencées, mélancoliques et subtilement psychées.

Pour faire couler un bon bain, on doit tester la température et faire chauffer l’eau progressivement. En qualité d’expert, BDM fait donc monter la sauce progressivement. Le set de Lena Deluxe nous offre un moment intimiste, frappant de sensibilité mais idéal pour lancer les hostilités.

Une bière plus tard, changement d’ambiance. Great Mountain Fire débarque et réveille tout le monde. Les Belges ont acquis au fil des années une réputation de véritable machine à danser. Depuis 2010 et son tube “Cindarella”, le band développe un groove monstrueusement efficace. Section rythmique implacable, gimmicks funk, riffs exotiques, nappes de claviers oniriques… si la recette parait cliché, le plat servi en live t’emporte.

Les cinq Belges s'inscrivent dans la lignée de groupes du plat pays faisant fureur dans l’hexagone en ce moment, à l'instar de BRNS et ses morceaux aussi prenants que déstructurés. En live, GMF fait autant la part belle à son deuxième album "Sundogs" sorti en 2015, aux sonorités plus psychés, qu'aux tubes de "Canopy" qui les ont révélés en 2012. Avec des tracks entêtantes comme "Late Lights", "If a kid" ou "5-step fever", le groupe crée une pop hybride et tropicale, curieux chaînon manquant indé entre Talking Heads et Phoenix. BDM frappe donc juste en programmant un groupe peut-être plus consensuel que d'habitude, mais qui a le don de convaincre en live les plus frileux.

Et pour sa 100ème date, Bains de Minuit ne peut s' arrêter là. Et pour cause, l'asso mobilise ce soir son équipe d'habitués (Paillette Tempête, Le Grand Mix, la Cave aux Poètes, La Vague-ex Péniche) qui chauffera l'eau du bain à base de dj sets enflammés et pour le moins... improbables ! Ayant participé aux multiples farandoles, on se gardera de dévoiler certaines playlists, pour le meilleur et pour le pire.

Bref, la 100ème soirée de Bains de Minuit fut mémorable, et son maître de cérémonie Kévin promet encore de belles choses pour la suite de son aventure indé. Stay tuned, BDM nous propose un bon cru pour les semaines à venir avec notamment White Whine, Cool Ghouls ou Forever Pavot !

 

Revenir aux Live report Soirées

A lire et à voir aussi

352 queries in 0,525 seconds.