Aujourd’hui4 événements

“La Faculté des rêves”, le destin d’une femme en colère à découvrir au Théâtre du Nord

L’année 2020 au Théâtre du Nord commence avec la nouvelle création de son directeur Christophe Rauck. Du mercredi 15 au jeudi 30 janvier 2020, il dévoilera son adaptation du roman de Sara Stridsberg : La Faculté des rêves. Cette autrice suédoise s’est intéressée à Valerie Solanas. Cette icône féministe dans l’Amérique des années 60 a tenté d’assassiner Andy Warhol, en lui tirant trois fois dessus.

Une "fantaisie rêvée" sur l’histoire de Valerie Solanas

Christophe Rauck découvre la pièce de Sara Stridsberg intitulée Valerie Jean Solanas va devenir présidente des Etats-Unis. Après quelques recherches, le directeur du Théâtre du Nord découvre que cette pièce est en fait en partie une adaptation de son roman La Faculté des rêves. Il décide donc de mettre en scène ce roman qui est une fiction sur la vie de Valerie Solanas. L’Histoire a surtout retenu de cette homosexuelle et intellectuelle en colère, la tentative d’assassinat sur Andy Warhol en 1968. Aujourd’hui, des écrits de Valerie Solanas, il ne reste que le SCUM Manifesto, un pamphlet sur l’éradication des mâles. Sa mère a brûlé tous ses écrits après sa mort. Sara Stridsberg prend donc des faits qui ont existé et ajoute des éléments pour raconter l’histoire de ce personnage brillant mais tourmenté notamment par les drames de son enfance, la société américaine de son époque trop conformiste et trop masculine...

"La Faculté des rêves" mise en scène par Christophe Rauck

Valerie Solanas avait confié le seul exemplaire de sa pièce à Andy Warhol pour qu’il le lise. Il le perd. Pour la dédommager, il la fait jouer deux fois puis la met de côté, ce qui provoque sa colère. Elle finit par lui tirer dessus et par se rendre à la police. Christophe Rauck dévoile des scènes du procès de la tentative d’assassinat sur Andy Warhol. Mais il a décidé de ne pas montrer les années 60 et cette période de la Factory dont on a déjà vu beaucoup d’images. Il imagine donc qui serait Andy Warhol aujourd’hui, avec la volonté de travailler sur autre chose que la représentation habituelle qu'on en a.

C’est quelqu’un qui a toujours travaillé avec les techniques de pointe et les technologies de son temps [...] Aujourd’hui, il travaillerait avec la lumière, l’espace urbain, le cinéma, les installations vidéo, peut-être l’architecture ? Il pourrait être designer, en tout cas, il serait dans l’expression artistique la plus moderne d’aujourd’hui. Voilà, notre point de départ, alors nous sommes partis sur des couleurs, sur des formes et des symboles d’aujourd’hui afin d’évoquer cette époque par d'autres signes que des images d’archives ou une reconstitution des années 60/70.”*

Avec Lucas Samain, diplômé de l’Ecole du Nord, qui a déjà travaillé avec lui sur Le Pays lointain (2018), Christophe Rauck a donc imaginé plusieurs techniques pour faire comprendre au spectateur qu’il passe d’une période de la vie du personnage à une autre. Le dramaturge et le metteur en scène jouent avec les costumes colorés, la lumière, la vidéo… pour nous plonger dans l’histoire de Valerie Solanas, une femme à la croisée des chemins entre combat féministe et engagement artistique.

*Propos issus du dossier de presse

Photo prise lors d'une répétition.

Revenir aux Actus
À lire aussi
141 queries in 0,515 seconds.