Aujourd’hui33 événements

« Spider-Man : New Generation » : Une toile pour les fans de comics et les geeks

L’Actu Ciné de Lille La Nuit porte son dévolu cette semaine sur Spider-Man : New Generation. Ce film en animation 3D, produit et distribué par Sony Pictures (et non pas Disney), propose un univers original et décalé. Vendu comme un film familial pour Noël, le film est davantage une œuvre destinée aux fans de comics et aux geeks.

Spider-Man : New Generation : les lecteurs de comics seront en terrain conquis avec ce film d'animation.

Critique du film d'animation

Les lecteurs de comics seront en terrain conquis en regardant Spider-Man : New Generation. Ce qui sera sans doute moins le cas des spectateurs des précédents films adaptés du comic créé par Stan Lee et Steve Ditko. D’ailleurs le film remercie à son générique, avec beaucoup de sincérité, les deux auteurs du personnage.

Spider-Man : New Generation nous fait voyager dans un univers où plusieurs incarnations de Spider-Man coexistent. Un teenager afro-américain, Miles Morales, devient Spider-Man et découvre le Spider-Verse, un monde parallèle dans lequel on découvre un Peter Parker / Spider-Man vieillissant en pleine crise existentielle. Mais aussi le délirant Spider-Cochon, qui fait référence aux Looney Tunes et à l'un de leurs créateurs : le génial Chuck Jones. Sans oublier Peni Parker, Spider-Woman au style manga très affirmé, Spider-Man noir (c'est son nom) en référence aux bandes-dessinées américaines des années 30/40, de type The Spirit. Et la plus connue Spider-Gwen. Toutes et tous vont affronter le terrifiant Caïd.

Spider-Man : New Generation : une volonté de réunir de nombreux publics, de tous âges et toutes communautés.

Un film pour les fans et geeks

Sur des thèmes classiques comme le passage à l’âge adulte ou le droit à la différence, Spider-Man : New Generation fait le pari d’un film qui pourra en laisser certains sur le bord de la route. Malgré une volonté de réunir de nombreux publics, de toutes communautés et âges, le long-métrage est clairement pensé pour séduire les geeks et autres fans des Comic-Con. D’ailleurs, lors de l’avant-première de Spider-Man : New Generation, la plupart des spectateurs portaient des tee-shirts Marvel, et ont généreusement nourri le long-métrage d’applaudissements.

Si on émet des réserves sur le film, c’est principalement sur son tempo. Tout va vite, très vite, trop vite. Les adolescents seront sans doute en terrain conquis, mais le cinéma, quel qu’il soit, ne peut être basé sur un seul rythme durant toute la durée d’un long-métrage. De plus, Spider-Man : New Generation fait la durée bien trop excessive de 1h50. On peut trouver le temps long et vingt minutes de moins n’auraient pas nui.

Spider-Man : New Generation : un beau travail sur les profondeurs de champ et perspectives.

Une explosion graphique et de couleurs

En revanche, côté animation et graphisme, c'est un festival i Produit par Phil Lord et Christopher Miller (La grande aventure Lego), réalisé par Bob Persichetti (scénariste de la version animé du Petit Prince), Rodney Rothman (scénariste de 22 Jump Street) et Peter Ramsey (réalisateur de l’excellent Les 5 Légendes), Spider-Man : New Generation propose un beau travail sur les profondeurs de champ, perspectives et styles graphiques. Le film ne craint pas de s’aventurer à la limite du mauvais goût et du kitsch (notamment sur les couleurs) pour se démarquer des nombreuses œuvres d’animation proposées actuellement sur le « marché ».

Spider-Man : New Generation séduit pour ses choix de mise en scène (on retrouve ces bons vieux écrans partagés: les split screens) et sa sincérité. Lorsque le regretté Stan Lee fait sa désormais classique et attendue apparition dans le film (en animation 3D), on est franchement ému. Quand Spider-Man : New Generation fait le pari de revisiter en animation, et pour rappel, les scènes mythiques de la saga (issues principalement des films réalisés par Sam Raimi), on est touché. Les réalisateurs se font les complices de spectateurs qui connaissent par cœur les aventures de Spidey, dans les comics comme au cinéma. Point de cynisme ici mais, au contraire, la volonté d’artistes de rendre heureux le public visé.

Un petit conseil, restez bien jusqu’au bout du générique final (les fans sont habitués). On y découvre une scène réjouissante, qui agira comme une madeleine de Proust sur de nombreux spectateurs.

Et si Spider-Man : New Generation était l’une des meilleurs transpositions cinématographiques de la saga ?

Le film Spider-Man : New Generation

De Bob Persichetti, Rodney Rothman et Peter Ramsey
D'après Stan Lee et Steve Ditko
Musique de Daniel Pemberton

Durée 1h50
Sortie le 12 décembre 2018

Synopsis : SPIDER-MAN : NEW GENERATION présente Miles Morales, un adolescent vivant à Brooklyn, et révèle les possibilités illimitées du Spider-Verse, un univers où plus d’un peut porter le masque…

Affiche, photo et film-annonce © Sony Pictures France

Revenir aux Actus
À lire aussi
344 queries in 1,454 seconds.