Aujourd’hui3 événements

« Simon et Théodore » : Dans un Paris inédit, une histoire d’amitié drôle et bouleversante avec Félix Moati

L’Actu Ciné de Lille La Nuit vous propose de faire un focus sur Simon et Théodore de Mikael Buch. Sorti en salles le 15 novembre 2017, ce beau film est passé scandaleusement inaperçu, malgré le travail de son distributeur Rezo Films. Interprété par Félix Moati, Nils Othenin-Girard, Mélanie Bernier, Audrey Lamy et Philippe Rebbot, ce film original et singulier est une belle histoire d’amitié, de paternité, de filiation et de transmission. Critique de Simon et Théodore - qui sort en vidéo chez ESC Distribution - par Lille La Nuit…

Simon et Théodore de Mikael Buch : le destin va faire se rencontrer deux écorchés vifs.

Critique de Simon et Théodore

Présenté lors du dernier Arras Film Festival, Simon et Théodore est le second film d’un jeune cinéaste français, Mikael Buch, qui avait étonné avec son premier long-métrage : Let Me People Go ! (2011)

Let Me People Go ! racontait l’histoire de Ruben : juif, homosexuel, facteur, mi-finlandais, mi-français, fils indigne, frère désobligeant, amant décevant, assassin douteux, voleur malgré lui… comme le résumait de façon cocasse le synopsis du film.

On retrouve un peu les mêmes éléments dans Simon et Théodore. L’importance de la judéité, l’attachement de Mikael Buch pour des personnages en marge. Une volonté d'émouvoir, sans jamais céder au pathos, à la mièvrerie. Et sans se départir d’un humour ravageur.

Simon et Théodore, c’est la rencontre de deux solitudes. D’un côté, Simon : futur papa, jeune trentenaire, avec un cœur gros comme ça ! Eternel gamin, souffrant de troubles psychologiques, marié avec une jeune rabbin : Rivka. Qui se demande comment construire sa vie avec ce grand dadais borderline.

De l’autre côté, Théodore : ado rebelle, fan de métal, voulant se convertir au judaïsme. Enfant non désiré, il évolue entre une mère un peu perdue, Edith, et un père, Paul, tout aussi largué.

Le destin va évidemment se faire rencontrer Simon et Théodore.

Simon et Théodore de Mikael Buch : Félix Moati, jamais caricatural, passe de l’innocence à la dureté, de l'émotion à l’humour, de la douceur à la violence.

Un Buddy Movie original et parisien

A sa façon, Simon et Théodore est un modèle de « Buddy Movie ». Ces films de potes dont le cinéma américain est friand. La recette en est toujours la même : deux personnages que tout oppose au départ, vont vivre des aventures ensemble, se découvrir, finir par s’apprécier, s'aimer et se construire.

Simon et Théodore respecte les conventions du « Buddy Movie ». Mais là où le film se montre particulièrement original c’est par le traitement que Mikael Buch applique au genre.

Si le film sait se montrer nerveux et drôle, on y trouve beaucoup de tendresse et un léger spleen, accentué par la belle musique tendance jazzy de Benjamin Esdraffo.

Surtout, Mikael Buch filme un Paris inédit. Grâce à la photographie de Martin Roux, la lumière se fait entre chien et loup. Les dominantes évoluent du gris vers le bleu. Ce qui procure à Simon et Théodore une poésie qu’on aimerait trouver plus souvent dans le cinéma français actuel.

Par ailleurs, Mikael Buch n’oublie jamais ses personnages. Les seconds rôles sont remarquablement servis par Mélanie Bernier (délicieuse, on ne l’a jamais vue ainsi au cinéma), Audrey Lamy (éloignée de ses emplois classiques de rigolote de service), Philippe Rebbot et Jean-Charles Clichet.

Simon et Théodore de Mikael Buch : La judéité tient une place importante dans ce film qui est aussi une histoire de transmission. A l'image : Rivka (Mélanie Bernier) et Simon (Félix Moati).

La rencontre de deux acteurs : Félix Moati et Nils Othenin-Girard

Mais notre coup de cœur va évidemment à Simon et Théodore. Dans la peau de Simon, Félix Moati trouve le plus beau rôle de sa jeune carrière. Jamais caricatural, il passe de l’innocence à la dureté, de l'émotion à l’humour, de la douceur à la violence. Il faut le voir se claquer la tête contre des réverbères, se mettre des baffes pour se punir, … Félix Moati émeut autant qu’il fait rire et inquiète. Il rappelle un peu le grand Patrick Dewaere de Série Noire, le chef-d’œuvre de Alain Corneau. Moati n'est pas loin d'avoir la poésie lunaire de Dewaere.

Face à Moati, Nils Othenin-Girard est une révélation fracassante. Avec son allure d’ado dégingandé, ses tee-shirts de métal, le jeune comédien (dont c’est le premier rôle) est bluffant de naturel. On rêve de le revoir très vite dans un film.

En un sens, Simon et Théodore - mini road-movie - rappelle en mode mineur le grand film de John Schlesinger : Macadam Cowboy. On trouve dans le film de Mikael Buch ce même amour de personnages en rupture avec la société, ce même amour des écorchés vif, qui tentent de faire des forces de leurs manques et blessures.

Simon et Théodore de Mikael Buch : Simon est le plus beau rôle de la jeune carrière de Félix Moati. Nils Othenin-Girard est une révélation fracassante.

Un film qui mérite une seconde chance

Certains films ne trouvent pas leurs places, ne font pas se déplacer les foules. Comme beaucoup d’autres films, Simon et Théodore n’a hélas pas trouvé son public en salles. On vous encourage fortement à voir cette belle histoire de transmission en vidéo. Simon et Théodore mérite une seconde chance. Et vous aussi, de le découvrir. Cette chance, c'est à vous de la saisir !

Synopsis : Simon va bientôt devenir père. Mais comment ce jeune homme hors-normes pourrait-t-il s’occuper de son enfant s’il ne parvient pas à prendre soin de lui ? Sa rencontre avec Théodore, ado attachant et teigneux élevé par sa mère, va sérieusement bouleverser ses… incertitudes. Le temps d’une nuit, tandis que l’épouse de Simon et la mère de Théodore font front commun, les deux insoumis se lancent dans une course folle… Vers l’acceptation de soi ?

Des DVD à gagner du film Simon et Théodore

Simon et Théodore de Mikael Buch
Scénario Mikael Buch et Maud Ameline
Avec Félix Moati, Nils Othenin-Girard, Mélanie Bernier, Audrey Lamy, Philippe Rebbot, Jean-Charles Clichet
Image Martin Roux
Montage Baptiste Saint Dizier
Son Mathieu Villien
Décorateur Damien Rondeau
Durée 1h24

Affiche, photos et film-annonce © Rezo Films

Revenir aux Actus
À lire aussi
139 queries in 1,459 seconds.