Aujourd’hui19 événements

« Cin’estival » : Voir ou revoir les grands films de la saison au cinéma Le Métropole de Lille

Focus dans l’Actu Ciné de Lille La Nuit sur une manifestation lilloise que cinéphiles et amoureux du cinéma plus occasionnels attendent chaque année avec impatience : le Cin’estival ! L’occasion de voir ou revoir quelques-uns des événements cinématographiques de la saison et redécouvrir sur grand écran deux chefs-d’œuvre du 7ème Art ! Lille La Nuit vous explique tout sur le Cin’estival 2017 !

Du 26 juillet au 5 août 2017, avec Cin'estival Le Métropole offre une belle séance de rattrapage à ceux qui ont raté quelques-uns des films marquants de l’année 2016-2017.

Vous pourrez notamment voir ou revoir des films que Lille La Nuit a particulièrement aimé ou trouvé intéressants à différents niveaux. Et ce, pour la somme modique de 4,50 € par séance !

Parmi ces longs-métrages, il y a évidemment La La Land de Damian Chazelle avec Ryan Gosling et Emma Stone. Un épatant hommage à la comédie musicale moins léger qu’on voudrait nous le faire croire. Jackie de Pablo Larrain, interprété par Natalie Portman vous propose de découvrir le destin de Jackie Kennedy, l’une des Premières Dames les plus célèbres et influentes des Etats-Unis.

D’autres films parmi la sélection offerte par le Métropole pour le Cin’estival 2017 furent abordés dans l’Actu Ciné de Lille La Nuit.

Ce fut le cas par exemple de Corporate, plongée réaliste dans le monde impitoyable de l’entreprise. Une œuvre dont les quelques défauts n’empêchent pas ce long-métrage de marquer durablement les esprits. Surtout qu’il est soutenu par la formidable Céline Sallette.

Loving de Jeff Nichols, retrace quant à lui le combat que mène un couple mixte (un blanc, une noire) dans l’Amérique raciste et ségrégationniste des années 50. Porté par deux interprètes d’exception, Loving est une œuvre d’une grande pudeur, qui émeut sans jamais avoir recours à des effets faciles. Voilà du grand cinéma !

Victoria nous a également épaté. Le Métropole fait donc bien de proposer à nouveau cette comédie fort originale. Signée par Justine Triet, Victoria est une comédie drôle et sensible, incarnée par Vincent Lacoste et, surtout, Virginie Efira dont nous aurions aimé qu’elle reçoive le César de la meilleure actrice. Elle le méritait !

D’autres longs-métrages soutenus par Lille La Nuit sont également programmés lors de la manifestation.

C’est le cas de Django, belle épopée avec Reda Kateb, qui revient sur la vie et le parcours artistique du guitariste Django Reinhardt. Signé Etienne Comar, Django mêle la petite et la grande Histoire.

Une composante qu’on retrouve également dans le beau film en noir et blanc (et avec quelques touches de couleurs) de François Ozon : Frantz ! L’œuvre - qui nous plonge à la fin de la Première Guerre Mondiale - est romanesque, brillamment mise en scène et interprétée. Paula Beer l’héroïne du film, est une éclatante révélation.

Quant à Paterson, il s’agit de l’une des grandes réussites de Jim Jarmusch. Voilà du cinéma profond et léger à la fois. Poétique, drôle, décalé, singulier. Si ce long-métrage ne fait pas tout à fait l’unanimité c'est la preuve qu’il ne laisse pas indifférent ! Alors faites-vous votre propre opinion en allant le découvrir.

A voix haute, beau documentaire sur des jeunes participant à un concours d’éloquence, est également projeté. Le film propose une autre vision de la jeunesse de banlieue. Bien éloignée des clichés rabattus dans les médias. Du cinéma positif et porteur d’espoir !

Vous pourrez également voir d’autres films que Lille La Nuit a abordé lors de cette saison 2016-2017 : Patients le film autobiographique - et jamais lourdingue - que Grand Corps Malade a adapté de sa propre vie. Patients, co-réalisé par Mehdi Idir, n’est jamais larmoyant. Au contraire, il fait souvent sourire et même rire !

La Fille de Brest de Emmanuelle Bercot, retrace l’affaire scandaleuse du Médiator comme un thriller. Le film éclaire une histoire à laquelle on n’avait pas forcément tout compris.

D’autres longs-métrages seront également proposés. Parmi lesquels Moonlight (Oscar du meilleur film), Aurore avec Agnès Jaoui, le mélodrame Manchester by the sea, Neruda, Young Lady, Toni Erdmann, Juste la fin du monde, Captain Fantastic, l'incontournable Lost City of Z de James Gray, …

Et chaque semaine vous pourrez découvrir sur grand écran deux chefs-d’œuvre absolus et emblématiques du cinéma de David Lean : Docteur Jivago avec Julie Christie et Omar Sharif. Ainsi que le moins célèbre - et pourtant magnifique - La fille de Ryan avec le grand Robert Mitchum ! Une œuvre à ne rater sous aucun prétexte si on aime le grand, très grand cinéma.

Pour tout savoir sur la programmation, on vous incite à découvrir les jours et horaires de séances de ce Cin’estival 2017.

Revenir aux Actus
À lire aussi
195 queries in 0,206 seconds.